Mettez en place un accord d’intéressement pour bénéficier de la prime Macron

Lancée fin 2018, la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat dite « prime Macron » est reconduite pour l’année 2020 avec une nouvelle condition au préalable : la présence d’un accord d’intéressement ou sa mise en place avant le 30 juin 2020.

Mettez en place un accord d’intéressement pour bénéficier de la prime Macron

Qu'est-ce que la prime Macron ?


Pour rappel, les autres conditions de la prime Macron sont identiques : prime facultative, exonérée de l’impôt sur le revenu et de charges sociales dans la limite de 1 000 € et pour les salariés dont la rémunération mensuelle est inférieure à 3 SMIC. Elle devra être versée entre le 1er janvier et le 30 juin 2020.

 

Véritable outil de motivation et de management, l’intéressement est encore peu répandu dans les petites et moyennes entreprises. Pourtant, c’est un dispositif qui n’est pas si compliqué à mettre en place. Petit tour d’horizon sur ce dispositif et ses atouts.

L’intéressement, en bref

L’intéressement est un accord entre les salariés et la direction de l’entreprise, qui fixe des objectifs collectifs à atteindre et des primes associées à se partager entre tous les salariés et le chef d’entreprise en cas de succès.

Les atouts de l’intéressement

Pour l’entreprise, les primes versées au titre de l’intéressement sont déductibles de l’impôt sur les bénéfices et totalement exonérées de charges patronales dans les entreprises de moins de 250 salariés !

 

Pour les bénéficiaires, salariés et chef d’entreprise, les sommes perçues sont exonérées d’impôt si elles sont investies sur des plans d’épargne salariale. Le salarié peut également choisir de percevoir ces sommes, en étant éventuellement soumis à l’impôt sur le revenu si le salarié est imposable.

 

L’intéressement récompense les salariés sur les objectifs atteints collectivement et permet d’instaurer un esprit d’équipe. C’est un outil de management et de fidélisation souple et évolutif, les critères pouvant être modifiés chaque année.

Comment s’y prendre pour mettre en place un accord d’intéressement ?

Il faut tout d’abord négocier l’accord d’intéressement soit par ratification à la majorité des 2/3 des salariés, soit avec le comité social et économique, soit avec un syndicat représentatif.

 

L’accord doit fixer des critères précis et mesurables, qui peuvent être comptables et/ou spécifiques à l’activité de l’entreprise (par exemple : augmentation du chiffre d’affaires, amélioration mesurée de la satisfaction client…).

 

L’accord est habituellement mis en place pour une durée de 3 ans minimum mais à titre exceptionnel, il sera possible en 2020 de le conclure pour une durée inférieure : 1 an minimum si l’accord est signé entre le 1er janvier et le 30 juin 2020. C’est une bonne occasion de tester ce dispositif sans vous engager sur plusieurs années !

 

Notre équipe d'experts vous offre un accompagnement complet : élaboration de l'accord, suivi de la législation, information auprès de vos salariés, traitement de l'intéressement…

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

  • Epargne salariale chef entreprise-rebond

    Professionnels

    Épargne salariale chef d’entreprise

    En tant que professionnel exerçant même dans une petite structure, l’épargne salariale vous concerne et vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux.

    Découvrir notre offre
  • Epargne salariale salarié-rebond

    Professionnels

    Épargne salariale des salariés

    Aider vos salariés à se constituer une épargne tout en optimisant votre fiscalité actuelle, c’est possible avec les solutions d’épargne salariale Groupama.

    Découvrir notre offre

Tous nos conseils pour les professionnels et entreprises

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat.