Les assurances pour les micro-entrepreneurs : une protection indispensable

Aujourd’hui près d’une entreprise sur deux est créée sous le régime des micro-entrepreneurs (anciennement appelé « auto-entrepreneurs »). Les raisons du succès du régime des micro-entrepreneurs sont multiples : simplicité de la création d’entreprise, avantages sociaux et fiscaux au moment du lancement de l’activité, exercice de l’activité professionnelle en complément d’une activité salariée ou choix d’une activité à temps plein. La souplesse du régime facilite les démarches de création, permet de commencer à exercer son activité rapidement, et permet à de nombreux entrepreneurs de « tester » leurs services ou leur offre avant de passer éventuellement à d’autres formes d’entreprises ou de sociétés. Dans ce contexte, de nombreux entrepreneurs, démarrent ou exercent leur activité, en toute simplicité, sans se soucier des risques auxquels ils peuvent être exposés.

micro-entrepreneur

La « micro-entreprise », une activité non sans risques !

Limitez votre responsabilité en optant pour l’EIRL

Si vous êtes auto-entrepreneur dans le cadre d’une Entreprise Individuelle (EI), sachez que vous devez répondre de vos dettes professionnelles sur l’ensemble de votre patrimoine, privé et professionnel.

 

Vous êtes responsable sur vos biens personnels des éventuelles erreurs que vous pouvez faire dans votre activité professionnelle.

 

Pour vous protéger, vous avez la possibilité d’opter pour le statut de l’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL), tout en restant sous le régime des micro-entrepreneurs.
 

Avec l’EIRL, vous pouvez en effet affecter des biens à l'exercice de votre activité professionnelle et ainsi sécuriser votre patrimoine privé en le scindant de votre patrimoine professionnel.

A savoir

La séparation du patrimoine ne produira ces effets qu'à l'égard des créanciers dont les droits sont nés après la déclaration d'affectation.

Une absence de couverture de vos responsabilités peut vite devenir lourde de conséquences

Les risques encourus du fait de l’exercice d’une « micro-entreprise » sont loin d’être anodins.

Même si, en tant que micro-entrepreneur, vous n’avez pas en principe de local à assurer du fait de l’exercice de votre activité chez vos clients, et même si vous exercez cette activité à temps partiel, votre responsabilité civile peut être engagée et les conséquences financières peuvent parfois être lourdes :

 

  • Un coiffeur peut malencontreusement se tromper dans le dosage d’une permanente et abîmer, voire provoquer la chute des cheveux de sa cliente.

  • Une entreprise de nettoyage peut détériorer le revêtement de sol qu’il doit nettoyer et lustrer en utilisant un produit trop abrasif.

  • Vous pouvez à tout moment être victime d’une attaque de cybercriminalité, vous faire voler les donner de vos clients et être responsable de l’usage qui va en être fait.


Vos responsabilités sont nombreuses, et une erreur peut très vite survenir.

 

Sans assurance, vous devrez indemniser vos clients, ce qui peut rapidement compromettre la pérennité de votre entreprise.

A savoir

Chez Groupama votre assurance multirisque professionnelle vous couvre aussi contre les risques cyber, c’est-à-dire les actes de malveillance contre vos systèmes d’information et vos données.

L’assurance décennale, une assurance obligatoire pour certaines activités

Même dans le cadre de la « micro-entreprise », certaines assurances sont obligatoires en fonction de l’activité que vous exercez.

 

C’est notamment le cas de l’assurance décennale si vous êtes un artisan du bâtiment et que vous travaillez sur certains chantiers.

A savoir

Les micro-entrepreneurs, pour lesquels une assurance professionnelle (notamment la garantie décennale pour les professionnels du bâtiment) est obligatoire, doivent obligatoirement mentionner sur leurs devis et factures, l'assurance souscrite au titre de leur activité, les coordonnées de l'assureur ou du garant, la couverture géographique du contrat ou de la garantie.

Pensez à vous assurer en matière de protection sociale

Si vous exercez votre activité professionnelle sous le régime des micro-entrepreneurs, et que vous n’êtes pas salarié ou retraité par ailleurs, vous relevez du régime de la Sécurité Sociale pour les Indépendants. A ce titre, vous ne disposez pas de la même couverture qu’un salarié.

 

Si les prestations concernant l’assurance maladie-maternité (remboursement des soins, des médicaments, de l’hospitalisation) sont les mêmes que celles des salariés relevant du régime général, il n’en va pas de même pour les prestations de prévoyance (invalidité, décès). Les prestations versées par la Sécurité sociale ne suffisent pas à compenser les pertes de revenus subies en cas d’impossibilité de travailler.

 

Afin de garantir la pérennité de votre entreprise, vous protéger ainsi que votre famille et préserver votre niveau de vie, il vous est conseillé de compléter la couverture de votre régime obligatoire avec une complémentaire Santé et des garanties de prévoyance adéquates.

Votre devis Pro gratuit

Demander mon tarif
  • MRP-rebond

    Professionnels

    Assurance multirisque professionnelle

    Profitez d'un contrat adapté pour couvrir vos responsabilités, vos locaux et votre outil de travail en fonction de la taille de votre entreprise et de votre secteur.

    Découvrir notre offre
  • Solo-rebond

    Professionnels

    Assurance professionnelle des entrepreneurs en solo

    Micro-entrepreneur, artisan, commerçant…vous exercez votre activité seul, sans salarié. L’offre Solo vous permet de couvrir vos responsabilités et vous apporte le soutien juridique nécessaire au quotidien.

    Découvrir notre offre

Tous nos conseils pour les professionnels et entreprises

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat.