Tout savoir sur le remboursement des soins dentaires

Contrôle de routine assorti d’un détartrage, traitement de caries, pose d’un implant ou de couronnes… Vous pouvez avoir à recevoir divers types de soins dentaires. Ceux-ci sont en partie ou pas remboursés par l’Assurance maladie. Dans le cas où il n’y a pas d’intervention du régime obligatoire, votre mutuelle peut intervenir pour compléter leur prise en charge. L’univers des soins dentaires et de leur couverture peut paraître complexe. Quel est le détail du remboursement dentaire prévu par l’Assurance maladie et la mutuelle ? Et quelle démarche suivre pour être indemnisé ?

immersive-remboursement-dentaire

Quel est le remboursement des soins dentaires par l’Assurance maladie ?


La Sécurité sociale et la Mutualité sociale agricole (MSA) assurent en partie le remboursement de vos consultations chez le dentiste et de vos soins dentaires courants, sur la base d’un tarif conventionnel. Un remboursement pour vos prothèses dentaires est également prévu, si les prothèses en question figurent sur la liste des actes et prestations éligibles. Toutefois, la base de remboursement des prothèses est très souvent inférieure à leur coût réel. Le remboursement des implants dentaires n’est pas pris en charge, hors cas d’agénésie dentaire multiple (une anomalie rare entraînant l’absence de six dents ou plus) par l’Assurance maladie.


Comment calculer le remboursement dentaire par la mutuelle ?


Les mutuelles complètent la prise en charge de l’Assurance maladie pour les consultations et les soins dentaires courants. Le remboursement dentaire par la mutuelle est généralement égal à un pourcentage du tarif conventionnel (100 % ou plus). Vous serez remboursé au minimum à hauteur du ticket modérateur, la somme qui vous reste à payer après le remboursement de l’Assurance maladie. Cela vous garantit l’absence de reste à charge lorsqu’il n’y a pas de dépassement d’honoraires de la part du praticien.


Les prothèses et implants, comme les couronnes dentaires en céramique, font habituellement l’objet d’un remboursement forfaitaire par les mutuelles, dont le montant et les modalités d’application dépendent des termes prévus au contrat. Suivant le matériau, le type d’équipement ou encore la dent soignée, vos implants et prothèses seront pris en charge en partie ou en totalité.

Votre régime d'assurance maladie

Motif de dépense

À savoir

Appliquée progressivement depuis le 1er janvier 2020, la réforme 100 % santé garantit le remboursement total d’une sélection de prothèses dentaires par la Sécurité sociale et les complémentaires santé responsables.

Quelle est la base de remboursement des frais dentaires selon le type de soin ?


Le montant remboursé par l’Assurance maladie dépend du type de soins que vous recevez.


Le remboursement des consultations et soins courants


Les consultations chez le dentiste et les soins de type détartrage, traitement d’une carie, dévitalisation ou extraction de dents sont pris en charge à hauteur de 70 % par l’Assurance maladie. La base de remboursement de la Sécurité sociale pour les soins dentaires varie suivant l’âge du patient (plus ou moins de 13 ans).


Le remboursement des prothèses dentaires


Le taux de remboursement des prothèses dentaires par l’Assurance maladie s’élève à 70 % du tarif conventionnel (pour les prothèses éligibles). Les prix des équipements restent libres et dépendent notamment du matériau utilisé et de l’emplacement de la dent.

À savoir

Qu’en est-il de l’orthodontie ? Pour vos enfants jusqu’à 16 ans, le remboursement du prix d’un appareil dentaire est couvert par l’Assurance maladie à 70 % ou 100 %, après accord de votre caisse de Sécurité sociale. En tant qu’adulte (plus de 16 ans), vos appareils dentaires peuvent être remboursés pendant un semestre si vous avez une complémentaire santé adaptée. La plupart des mutuelles proposent un remboursement de l’orthodontie pour les enfants et les adultes (dont les modalités dépendent du contrat).

Assuré Groupama

Prenez soin de votre dentition et bénéficiez de nombreux avantages en passant par nos chirurgiens-dentistes partenaires (réseau Sévéane). Profitez ainsi d’une garantie casse et réparation pendant 10 ans sur la sélection de prothèses dentaires réalisées par leurs soins, de tarifs négociés et d’un devis adressé systématiquement avant les soins. Nos implantologues partenaires vous prennent en charge dans des structures aux équipements modernes et spécifiques et vous bénéficiez d’un remboursement amélioré sur la garantie implants (un forfait supplémentaire par notre mutuelle santé est attribué).

Quelles démarches entreprendre pour se faire rembourser les soins dentaires ?


Pour obtenir le remboursement de vos soins dentaires courants chez le dentiste, vous n’aurez aucune démarche particulière à réaliser. Sur présentation de votre carte Vitale au moment de votre consultation, la demande de remboursement de vos frais dentaires sera automatiquement transmise à l’Assurance maladie, puis à votre mutuelle.


Dans le cas de soins non pris en charge par l’Assurance maladie, comme la pose d’un implant, vous pourrez connaître le montant qui vous sera remboursé par votre mutuelle en lui adressant un devis établi par votre chirurgien-dentiste. Suivant votre contrat et les accords existants entre votre mutuelle et les praticiens, la somme prise en charge peut être directement réglée à votre dentiste, et vous n’aurez pas à avancer ces frais.

Assuré Groupama 

Grâce à la mutuelle Santé Active de Groupama, vous pouvez bénéficier d’un remboursement des soins dentaires courants, des actes d’orthodontie, de parodontologie ou encore d’implantologie selon différents niveaux de couverture. Avec nos contrats, vous avez également accès à l’offre 100 % santé.

Obtenir votre tarif santé en ligne

150€ offerts(0)

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Groupama Santé Active

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils santé

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties présentées, se reporter au contrat.

Contenu publié le 01/10/2021