.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Quel est le prix d’un implant dentaire et à combien s’élève le remboursement ?

Contenu mis à jour le 27/05/2024 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

L’implant dentaire est une solution confortable, esthétique et durable pour remplacer une dent manquante. Le coût de l’implant, qui dépend du matériau ou du praticien, peut cependant s’avérer conséquent. Quel est le prix d’un implant dentaire ? Un remboursement est-il proposé par la Sécurité sociale ou la mutuelle santé ?

Implant dentaire

Quel est le prix d’un implant dentaire ?


Branche spécialisée de la dentisterie, l’implantologie représente généralement un coût élevé pour les patients. Le prix d’un implant dentaire intra-osseux (le type d’implant le plus courant) se situe le plus souvent entre 700 et 1 300 €. Il faut y ajouter le prix de la couronne et du pilier. Votre mutuelle santé peut, sous certaines conditions, intervenir et prendre en charge une partie des frais.


Destiné à remplacer une dent naturelle abîmée ou manquante, l’implant intra-osseux se compose en effet des éléments suivants :

  • L’implant en lui-même, c’est-à-dire une cheville posée chirurgicalement qui va s’intégrer à l’os de la mâchoire pour former une racine dentaire artificielle ;

  • Un pilier, inséré par le chirurgien-dentiste dans le corps de l’implant dans les 4 à 6 mois suivant sa pose ;

  • Et une couronne, qui se place sur le pilier et remplace la partie visible de la dent.

Le tableau suivant résume les prix en France. Il faut noter que le prix de la couronne, de l’implant dentaire et du pilier est à multiplier par le nombre de dents à remplacer, et donc d’opérations à effectuer.

Implant

700 à 1 300 €

Pilier

100 à 400 €

Couronne

500 à 1 000 €

Implant + pilier

1 300 € en moyenne

Dispositif complet (implant, pilier, couronne)

2 000 € en moyenne, avec des tarifs pouvant atteindre 2 600 €


À savoir

Des procédures additionnelles peuvent être requises dans le cadre de la pose de vos implants : greffe osseuse, radiographie, moulure maxillo-faciale, etc. Une greffe, par exemple, coûte entre 500 et 2500 €.

De quels facteurs dépend le tarif d’un implant dentaire ?


Le prix d’un implant dentaire varie en fonction du matériau utilisé. Les implants sont le plus souvent composés de titane. Des équipements en zircone, plus onéreux, existent également. Quant à la prothèse dentaire qui vient se placer sur le pilier, elle peut être fabriquée en céramique, en résine, etc. Cette dernière matière présente un coût moins élevé, mais est moins durable.


De plus, le tarif d’un implant dentaire peut dépendre de la zone géographique dans laquelle se trouvent les cabinets des chirurgiens-dentistes. Les prix peuvent être plus hauts à Paris qu’en province, et plus élevés en centre-ville qu’en périphérie.

Quel est le remboursement des implants dentaires par l’Assurance maladie ?


Sauf exception, l’implant dentaire et le pilier ne donnent pas lieu à un remboursement de la Sécurité sociale. La plupart du temps, le coût de vos implants ne sera donc pas pris en charge par votre caisse d’Assurance maladie. Le seul cas où le remboursement de l’implant dentaire est proposé par le régime obligatoire, c’est en présence d’une agénésie dentaire multiple (une anomalie rare entraînant l’absence de six dents ou plus).


En revanche, la couronne dentaire sur implant est remboursable au régime obligatoire.

Votre régime d'assurance maladie

Motif de dépense

À savoir

La couronne dentaire fait partie des prothèses dentaires remboursables par la CPAM et la MSA. Elle est prise en charge à hauteur de 60 % de la base de remboursement de 107,50 €(1). Le ticket modérateur et les dépassements de tarifs restent à votre charge, mais peuvent être couverts en tout ou partie par votre complémentaire santé.

Les implants dentaires peuvent-ils être pris en charge par la mutuelle santé ?


Conscientes du confort apporté par les implants, et notamment par l’absence de frottement sur les gencives dû à des prothèses amovibles, les mutuelles et assurances complémentaires aident généralement à diminuer le coût global de ces dispositifs. Ainsi, votre mutuelle santé pourra couvrir une partie des dépenses liées à vos implants dentaires en proposant un remboursement des soins sur une base forfaitaire.


Les modalités de remboursement en dentaire et en implantologie dépendent du niveau de garantie souscrit. Vous pourrez vérifier les possibilités de remboursement des implants dentaires par votre mutuelle santé dans votre tableau de garantie ou au moment de demander un devis. En général, pour obtenir un remboursement de vos implants, vous devrez fournir :

  • Un devis établi préalablement aux soins par le chirurgien-dentiste ;

  • La note d’honoraires fournie par le praticien suite aux soins.

Passer par un réseau de professionnels de santé en lien avec votre mutuelle vous permettra de réduire votre reste à charge. Le réseau Sévéane, par exemple, regroupe des praticiens spécialisés en implantologie, auprès desquels les assurés Groupama peuvent bénéficier de coûts moins élevés.

À savoir

Vérifiez que votre mutuelle ou complémentaire santé correspond à vos besoins en matière de remboursement d’implants. Pour évaluer votre reste à charge, des simulateurs de remboursement santé sont disponibles en ligne.

Comment réduire le coût d’un implant dentaire ?


Le prix des implants dentaires pouvant varier, il est vivement recommandé de contacter plusieurs praticiens et de comparer les devis proposés. Suivant votre lieu de résidence, vous pouvez envisager d’effectuer vos soins dans un autre quartier ou une autre région ou, pourquoi pas, auprès d’un dentiste nouvellement installé en train de constituer sa patientèle.


Pour vous aider à régler vos frais dentaires, des solutions existent. Certains cabinets dentaires proposent par exemple des paiements échelonnés. Il est aussi possible de souscrire un prêt bancaire pour financer vos implants et les soins associés.

À savoir

Dans le cadre du 100 % santé, vous pouvez bénéficier d’un remboursement intégral de vos couronnes dentaires par le régime obligatoire et votre mutuelle santé. La prise en charge est assurée pour les couronnes céramiques, en zircone ou métalliques, selon la localisation de la dent.

Quelles sont les alternatives à l’implant dentaire ?


Les implants dentaires permettent de remplacer les dents naturelles avec un résultat à la fois esthétique et confortable. Leur prix peut toutefois freiner certains patients. En outre, certaines personnes peuvent présenter des contre-indications aux implants. Par exemple : les patients diabétiques ou touchés par des problèmes de circulation sanguine, les personnes souffrant d’ostéoporose ou présentant une qualité osseuse insuffisante.


Dans ces situations, des alternatives peuvent être proposées pour restaurer la dentition :

  • La pose d’un bridge, ou pont interdentaire (une prothèse fixe qui s’appuie sur les deux dents qui l’entourent) ;

  • Le port d’un stellite dentaire (une prothèse partielle semi-amovible maintenue par des crochets sur les autres dents) ;

  • Le port d’une prothèse dentaire partielle amovible.



FAQ – Vos questions sur les implants dentaires


Retrouvez les réponses aux questions que vous posez sur les implants dentaires et leur prix.

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?


L’implant dentaire correspond à une racine dentaire artificielle. Lié à l’os de la mâchoire, il sert de support à un pilier et une couronne. L’ensemble permet de remplacer une dent naturelle abîmée ou manquante, voire de restaurer une dentition complète avec un résultat esthétique et confortable.


Les implants dentaires sont posés chirurgicalement. Il en existe de tailles et de formes diverses. Les plus courants sont les implants intra-osseux, c’est-à-dire des chevilles intégrées à l’os de la mâchoire.

Combien coûte un implant dentaire à l’hôpital ?


Le coût d’un implant dentaire intra-osseux en France se situe entre 700 et 1 300 €. Comptez en moyenne 1 300 € pour un implant et son pilier, et 2 000 € pour un dispositif complet (implant, pilier et couronne). Le coût est à multiplier par le nombre de dents à remplacer.

Quelle solution à la place d’un implant dentaire ?


Le bridge ou pont interdentaire, le stellite dentaire et la prothèse dentaire partielle amovible constituent des alternatives à l’implant. Ces options s’adressent notamment aux patients présentant des contre-indications à la pose d’un implant dentaire.

Assuré Groupama

Modulable et personnalisable, la mutuelle santé Groupama vous propose une couverture adaptée à vos attentes. À partir de la formule 2 en soins dentaires, elle rembourse en partie le coût de deux implants tous les deux ans. La prise en charge varie entre 100 et 650 €, avec un remboursement optimal lorsque le praticien est membre du réseau Sévéane.

Simulez votre tarif mutuelle santé gratuitement en 3 minutes

100€ offerts(2)

Découvrez notre offre mutuelle santé
  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Mutuelle santé

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…)

    Découvrir l'offre
Picto Auteurs

Les experts Santé Groupama

Cet article a été mis à jour par l'équipe de rédaction et vérifié par nos experts mutuelle santé.

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Source : https://www.ameli.fr/accueil-de-la-ccam/trouver-un-acte/fiche-abregee.php?code=HBLD418, consulté en avril 2024
(2) Réduction tarifaire proposée sous réserve de la souscription, en 2024, de deux nouveaux contrats : 100€ offerts sur la cotisation de la première année d'un contrat Groupama Santé Active ou Groupama Santé Active Sénior sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 200€. Au minimum deux contrats différents souscrits pour bénéficier de l'offre. Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat. Chaque contrat peut être souscrit séparément. Voir conditions en agences.
bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions

bot bot placeholder when teaser