Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Le remboursement des semelles orthopédiques et ses conditions

Les semelles orthopédiques peuvent s’avérer nécessaires face à certaines pathologies du pied et des membres inférieurs, car elles permettent de corriger la posture ou, à défaut, de réduire la douleur liée aux dysfonctionnements. Mais sont-elles prises en charge par l’Assurance maladie ? Et à combien ? Découvrez toutes les informations utiles pour être bien remboursé sur les semelles orthopédiques.

immersive-semelle-ortho

Dans quels cas un médecin peut-il prescrire des semelles orthopédiques ?


Les semelles orthopédiques ou orthèses plantaires sont prescrites en cas de problèmes concernant l’appui au sol. Cela peut arriver lorsque vous souffrez d’un dysfonctionnement, d’une déformation ou d’une pathologie qui compromet votre équilibre en marchant. Cet état entraîne des douleurs aux pieds ou au genou, de la lombalgie ou encore de la sciatique. Il peut également provoquer une mauvaise répartition du poids au niveau des pieds.


Cet appareillage peut par exemple être prescrit en cas :

  • de pieds plats ;

  • d’une arthrose du genou ;

  • d’inégalité de longueur significative entre les deux membres ;

  • d’un hallux valgus ;

  • d’une tendinopathie ;

  • d’une épine calcanéenne (excroissance du talon) ;

  • etc.

Ces semelles thérapeutiques sont donc conçues pour soulager les pieds et corriger la position du sujet afin d’optimiser l’équilibre lors de la marche et de la station debout en position statique. Elles représentent une compensation qui va pallier un déficit dû à une déformation irréductible. Si vous avez du diabète, les semelles orthopédiques vous permettent également de prévenir ou de soigner les troubles plantaires.


Pour être efficace, la semelle orthopédique doit être fabriquée sur mesure en se basant sur un examen clinique, un examen de posturologie et la prise d’empreintes de pied. Le fabricant va par la suite utiliser la technique la mieux adaptée selon votre état et vos habitudes de vie (âge, activité sportive, port fréquent de talons hauts, etc.) On distingue notamment :

  • Les semelles par éléments, qui sont donc composées d’une base plate et de plusieurs éléments de correction qui y sont collés ;

  • Les semelles thermoformées, constituées d’une base en liège qui est chauffée et directement modelée sur votre pied, ou à défaut, un moulage de votre pied.

De manière générale, les semelles par éléments vous conviendront si vous avez des pieds plats, tandis que les modèles thermoformés seront plus intéressants si vous avez les pieds creux.


Si vous souffrez d’un dysfonctionnement ou d’une déformation importante au niveau des membres inférieurs, le médecin peut vous prescrire des chaussures orthopédiques.


Les semelles orthopédiques peuvent faire l’objet d’un remboursement par la mutuelle santé.


Quel médecin peut prescrire des semelles orthopédiques 


La semelle orthopédique peut être prescrite par :

  • Un médecin généraliste, qui peut être votre médecin traitant ;

  • Un médecin spécialiste (orthopédiste, pédiatre, spécialiste en neurologie ou rhumatologie, etc.) ;

La prescription est valide pendant 3 ans1. Cela signifie qu’il est possible de renouveler l’ordonnance dans les 3 ans qui suivent la prescription. Votre médecin traitant ou votre pédicure podologue peuvent se charger de ce renouvellement, et vos semelles continuent d’être prises en charge.


Il est également possible d’obtenir des semelles orthopédiques sur mesure sans prescription médicale, en vous adressant directement à un pédicure-podologue. Dans ce cas, vous ne serez pas remboursé.


Combien coûtent des semelles orthopédiques ?


Les semelles orthopédiques sont réalisées sur mesure selon la situation de chacun, elles sont donc uniques. Cela explique leur coût relativement élevé qui peut aller jusqu’à 400 € la paire pour les modèles haut de gamme. Pour les orthèses plus classiques, il faut compter entre 75 € et 200 € environ la paire. Le prix dépend notamment des matériaux utilisés, du temps nécessaire pour fabriquer les semelles et bien entendu du coût de la main-d’œuvre.


Pour l’Assurance maladie, voici les prix qui servent de base de remboursement des semelles orthopédiques :

  • Jusqu’à la pointure 28 : 12,94 € l’unité et 25,88 € la paire ;

  • De la pointure 28 à 37 : 14,02 € l’unité et 28,04 € la paire ;

  • Pointure supérieure à 37 : 14,43 € l’unité et 28,86 € la paire.

Ainsi, cette base utilisée par l’Assurance maladie est largement inférieure aux prix réellement pratiqués, d’où l’importance de souscrire une mutuelle santé adaptée afin de limiter ou d’éviter le reste à charge.


Quel remboursement des semelles orthopédiques ?


Prescrites pour corriger une posture ou pour soulager les douleurs dans le cadre d’une affection de longue durée (comme le diabète, par exemple), cet appareillage orthopédique fait l’objet d’une prise en charge par l’Assurance maladie.


Le remboursement par la sécurité sociale des semelles orthopédiques


Le taux de remboursement des semelles orthopédiques par l’Assurance maladie est de 60 %. Ainsi, pour une paire de semelles sur mesure de la pointure 38 que vous avez achetée à 200 €, la base de remboursement est de 28,86 €. L’Assurance maladie va rembourser 60 % de cette somme, soit 17,32 €. Vous avez donc 182,70 € de reste à charge.


En revanche, pour les semelles utilisées dans le but de soulager les douleurs et dysfonctionnements liés à une affection de longue durée ou ALD, le taux de remboursement est de 100 %.


Dans tous les cas, l’Assurance maladie ne prend pas en charge les dépassements d’honoraires. Par conséquent, si les semelles coûtent plus de 28,86 € comme dans notre exemple, il vous faudra débourser le montant qui dépasse.


Le remboursement par la mutuelle des semelles orthopédiques


Tout comme la consultation chez les pédicures-podologues, les semelles orthopédiques sont remboursées selon le niveau de prise en charge indiqué dans votre contrat. S’il s’agit d’une prise en charge à 100 %, votre complémentaire santé se charge de rembourser les 40 % restants non pris en charge par l’Assurance maladie. Or, sachant que le prix des orthèses est souvent plus élevé que la base de remboursement fixée par l’Assurance maladie, vous allez devoir débourser un montant relativement élevé malgré les remboursements. Il convient alors de moduler votre contrat de mutuelle santé dès le début selon vos besoins.


Comment être sûr de bien être remboursé de l’achat de semelles orthopédiques ?


Le remboursement par l’Assurance maladie est conditionné par la présence d’une prescription médicale. Vous devez donc acheter votre orthèse plantaire à l’aide d’une ordonnance pour bénéficier de cette prise en charge.


En outre, sachant que le prix des semelles est souvent supérieur au prix de base utilisé par l’Assurance maladie, il est nécessaire de disposer d’une bonne mutuelle si vous souhaitez être bien remboursé. Une prise en charge à 200 % ou 300 % aide à limiter, voire à supprimer le reste à charge, car le contrat de votre complémentaire santé permettra de rembourser les dépassements d’honoraires.

Assuré Groupama

Avec la mutuelle santé Groupama, vous bénéficiez d’une prise en charge des soins remboursés par l’Assurance maladie, y compris les semelles orthopédiques. Notre offre est modulable selon le niveau de prise en charge dont vous avez besoin.

Votre tarif santé régional et gratuit en 3 minutes

Découvrez notre offre mutuelle santé

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Mutuelle santé

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils santé

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(2) Taux de 2,20 % dès 7 000€ empruntés . Prêt remboursable sur 37 à 48 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 10 000 € empruntés sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 2,20% (taux débiteur annuel fixe de 2,18%), hors assurances facultatives, vous remboursez 48 mensualités de 217,74 €. Montant total dû : 10 451,52 € (dont 451,52 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 336 €, soit un coût mensuel de 7 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,63%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur du 14 au 25 mai 2022 inclus, susceptibles de modification.

Contenu publié le 05/05/2022