Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Podologue : quel remboursement entre consultation et appareillage?

Parce que les pieds portent notre corps, il est essentiel d’en prendre soin et à tout âge. Troubles de la marche ou de la posture chez l’enfant ou le senior, problèmes chez le sportif… les maux de pieds peuvent impacter notre santé et notre autonomie. Quel remboursement attendre pour des soins effectués chez un podologue ?

Remboursement du podologue

Comment les soins délivrés par un podologue sont-ils remboursés ?


Les soins délivrés par le podologue peuvent, sous certaines conditions, faire l’objet d’un remboursement. Lors de la consultation, le pédicure-podologue dresse un véritable diagnostic de vos pieds afin d’identifier les troubles. Ce diagnostic permet ensuite d’envisager :

  • les soins instrumentaux,

  • le traitement à prescrire pour des affections spécifiques, notamment si le patient est diabétique ou artéritique,

  • la conception de semelles ou d’orthèses.



Un tarif de remboursement du podologue fixé par l’Assurance maladie


Les podologues, ou plus souvent les pédicures/podologues, sont des auxiliaires médicaux. La Sécurité sociale et la MSA ont fixé un tarif conventionnel pour ces professionnels de santé concernant la consultation et les soins. Et les taux de remboursement du podologue s’appliquent sur ce montant. Conséquence ? Sachant que les pédicures/podologues sont nombreux à pratiquer des dépassements d’honoraires… vous ne toucherez rien sur ces dépassements.


Seule exception : l’intervention de votre complémentaire santé qui peut, par exemple, prévoir un forfait de remboursement annuel. Les consultations chez le podologue sont incluses dans la plupart des forfaits, et même celles effectuées en dehors du parcours de soins coordonnés. Certaines garanties souscrites auprès de votre mutuelle permettront à ces dépassements d’honoraires d’être partiellement ou totalement pris en charge par cette dernière.


Faut-il une ordonnance pour le podologue ?


Pour bénéficier du remboursement par la sécu d’une consultation auprès d’un podologue, il faut absolument respecter le parcours de soins coordonnés, qui se déroule comme suit :


Étape 1 : consulter votre médecin traitant qui va vous orienter vers le podologue.

Étape 2 : présenter votre prescription écrite au podologue pour être pris en charge et pouvoir bénéficier du remboursement de votre consultation et de vos soins (si vous êtes éligible).


Remboursement des soins effectués chez un podologue : tout dépend du patient

Non diabétique


La Sécurité sociale et la MSA remboursent à hauteur de 0,63 € les soins des pieds : cors, mycoses, ongles incarnés… sur prescription médicale. Soit un remboursement des soins prescrits par le podologue de 1,26 € pour les deux pieds. Mais pour cela, il vous faut une prescription de votre médecin traitant. Il est dans ce cas indispensable d’avoir une bonne complémentaire santé pour bénéficier d’un remboursement de la consultation et des soins.



Patient diabétique


La prise en charge de la consultation est réservée aux personnes diabétiques atteintes d’une affection longue durée (ALD). Il existe différents grades :

  • Le grade 0 : la sensibilité des pieds est totale.

  • Le grade 1 : la sensibilité des pieds n’est pas optimale, mais il n’y a pas de complication.

  • Le grade 2 : les nerfs sont atteints (neuropathie). Le podologue constate alors une artériopathie (problème de circulation du sang) et/ou une déformation du pied.

  • Le grade 3 : des complications sévères ont conduit soit à un ulcère, soit à une amputation.

La prise en charge est de 100 % pour les patients déclarés en affection de longue durée pour leur diabète. Si l’état de leurs pieds les classe en grade 2, ils ont droit à 4 séances de podologie prises en charge à 100 % par an. S’ils sont en grade 3, ils bénéficient de 6 séances par an, remboursées à 100 % par la sécu.

A savoir

Le tarif d’une consultation en cabinet pour les patients diabétiques est fixé à 27 € pour les pédicures/podologues libéraux conventionnés, et à 29,50 € pour les soins au domicile des patients.

Pour les patients diabétiques, la prescription des séances auprès du pédicure/podologue peut être faite par tout médecin, et pas seulement le médecin traitant. Les séances peuvent se dérouler à domicile si la prescription l’impose. Ces soins seront remboursés.


Quel est le remboursement des semelles orthopédiques ?


Vous avez besoin de semelles orthopédiques ? Pas de problème, elles seront prises en charge par la Sécurité sociale au titre du remboursement de l’appareillage médical, c’est-à-dire à hauteur de 60 % du tarif conventionné. Attention : pour que le remboursement sécu soit possible, il faut absolument que les semelles soient prescrites par votre médecin traitant et non par le podologue. La prise en charge ne sera pas intégrale, mais votre mutuelle santé prendra généralement le relais.


Le remboursement par l’Assurance maladie s’effectue à hauteur de 100 % pour les personnes en ALD ou en accident du travail.En fonction de la pointure du patient, la base de remboursement de la sécu pour les orthèses plantaires est fixée à :

  • 12,94 € pour les semelles en dessous de la pointure 28,

  • 14,02 € pour les semelles du 28 au 37,

  • 14,43 € pour les semelles au-dessus du 37,

  • 27,34 € pour les orthèses monobloc en résine monobloc avec moulage du pied.

Ces montants sont à multiplier par 2 pour une paire de semelles !

A savoir

L’Assurance maladie rembourse 1 paire de semelles par an ou 2 paires pour les moins de 15 ans.

Un rappel : le montant des honoraires facturés est égal ou supérieur à 70 €, dépassement d’honoraires inclus ? Le professionnel de santé doit vous remettre une information écrite préalable.

A savoir

Votre assurance complémentaire santé peut généralement prendre en charge les dépassements d’honoraires sur la consultation d’un médecin et les semelles orthopédiques. Tout dépend du niveau de couverture de votre mutuelle.

Assuré Groupama

Avec Groupama Santé Active, vous avez droit à un forfait d'indemnisation à partir de la formule 2, qui va de 40 à 100 € pour  couvrir certaines dépenses de santé non remboursées par l’Assurance maladie, comme notamment une consultation chez un pédicure/podologue si vous avez plus de 55 ans. 

Votre tarif santé régional et gratuit en 3 minutes

Découvrez notre offre mutuelle santé

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Mutuelle santé

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils santé

Mentions légales et informatives

(1) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(2) Taux de 2,20 % dès 7 000€ empruntés . Prêt remboursable sur 37 à 48 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 10 000 € empruntés sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 2,20% (taux débiteur annuel fixe de 2,18%), hors assurances facultatives, vous remboursez 48 mensualités de 217,74 €. Montant total dû : 10 451,52 € (dont 451,52 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 336 €, soit un coût mensuel de 7 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,63%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur du 14 au 25 mai 2022 inclus, susceptibles de modification.


Contenu mis à jour le 14/06/2021