Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Comment trouver un médecin traitant ?

Trouver un médecin traitant est nécessaire pour obtenir un bon suivi, un bon parcours de soins et être correctement remboursé. C’est une démarche obligatoire pour tous les assurés de plus de 16 ans. Le choix du médecin traitant peut se faire dans le cadre d’une consultation. Il n’existe aucune restriction concernant le praticien : il peut être généraliste ou spécialiste, être établi près de chez vous ou dans votre lieu de travail, exercer dans un cabinet privé ou un hôpital… Le médecin doit seulement être inscrit au conseil de l’Ordre des médecins.

Trouver médecin traitant

Depuis le site Ameli.fr


Pour être bien remboursé par l’Assurance maladie et votre mutuelle santé, vous devez déclarer un médecin traitant.


Ameli.fr, le site de l’Assurance maladie comporte un annuaire dans lequel vous pouvez trouver un médecin traitant en ligne, qu’il soit généraliste ou spécialiste. Les champs à remplir permettent de préciser votre requête, notamment en choisissant la profession, l’acte de soins souhaité et la localisation du praticien.


En cas de difficultés à trouver un médecin traitant, par exemple si le praticien sollicité refuse de devenir votre médecin traitant parce qu’il a trop de patients, vous pouvez saisir le médiateur de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) en utilisant le formulaire fourni sur le site Ameli.fr, dans la rubrique Mes démarches. Le médiateur vous fournira des conseils personnalisés, en vous orientant vers les organisations territoriales coordonnées près de chez vous. Il peut s’agir de maisons de santé professionnelles (MSP), centres de santé (CDS), équipes de soins primaires (ESP) et communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS). Ces organismes aident à obtenir des téléconsultations et à réintégrer le parcours de soins coordonnés.


Une fois que vous aurez choisi, et après un accord des deux parties, vous pourrez déclarer votre médecin traitant.

Assuré Groupama

Votre médecin traitant est en vacances ou vous ne pouvez le joindre de votre lieu de vacances ? Grâce à votre mutuelle santé, vous pouvez bénéficier de six téléconsultations par an et par bénéficiaire du contrat, sans rien débourser.

Depuis des sites spécifiques


Sur le site du Conseil national de l’Ordre des médecins, vous aurez également accès à un moteur de recherche, dans lequel vous pourrez entre autres préciser la discipline pratiquée par le médecin souhaité (ex. stomatologie, neurologie) et sa localisation (région, département, localité et rue).


D’autres annuaires spécialisés proposent une liste de praticiens disponibles, comme Allô Médecins, HapiCare (médecins généralistes) ou encore Doctolib (généralistes et spécialistes).

Depuis une pharmacie


Si vous n’avez pas de médecin traitant, et surtout si vous habitez dans les localités où l’on constate une pénurie de praticiens, certaines pharmacies proposent des cabines de téléconsultation. Vous pouvez prendre rendez-vous pour être sûr que le dispositif est libre au moment voulu, et que le médecin peut vous recevoir en télétransmission. Même si vous ne respectez pas le parcours de soins coordonnés, la consultation sera remboursée normalement sous certaines conditions : si vous avez moins de 16 ans, si vous n’avez pas de médecin traitant ou si celui-ci est indisponible.

Depuis un établissement de soins


Vous pouvez directement vous rendre dans un hôpital, une clinique ou un centre de santé pour trouver un médecin traitant. Et pour sélectionner un établissement de santé, il est également possible d’effectuer une recherche sur le site Ameli.fr.

Pourquoi avoir un médecin traitant ?


Déclarer un médecin traitant permet de bénéficier d’un suivi médical optimal, car ce praticien connait votre dossier médical et vous oriente vers un médecin spécialisé lorsque vous en avez besoin. Il peut s’agir d’un spécialiste, d’un médecin hospitalier ou d’un autre généraliste pouvant vous fournir des soins adaptés à votre cas.


Par ailleurs, consulter un médecin traitant assure de meilleurs remboursements. En effet, le taux de remboursement par l’Assurance maladie s’élève à 70 %, contre 30 % pour une consultation médicale chez un autre praticien. Par exemple, pour une consultation de 25 € auprès d’un médecin conventionné du secteur 1, vous bénéficiez d’un remboursement de 16,50 € si vous avez consulté auprès de votre médecin traitant, contre seulement 6,50 € pour un médecin non déclaré1. Dans le cadre du parcours de soins coordonnés, vous devez consulter votre médecin traitant en priorité, c’est à lui de vous orienter. Le non-respect de ce parcours réduit également le taux de remboursement.


Par ailleurs, votre mutuelle santé risque de ne pas prendre en charge les dépassements d’honoraires si vous choisissez de consulter un autre médecin. Ainsi, vous êtes mieux remboursé en consultant votre médecin traitant, qu’il s’agisse de votre complémentaire santé ou de l’Assurance maladie.


Pour diverses raisons (déménagement, départ à la retraite du médecin, perte de confiance mutuelle, etc.), vous pouvez changer de médecin traitant sans avoir à vous justifier auprès de lui.


Dans certains cas vous pouvez consulter un autre médecin et être remboursé normalement, notamment :

  • Si votre médecin traitant est absent. Dans ce cas, vous pouvez consulter auprès de son remplaçant ;

  • Si vous consultez en urgence ou si vous êtes loin de chez vous (et donc de votre médecin traitant habituel) ;

  • Si vous souffrez d’une affection de longue durée (ALD), et pouvez consulter directement les spécialistes requis par votre protocole de soins ;

  • Si vous consultez un ophtalmologue, un stomatologue, un gynécologue ou un psychiatre (pour les personnes de 16 à 25 ans) : le médecin va cocher la case « accès direct spécifique » sur la feuille de soins.

Toutefois, dans chacune de ces situations, vous devez prévenir votre médecin traitant.

À savoir

Les soins dentaires ne sont pas concernés par le parcours de soins coordonnés. Par conséquent, le remboursement reste à hauteur de 65 %, même sans consulter son généraliste avant.

Comment déclarer mon nouveau médecin traitant ?


Vous venez, à la suite d’un déménagement, de changer de médecin ? Vous devez suivre des démarches spécifiques pour le déclarer auprès de votre caisse primaire d’Assurance Maladie.

Déclarer votre médecin traitant en ligne


La déclaration en ligne est directement effectuée par le médecin. Lors d’une consultation, il va effectuer une télétransmission des informations nécessaires à l’aide de votre carte vitale, et réaliser ainsi la déclaration auprès de votre caisse primaire d’Assurance Maladie.

Déclarer votre médecin traitant par courrier avec le formulaire


Vous pouvez aussi remplir le formulaire S3704, puis le signer et le faire signer par votre nouveau médecin traitant. Vous devez ensuite l’adresser par courrier ou le remettre à votre caisse primaire d’Assurance Maladie.

Assuré Groupama

Trouver un médecin traitant peut être l’occasion de faire le point sur vos remboursements santé. Votre conseiller Groupama est à votre disposition pour étudier vos besoins et vous proposer la formule de contrat santé adapté à votre situation.

Absence temporaire du médecin (congés, maladie, etc.) : dois-je trouver un autre médecin traitant ?

Si votre médecin est absent, il aura sans doute désigné lui-même un remplaçant. Si votre médecin exerce dans un centre de santé ou dans un cabinet, un autre médecin du centre pourra le remplacer. Le médecin remplaçant cochera la case « Médecin traitant remplacé » sur les feuilles de soin pour assurer le parcours de soins coordonnés et votre remboursement par l’assurance maladie.

Dois-je prévenir mon ancien médecin traitant que j’en ai un nouveau ?

Si vous changez de médecin traitant, vous n’êtes pas obligé de prévenir votre ancien médecin. L’Assurance Maladie se charge normalement de communiquer la liste des patients sortants au praticien, mais vous pouvez aussi l’en informer vous-même si vous le souhaitez.

Suis-je obligé d’avoir un médecin traitant ?

Avoir un médecin traitant n’est pas obligatoire, mais vous serez pénalisé par l’Assurance Maladie si vous n’avez pas de médecin traitant déclaré et que vous ne respectez pas le parcours de soins coordonnés, puisque vous serez remboursé à hauteur de 30 % et non 70 % par l’Assurance Maladie.

Puis-je demander à mon ancien médecin traitant de récupérer mon dossier médical ?

La loi vous autorise effectivement à accéder à votre dossier médical. Vous pouvez en faire la demande auprès de votre médecin traitant en lui adressant une lettre, de préférence recommandée avec avis de réception. Vous devrez aussi lui fournir une copie recto verso de votre pièce d’identité. Vous pourrez alors consulter votre dossier dans son cabinet ou en recevoir une copie chez vous.

Combien de fois puis-je changer de médecin traitant ?

Aucune limite n’a été définie. Vous pouvez donc changer de médecin traitant autant de fois que vous le souhaitez.

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

Découvrez notre offre mutuelle santé

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Mutuelle santé

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils santé

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.
(2) 150 euros de réduction sur la cotisation de la première année d’assurance pour toute nouvelle souscription d’un contrat Groupama Santé Active ou Groupama Santé Active Senior entre le 29 août et le 13 novembre 2022 sous condition d’un montant minimum de prime annuelle variable selon les Caisses Régionales - Voir conditions en agence.


Contenu publié le 13/04/2022