Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Détartrage dentaire : pour qui, quand, comment ?

Le détartrage dentaire, tout le monde connaît et devrait le pratiquer. A quoi sert le détartrage des dents, à quelle fréquence le faire réaliser ? Pour éviter l’accumulation de tartre sur les dents, découvrez nos conseils de prévention.

detartrage-lors-de-votre-visite-chez-le-dentiste

Pourquoi le détartrage est important ?


Tout d’abord un bref rappel : le tartre est un durcissement de la plaque dentaire. Tout au long de la journée cette plaque (composée des bactéries, de votre salive et des débris alimentaires) se forme sur vos dents. Vous l’éliminez par le brossage régulier et correct des dents, l’utilisation du jet dentaire et du fil dentaire. Mais cette élimination n’est jamais totale.

 

A défaut d’élimination, la plaque se transforme en tartre dentaire, un dépôt dur qui colle aux dents. Dépôt qui augmente au fil du temps, s’insinuant sous les gencives, favorisant les caries… Mais aussi l’apparition de maladies parodontales et gingivales : infections des gencives, saignements, voire déchaussement des dents.

A savoir

Le détartrage est utile notamment aux personnes buvant du thé, du café de manière importante, aux fumeurs… Il permet de retrouver des dents plus blanches et moins ternes.

Détartrage dentaire, pour qui et quand ?


Nous ne sommes pas tous égaux devant le tartre. Certaines personnes en produisent naturellement beaucoup, d’autres peu… à hygiène buccale similaire. Tout dépend de votre salive. Mais il est attesté que ne pas se brosser les dents régulièrement favorise le développement du tartre dentaire.

 

La visite annuelle auprès du chirurgien-dentiste est l’occasion de procéder à un détartrage dentaire. A vous d’échanger avec ce professionnel de santé pour juger de l’opportunité de réaliser un détartrage dentaire à un rythme plus soutenu.


 

Comment enlever le tartre des dents ?


Une fois le tartre installé, vous ne pouvez rien faire à titre individuel. Seul le professionnel de santé peut intervenir avec des moyens techniques adaptés. Il utilise généralement un appareil à ultrasons qui va décoller le tartre de toutes les anfractuosités sur et entre vos dents.

 

Le dentiste peut également avoir recours à un instrument mécanique pour « gratter » le tartre. Dernier procédé : la projection à l’aide d’un jet d’eau, via une buse, de fines particules de bicarbonate de sodium sur vos dents.

 

Ces systèmes ne sont pas particulièrement agréables mais ne sont pas non plus douloureux. En général le dentiste achève son intervention de détartrage par un polissage des dents.


 

Prévenir le tartre dentaire


Seul le respect des bonnes pratiques en matière d’hygiène dentaire permet de limiter le développement du tartre et de réduire la durée des séances de détartrage des dents. Cela passe par :

  • un brossage des dents 2 fois par jour pendant au minimum 2 minutes. On débute avec 1 brossage à l’eau par jour, dès la première dent et jusqu’aux 2 ans de l’enfant,

  • avec une brosse à dents souple changée tous les 3 mois,

  • le recours au dentifrice fluoré dès 3 ans,

  • l’utilisation d’un fil dentaire le soir,

  • une visite annuelle auprès du chirurgien-dentiste.

 

A partir de 6 ans il est conseillé d’utiliser la méthode de brossage BROS. Brossez bas et haut séparément. Faites un mouvement rotatif pour brosser dents et gencives puis inclinez votre brosse à 45° sur la gencive. Suivez le trajet en faisant le tour de toutes les dents sans oublier l’arrière et le dessus.

 

Pour certains patients l’emploi d’une brosse à dents électrique et du jet dentaire s’avère plus efficace. Les personnes ayant des fils de contention, les jeunes avec des appareils dentaires peuvent utiliser les brossettes interdentaires. Evoquez ces sujets avec votre dentiste.

A savoir

Éviter les boissons sucrées (y compris le biberon nocturne), le grignotage entre les repas, et avoir une alimentation équilibrée sont les autres recommandations de bon sens.

Découvrez le montant de la prise en charge Groupama de votre détartrage

Votre régime d'assurance maladie

Motif de dépense

Votre tarif santé régional et gratuit en 3 minutes

Découvrez notre offre mutuelle santé
  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Mutuelle santé

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils santé

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(2) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.


Contenu mis à jour le 30/09/2019