.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Insolation chez l’enfant, coup de chaud et déshydratation : que faire ?

Contenu mis à jour le 26/05/2023 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Adultes et enfants ne réagissent pas de la même manière face aux températures élevées. Les plus petits sont plus vulnérables : en cas de forte chaleur ou d’exposition prolongée au soleil, ils peuvent rapidement entrer en déshydratation et voir leur état de santé se détériorer. Quelles sont les différences entre coup de chaud et insolation ? Quels sont les symptômes du coup de chaleur et de l’insolation chez l’enfant ? Que faire lorsque ces situations se présentent et comment les prévenir ?

Coup de chaleur enfant

Que faut-il savoir sur le coup de chaleur et l’insolation chez l’enfant ?


Les phénomènes de coup de chaud et d’insolation surviennent suite à une exposition prolongée à une forte chaleur ou au soleil, dans le cadre d’un effort ou non. Les capacités de régulation de la température corporelle se trouvent alors dépassées, poussant l’organisme dans une situation d’hyperthermie.

Quelles sont les différences entre le coup de chaleur et l’insolation ?


Le coup de chaleur se caractérise par une atteinte du mécanisme de thermorégulation. Le corps ne parvient plus à contrôler sa température interne, qui augmente exagérément. Ce phénomène s’observe après une longue exposition à une température élevée, notamment dans une atmosphère confinée ou très peu aérée. Cela peut arriver dans l’habitacle d’un véhicule garé en plein soleil, où la température peut grimper jusqu’à 50 °C, ou encore dans un logement mal ventilé et mal rafraîchi en période de canicule.


L’insolation est un type de coup de chaleur provoqué par une exposition directe et prolongée aux rayons du soleil, plus particulièrement des zones de la tête et du cou.

Quels sont les symptômes de l’insolation chez l’enfant ?


Les symptômes de l’insolation chez l’enfant apparaissent après plusieurs heures d’exposition au soleil. Une fois qu’ils se déclarent, ils sont généralement observés durant quelques heures, bien qu’ils puissent se faire ressentir pendant plus d’une journée chez les sujets les plus sensibles.


Les principaux symptômes révélateurs d’une insolation chez l’enfant sont :

  • De violents maux de tête qui provoquent des cris et des pleurs continus ;

  • Des douleurs et des raideurs dans la nuque ;

  • La tête de l’enfant est rouge et brûlante ;

  • Des nausées, vertiges et vomissements ;

  • Une sensibilité accrue au bruit et à la lumière ;

  • Une irritabilité anormale de l’enfant.

L’insolation ne s’accompagne pas forcément d’un état fiévreux.

Quels sont les symptômes du coup de chaleur ?


Les symptômes du coup de chaud chez l’enfant et le bébé sont multiples. Les principaux sont :

  • Une fièvre modérée ou intense qui peut aller jusqu’à 40 °C ;

  • Des vertiges et des étourdissements ;

  • Des signes cutanés comme une peau rouge, sèche et chaude ;

  • Des nausées, vomissements et diarrhées ;

  • Des crampes musculaires ;

  • Des maux de tête ;

  • Des pertes de connaissance.


À savoir

Repérés à temps, le coup de chaleur et l’insolation peuvent être pris en charge par les services médicaux et d’assistance proposés dans le cadre de votre mutuelle santé, sans effets délétères sur l’organisme.

Que faire en cas d’insolation ou de coup de chaleur chez l’enfant ?


Si un enfant ou un nourrisson montre des symptômes qui vous font penser à un coup de chaleur ou à une insolation, il est nécessaire d’agir rapidement. La prise en charge et le traitement de l’insolation chez l’enfant se font selon différentes étapes.

  • Votre premier réflexe doit être de faire baisser la température du corps de l’enfant en le plaçant dans un endroit frais ou à l’ombre et en lui retirant ses vêtements.

  • Pour accélérer le refroidissement, il est recommandé de recouvrir le visage et le corps de l’enfant de linges humides, ou de l’asperger doucement d’eau (non glacée).

  • Réhydratez l’enfant en lui donnant à boire en petite quantité, mais de façon régulière. L’eau gazeuse sera plus efficace, car elle contient des sels minéraux qui permettent une meilleure fixation des liquides dans le corps.

  • Appelez les secours (le 15 ou le 112) si l’enfant pleure sans jamais se calmer, est apathique, vomit, souffre d’une forte fièvre, présente un dessèchement de la langue et des lèvres, ou si vous avez le moindre doute quant à la gravité de la situation.

  • Si l’enfant perd connaissance, allongez-le et placez-le en position latérale de sécurité (PLS). Prévenez immédiatement les secours. En contactant le SAMU, vous serez en contact avec un médecin régulateur qui vous indiquera les gestes à réaliser avant l’arrivée de l’ambulance.

  • Même si vous n’avez pas contacté les services d’urgence et que l’état de l’enfant s’améliore, il est conseillé de consulter un médecin suite au coup de chaleur ou à l’insolation. Le praticien s’assurera de la bonne santé de l’enfant et de l’absence de séquelles.

Dans les cas les plus graves, si la situation n’est pas prise en main à temps, le coup de chaleur et l’insolation peuvent entraîner un coma et des séquelles comme des troubles neurologiques.

À savoir

Vous avez envie d’en apprendre davantage sur les premiers secours et les réflexes à adopter en cas d’urgence ? Retrouvez nos tutos pour vous former efficacement aux gestes qui sauvent.

GQS - Tuto vidéo 9 - Insolation - Visuel bannière vidéo

INSOLATION

Que faut-il savoir sur la déshydratation chez l’enfant ?


Un enfant peut rapidement être déshydraté en cas de transpiration excessive liée à un coup de chaud, par exemple lors d’une canicule. Ce danger est particulièrement présent chez les nourrissons.

Quels sont les signes et les symptômes de la déshydratation ?


Il est essentiel de savoir reconnaître les premiers signes de la déshydratation de l’enfant et du bébé afin de pouvoir réagir sans délai. Soyez vigilant si votre enfant présente les symptômes suivants :

  • Un comportement inhabituel ;

  • Une apathie et un besoin de sommeil important ;

  • Des difficultés à se réveiller ;

  • Une pâleur marquée et les yeux cernés ;

  • Une respiration accélérée ;

  • Une perte de poids de plus de 5 % ;

  • Des urines moins abondantes et plus foncées ;

  • Un pli cutané qui subsiste quand on pince et relâche sa peau ;

  • Chez le nourrisson : un creusement des fontanelles situées sur la partie supérieure du crâne.

Comment réagir en cas de déshydratation ?


Votre premier réflexe doit être de donner à boire à l’enfant une solution de réhydratation orale (SRO), en suivant les indications précisées sur l’emballage ou la notice. Cette solution lui apportera les sels minéraux nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Les SRO sont vendues sans ordonnance en pharmacie. Traiter une déshydratation avérée uniquement avec de l’eau n’est pas suffisant, car le corps de l’enfant a besoin d’apports spécifiques en minéraux pour compenser les pertes dues à la transpiration.


Appelez ensuite rapidement votre médecin pour prendre son avis et planifier une consultation.

Nos cinq conseils pour éviter les coups de chaud, l’insolation et la déshydratation

  • Conseil n° 1 : chez les enfants et les nourrissons, le premier conseil est d’éviter à tout prix l’exposition au soleil de manière prolongée, surtout aux heures les plus chaudes de la journée (entre 11 heures et 16 heures). Profitez de cette période pour leur faire faire des activités ou une sieste dans un endroit frais.

  • Conseil n° 2 : prévoyez plusieurs bouteilles d’eau lorsque vous sortez et hydratez régulièrement votre enfant sans attendre qu’il vous le demande (toutes les 30 minutes au minimum). Les plus petits n’expriment pas toujours la sensation de soif ! Vous pouvez aussi utiliser un brumisateur pour rafraîchir et hydrater le corps de votre enfant.

  • Conseil n° 3 : habillez les enfants avec des vêtements légers et amples. Privilégiez le coton de couleur claire pour limiter les effets de la chaleur. N’oubliez pas le t-shirt et le chapeau pour protéger leur tête et leur nuque des rayons du soleil, y compris à l’intérieur d’une voiture.

  • Conseil n° 4 : ne laissez jamais votre enfant sans surveillance dans un véhicule, même quelques minutes et avec les fenêtres ouvertes. Circulez aux heures les plus fraîches et mettez en route la climatisation, sans diriger l’air froid directement sur le visage de votre enfant. À noter : installez des stores ou pare-soleil sur les fenêtres arrière et latérales de votre véhicule pour préserver votre enfant des rayons du soleil et maintenir l’habitacle plus frais.

  • Conseil n° 5 : à l’intérieur de votre habitation, lors des épisodes de fortes chaleurs, ayez recours à des ventilateurs ou un climatiseur pour rafraîchir l’environnement. Laissez les fenêtres et les volets fermés aux heures les plus chaudes et aérez en grand la nuit.

En règle générale, disposez toujours d’un accès à une trousse de premiers secours. Prévoyez notamment du paracétamol à administrer en cas de fièvre ou de maux de tête.

À savoir

Pour protéger efficacement votre enfant des coups de soleil, un autre risque lié à l’exposition au soleil, utilisez systématiquement une crème solaire indice 50+ qui protège contre les UVA et les UVB. Renouvelez fréquemment l’application et retenez qu’une surexposition solaire, même indirecte, reste dangereuse pour la santé. Pour l’éviter, privilégiez l’ombre et n’oubliez pas le chapeau !

Assuré Groupama

Avec la mutuelle santé Groupama, vous bénéficiez d’un service de téléconsultation médicale ainsi que d’une assistance 24 heures/24 et 7 jours/7 pour une prise en charge rapide et efficace dès l’apparition des premiers symptômes d’insolation ou de déshydratation.

Simulez votre tarif mutuelle santé gratuitement en 3 minutes

100€ offerts(1)

Picto Auteurs

Les experts Santé Groupama

Cet article a été mis à jour par l'équipe de rédaction et vérifié par nos experts mutuelle santé.

Découvrez notre offre mutuelle santé

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Mutuelle santé

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils santé

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Réduction tarifaire proposée sous réserve de la souscription, en 2024, de deux nouveaux contrats : 100€ offerts sur la cotisation de la première année d'un contrat Groupama Santé Active ou Groupama Santé Active Sénior sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 200€. Au minimum deux contrats différents souscrits pour bénéficier de l'offre.  Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat. Chaque contrat peut être souscrit séparément. Voir conditions en agences.
bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions