Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Comment rattacher mon fils ou ma fille à ma mutuelle santé ?

Port de lunettes pour corriger un strabisme, séances de psychomotricité pour accompagner le développement ou encore traitement d’orthodontie : votre bébé, enfant ou adolescent peut avoir besoin de soins particuliers. En l’affiliant à une assurance complémentaire, vous pourrez bénéficier d’un remboursement optimal de ses frais de santé. Mais comment rattacher son fils ou sa fille à sa mutuelle ?

Comment rattacher mes enfants à ma mutuelle ?

Comment rattacher mon fils ou ma fille à ma mutuelle ?


Pour déclarer et rattacher votre enfant à votre mutuelle santé, il vous suffit de prendre contact avec votre assureur par mail, téléphone ou courrier. Il pourra également être possible d’établir le contact via votre espace client en ligne ou l’application mobile de votre compagnie d’assurance. Votre conseiller vous demandera généralement de remplir et signer un formulaire, qui lui permettra d’établir un avenant à votre contrat pour y ajouter votre fils ou votre fille. Il vous sera habituellement demandé de fournir un acte de naissance ou une photocopie du livret de famille, ainsi qu’une attestation d’ouverture de droits au régime obligatoire au nom de votre enfant.

À savoir

Une fois rattaché à votre assurance santé, votre enfant bénéficiera de l’ensemble des garanties inscrites à votre contrat, que ce soit en matière de soins médicaux courants, d’hospitalisation, de dentaire et d’optique ou encore de médecines douces.

Pourquoi rattacher mon enfant à une mutuelle ?


Disposer d’une couverture complémentaire via une mutuelle santé pour votre enfant est important, et cela, dès la naissance.


En effet, les nouveau-nés, bébés, enfants et adolescents sont exposés à des risques particuliers : maladies infantiles, troubles du développement psychomoteur, anomalies visuelles comme le strabisme, malpositions dentaires, etc. Ceux-ci peuvent donner lieu à des consultations régulières chez le médecin généraliste ou spécialiste, ou encore chez le kinésithérapeute, l’ostéopathe, l’orthoptiste ou l’orthodontiste. Les soins qui y sont liés peuvent impliquer le port de lunettes spécifiques ou d’un appareil dentaire. Ceci s’ajoute aux visites de contrôle périodiques, qui sont nécessaires pour assurer le suivi de la croissance.


Ces consultations et soins entraînent des dépenses de santé qui ne sont pas intégralement remboursées par la Sécurité sociale (sauf exception), voire que l’Assurance maladie ne prend pas en charge. Le rattachement de votre enfant à un contrat de mutuelle santé vous permettra d’obtenir un remboursement du ticket modérateur, des dépassements d’honoraires et de certains frais médicaux non couverts par la sécu ou la MSA, selon les garanties souscrites.

À savoir

Les frais d’hospitalisation de votre nourrisson sont totalement couverts par l’Assurance maladie dans les 30 jours suivant sa naissance, hors dépassements d’honoraires et frais de confort. Les 20 examens de suivi obligatoires entre la sortie de la maternité et l’âge de 16 ans sont également remboursés à 100 %. En dehors de ces cas, le taux de remboursement de la Sécurité sociale pour les dépenses de soins de votre enfant est généralement compris entre 60 et 70 % (80 % pour une hospitalisation).

Quelles sont les conditions de rattachement d’un enfant à la mutuelle ?


Il existe des conditions à respecter pour pouvoir rattacher un enfant à votre mutuelle.

L’affiliation au régime obligatoire


Pour pouvoir être rattaché à votre mutuelle et profiter d’une couverture santé complémentaire, votre enfant doit être affilié au régime d’Assurance maladie obligatoire. Dans le cas d’un nouveau-né, il vous faudra donc enregistrer la naissance auprès de votre caisse de CPAM ou de MSA avant de demander l’adhésion de votre enfant à votre mutuelle.


La déclaration de naissance à l’Assurance maladie s’effectue à partir du compte ameli d’un des parents (rubrique « Mes démarches ») ou par courrier. Le parent sera notifié de l’affiliation de son enfant à l’Assurance maladie une fois celle-ci effective. Il verra alors son enfant inscrit sur sa carte Vitale, ce qui permettra des remboursements simplifiés et rapides en cas de soins. L’enfant pourra facilement être rattaché à la carte Vitale de l’autre parent via l’espace ameli du premier parent ou l’envoi d’un formulaire papier.

À savoir

Déclarer la naissance de votre enfant à votre mutuelle vous permettra de percevoir la prime de naissance, si celle-ci est prévue dans votre contrat (sous réserve de présenter les justificatifs nécessaires à votre assureur). Vous pourrez effectuer cette déclaration avant de demander le rattachement de votre bébé à votre complémentaire santé, ou réaliser les deux démarches en même temps.

La limite d’âge à ne pas dépasser


Il existe une limite d’âge pour le rattachement d’un enfant à la mutuelle de ses parents, qui varie selon les assureurs, les caisses et les contrats. Le rattachement peut également être conditionné au fait que l’enfant vive toujours au sein du foyer familial. Un enfant étudiant ou fraîchement entré dans la vie active, qui a dépassé l’âge limite et/ou ne vit plus sous le même toit que ses parents, devra disposer de son propre contrat complémentaire. Il pourra souscrire, par exemple, une mutuelle pour jeunes actifs.

Quelle mutuelle choisir pour le rattachement de mes enfants ?


Vous et votre partenaire êtes chacun couverts par une complémentaire santé différente, et vous vous demandez quelle mutuelle choisir pour le rattachement de votre enfant ? Il est intéressant d’affilier votre fils ou votre fille sous le contrat offrant les garanties les plus adaptées à un enfant, comme :

  • Une bonne couverture en orthodontie et en optique ;

  • Le versement d’un forfait lit et repas d’accompagnant en cas d’hospitalisation ;

  • Un remboursement des vaccins pour les enfants non pris en charge par la Sécurité sociale ;

  • Un remboursement des séances d’ostéopathie ou de psychomotricité.

Et pourquoi ne pas profiter de l’arrivée de votre bébé pour souscrire une mutuelle familiale, sur laquelle vous pourrez à la fois inscrire votre enfant et rattacher votre conjoint ? Disposer d’une même complémentaire pour toute la famille simplifiera vos démarches et vous permettra souvent d’obtenir une réduction sur vos cotisations.

À savoir

Vous êtes souscripteur d’une mutuelle d’entreprise obligatoire ? Il est possible que votre contrat collectif prévoie également la couverture des membres de votre famille, de façon optionnelle ou obligatoire. Si votre mutuelle collective prévoit l’adhésion obligatoire des ayants droit, vous devrez y rattacher votre enfant, sauf éventuel cas de dispense. Votre employeur prendra alors en charge une partie de la cotisation.

Assuré Groupama

Avec la mutuelle santé familiale de Groupama, vous pouvez bénéficier de différents niveaux de garantie, conçus pour répondre aux besoins spécifiques de votre famille. Souscrivez notre contrat et bénéficiez d’une réduction de 5 % dès le deuxième assuré, et de 20 % sur le deuxième enfant. La cotisation est gratuite pour le troisième enfant et les suivants.

Simulez votre tarif santé gratuitement en 3 minutes

100€ offerts(1)

Découvrez notre offre mutuelle santé

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Mutuelle santé

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils santé

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Pour toute nouvelle souscription du 2 janvier 2023 au 31 mars 2023, jusqu'à 350€ offerts sur la cotisation de la première année de vos contrats : 100€ offerts sur les contrats Groupama Santé Active et Groupama Santé Active Sénior sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 200€. 50€ sur la Garantie Accident de la vie, 50€ sur Groupama Conduire, 50€ sur Groupama Habitation sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 100€. Au minimum deux contrats différents doivent être souscrits pendant la période du 2 janvier au 31 mars, pour bénéficier des offres. Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat, parmi ceux énoncés précédemment. Jusqu'à 200€ d'abondement sur les contrats Groupama Nouvelle Vie et Groupama Modulation, voir conditions en agences. Chaque contrat peut être souscrit séparément.


Contenu publié le 21/12/2022