Quels vaccins obligatoires pour les bébés ?

Depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccins sont obligatoires pour les bébés. L’objectif est d’augmenter la couverture vaccinale en France et d’éliminer les maladies infectieuses potentiellement mortelles. Le point sur les vaccins désormais obligatoires.

Quels vaccins obligatoires pour les bébés ?

Quels sont les vaccins obligatoires ?

Depuis le 1er janvier 2018, les enfants de moins de 2 ans doivent effectuer 11 vaccins avant leur entrée en collectivité (crèche et école).

  • 3 vaccins déjà obligatoires avant 2018 : diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP),

  • 8 vaccins qui étaient seulement « recommandés » :

    • coqueluche,

    • rougeole,

    • oreillons,

    • rubéole,

    • infections invasives à Haemophilus influenzae B (HIB),

    • hépatite B,

    • pneumocoque (méningite et pneumopathies),

    • méningocoque C (méningite).


Bon à savoir

Cette obligation concerne seulement les enfants nés après le 1er janvier 2018. Votre enfant est né en décembre 2017, il n’aura que 3 vaccins obligatoires, les 8 autres étant recommandés bien sûr. N’hésitez pas à demander des conseils à votre pédiatre ou à votre médecin traitant.

Le saviez-vous ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il faudrait que 95 % de la population soit vaccinée pour éviter une maladie.

Le calendrier pour les vaccins obligatoires

Ces 11 vaccins obligatoires représentent 10 injections, pendant les 2 premières années de l’enfant.

  • A 2 mois :

    • DTP, Coqueluche, HIB, Hépatite B,

    • Pneumocoque.

  • A 4 mois :

    • DTP, Coqueluche, HIB, Hépatite B, - Pneumocoque.

    • A 5 mois : - Méningocoque C.

  • A 11 mois :

    • DTP, Coqueluche, HIB, Hépatite B,

    • Pneumocoque.

  • A 12 mois :

    • Méningocoque C

    • Rougeole, oreillons, rubéole.

  • A 16 ou 18 mois :

    • Rougeole, oreillons, rubéole. 


Bon à savoir

Après 2 ans, n’oubliez pas les rappels ! Même s’ils ne sont pas obligatoires, ils sont bien sûr fortement recommandés : à 6 ans, 11-13 ans puis à 25 ans (DTP). Bientôt, en ligne, le calendrier des vaccinations 2018.

Pourquoi 11 vaccins obligatoires ?

La France a une couverture vaccinale correcte pour les vaccins obligatoires, mais insuffisante pour les vaccins recommandés. De ce fait, plusieurs maladies infectieuses (rougeole, coqueluche…) sont réapparues. Ces épidémies ont entraîné des hospitalisations, des complications graves et parfois même des décès.


La vaccination permet de se protéger, ainsi que son entourage, notamment les personnes les plus fragiles : nouveau-nés, femmes enceintes, personnes âgées, malades... L’extension à 11 vaccins obligatoires a pour objectif d’éviter la transmission et, à terme de faire disparaître ces maladies.

Bon à savoir

Que se passe-t-il en cas de non-respect de ces vaccins obligatoires ?
Pas de sanction pénale ni d’amende, mais l’impossibilité de faire garder l’enfant en collectivité : ni crèche, ni école, ni centre de loisirs, ni colonie de vacances…

Ces vaccins sont-ils remboursés ?

Ces vaccins sont remboursés :

  • à 65 % par l’Assurance maladie,


A noter

Les vaccins peuvent aussi être effectués gratuitement dans un centre de vaccination ou un centre de PMI (protection maternelle et infantile).

Obtenir un tarif en ligne

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Groupama Santé Active

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…).

    Découvrir l'offre