Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Accidents domestiques : quelle prévention ?

Si l’on en croit l’adage, on ne serait jamais mieux que chez soi… Pourtant, la plupart des accidents de la vie courante se produisent à domicile. La prévention des accidents domestiques passe d’abord par l’information : il est essentiel de savoir où ils sont susceptibles de se produire pour sécuriser son environnement. Découvrez les bons gestes à adopter afin d’éviter ce type d’incident autant que possible.

proteger-les-enfants-des-accidents-domestiques

Qu’appelle-t-on un accident domestique ?


Aussi appelés accidents de la vie courante (AcVC), ces accidents sont définis par la loi comme « l’ensemble des traumatismes non intentionnels, à l’exception des accidents de circulation et des accidents du travail ». Ainsi, les accidents de la circulation, du travail, les suicides et les agressions ne sont pas considérés comme des accidents domestiques.


Par définition, les accidents de la vie courante surviennent ainsi :

  • À la maison et dans ses alentours immédiats (chute dans les escaliers, accident avec des appareils électriques dans le jardin, comme un taille-haie) ;

  • Dans le cadre scolaire ;

  • Lors de la pratique de sports ou de loisirs (mauvaise chute de vélo) ;

  • À tout autre moment de la vie privée (dans un magasin par exemple).

Comme leur nom l’indique, les accidents domestiques surviennent dans la résidence de la personne se blessant, qu’elle soit dans son salon ou dans son jardin. C’est la garantie des accidents de la vie qui couvre les accidents domestiques, et non l’assurance habitation.

Quels sont les différents accidents domestiques et comment les prévenir ?


Mieux vaut prévenir que guérir ! Heureusement, il est possible d’agir sur les causes des accidents domestiques pour réduire leur occurrence. Voici quelques conseils et réflexes à adopter dans chaque situation.

Comment éviter les chutes ?


Pour éviter les chutes dans la salle de bain, disposez un tapis antidérapant au fond de la baignoire et à la sortie de la cabine de douche. N’hésitez pas à installer une barre d’appui pour aider le senior à sortir de la baignoire. Dans les autres pièces du logement, mieux vaut limiter la présence de tapis pour éviter les chutes. Des dispositifs complémentaires, comme des barreaux ou des patins antidérapants, peuvent aussi permettre à certains incidents d’être évités. Si vous avez un escalier, optez pour les barrières de sécurité et évitez d’installer un meuble à proximité d’une fenêtre ou sur un balcon. Les enfants pourraient s’en servir pour accéder à leur ouverture.

Comment se prémunir des brûlures ?


Dans la cuisine, pensez à ranger le plus possible les appareils électroménagers, les couteaux, ciseaux et autres objets tranchants. Pour éviter les brûlures des enfants, positionnez les queues des casseroles vers l’intérieur pour les rendre inaccessibles aux plus petits, et éloignez si possible les enfants de la cuisine lorsque le four fonctionne. Dans la salle de bain, soyez attentif à la température de l’eau. Pour éviter les accidents de barbecue, veillez à ce que votre installation soit stable et faites attention à l’endroit où vous posez vos produits d’allumage. Vous jardinez ? Protégez-vous les mains, les bras, le visage et les yeux pour éviter un accident de jardinage lorsque vous manipulez des produits toxiques ou des plantes irritantes.

Comment éviter les pincements ?


Installez des systèmes de blocage d’ouverture sur les tiroirs et les portes si vous avez des enfants en bas âge. Faites aussi attention à leurs chaises hautes.

Comment prévenir les risques de noyade ?


Ne laissez jamais des enfants jeunes sans surveillance lors de leur bain. Vingt centimètres d’eau peuvent suffire pour se noyer. Soyez également vigilant avec les petits : le risque de noyade en piscine ou mer peuvent être évités en adoptant les bons réflexes. Ne laissez pas les jeunes enfants sans surveillance dans l’eau et assurez-vous que tous les adultes et adolescents se trouvent dans un état de conscience adapté à l’utilisation d’une piscine. De même, mieux vaut se former aux gestes de premiers secours, indispensables à en cas de souci.

GQS - Tuto vidéo 7 - Noyade - Visuel bannière vidéo

NOYADE

Comment éviter les intoxications ?


Gardez sous clé et hors de portée des enfants les produits ménagers, de beauté et d’hygiène ainsi que les médicaments que vous laisserez dans leur emballage d’origine. Le cas échéant, faites contrôler les émissions de monoxyde de carbone de votre chaudière pour pouvoir passer l’hiver en toute sécurité sans risque d’intoxication.

Quels sont les principaux risques de morsure ?


Si vous avez un animal de compagnie, ne le laissez jamais seul avec un mineur, même s’il est bien éduqué ou de petit gabarit. Mieux vaut également apprendre à vos enfants comment bien se comporter avec un chien ou un chat (respecter son espace, ne pas lui tirer la queue, etc.)

Comment prévenir les risques d’étouffement des enfants et des nourrissons ?


Votre enfant peut s’étouffer avec un grand nombre de petits objets et petits aliments, dès que ceux-ci sont à sa portée. Surveillez votre enfant pendant ses repas et lorsqu’il joue. Pour le nourrisson, veillez tout particulièrement à̀ le coucher seul, sans encombrer son lit d’objets.

Comment éviter les électrocutions ?


Assurez-vous du respect des différentes normes de construction dans votre domicile pour prévenir les accidents. Disposez d’un tableau électrique aux normes pour empêcher une électrocution. Dans la salle de bain, vérifiez que les prises électriques ne sont pas proches des robinets. Installez des cache-prises dans toutes les pièces. À l’extérieur, faites attention aux outils de jardinage électriques, aux rallonges utilisées… Vous bricolez ? Là aussi, adoptez une attitude de sécurité dans le choix et l’utilisation de votre matériel et dans votre tenue de protection.

À savoir

Pour que les plus âgés puissent être maintenus au domicile en toute sécurité, des systèmes de téléassistance peuvent être indiqués. Un bracelet détecteur de chute permet ainsi d’intervenir plus rapidement en cas d’accident domestique. Il apporte aussi un sentiment de sécurité à la personne dans sa vie courante, qui sait qu’elle pourra bénéficier d’assistance en cas de problème.

Qui est concerné par les accidents domestiques ?


Les accidents domestiques touchent de manière particulièrement importante les enfants et les personnes âgées.

Enfants : où et quel type d’accident ?


Les accidents domestiques se produisent majoritairement dans l’habitat puis sur les aires de sport et de jeux, les lieux d’enseignement et les zones de transport. Les garçons de moins de 17 ans sont les plus concernés par les accidents à l’extérieur.


Les chutes sont de loin les accidents les plus fréquents. Les collisions sont plus nombreuses lorsque l’enfant grandit, entraînant entorses et fractures en plus grand nombre.

Les accidents domestiques des personnes âgées


Avec les plus jeunes enfants, les personnes âgées sont les plus concernées par les accidents domestiques, comme les chutes.


Au-delà de 65 ans, lorsque survient un accident, il s’agit essentiellement d’accident qui ont lieu lors de la marche.


Cette augmentation des différents types d’accidents domestiques s’explique par le fait qu’en vieillissant, les facteurs environnementaux et personnels impactent la vie :

  • Le logement peut être mal adapté : tapis ou revêtements glissants au sol, fils électriques qui traînent, mauvaise qualité de l’éclairage…

  • Le senior peut aussi avoir des troubles de la vision ou de l’équilibre.

  • Le surdosage et les erreurs d’administration des médicaments sont également une autre cause importante des accidents domestiques des seniors depuis quelques années, au même titre que la suffocation.


Assuré Groupama

La GAV, Garantie des Accidents de la Vie de Groupama est un contrat qui s’adapte à toutes les situations familiales, avec une couverture complète et des prestations d’assistance étendues. Bonne nouvelle : les assurés ayant une formule avec un seuil à 5 % bénéficient d’une couverture dès 1 %. L’indemnisation sera forfaitaire entre 1 et 4 % et indemnitaire à partir de 5 %.

Simulez votre tarif GAV gratuitement en 3 minutes

50€ offerts(1)

Découvrez notre offre Garantie Accidents de la Vie (GAV)

  • Cerise GAV rebond

    Prévoyance

    Garantie des accidents de la vie

    Pour pouvoir être indemnisé des préjudices subis et bien accompagné à la suite d'un grave accident ayant entraîné une invalidité permanente ou un décès.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils prévoyance

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Pour toute nouvelle souscription du 2 janvier 2023 au 31 mars 2023, jusqu'à 350€ offerts sur la cotisation de la première année de vos contrats : 100€ offerts sur les contrats Groupama Santé Active et Groupama Santé Active Sénior sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 200€. 50€ sur la Garantie Accident de la vie, 50€ sur Groupama Conduire, 50€ sur Groupama Habitation sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 100€. Au minimum deux contrats différents doivent être souscrits pendant la période du 2 janvier au 31 mars, pour bénéficier des offres. Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat, parmi ceux énoncés précédemment. Jusqu'à 200€ d'abondement sur les contrats Groupama Nouvelle Vie et Groupama Modulation, voir conditions en agences. Chaque contrat peut être souscrit séparément.


Contenu mis à jour le 28/11/2022