.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Canicule et prévention : quels sont les risques et les réflexes à adopter ?

Contenu mis à jour le 21/09/2023 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Les périodes de fortes chaleurs deviennent de plus en plus fréquentes et persistantes. Il est donc essentiel de vous y préparer afin de préserver au mieux votre santé et celle de vos proches, surtout les plus fragiles. Quels sont exactement les risques liés aux chaleurs extrêmes ? Quels sont les gestes et les mesures permettant de les limiter ? Canicule et prévention : découvrez les réflexes à adopter.

Canicule risques pour la santé

Qu’est-ce qui caractérise une canicule ?


On parle de canicule lorsqu’au minimum trois jours consécutifs de très fortes chaleurs sont observés, avec des températures qui restent au-dessus des seuils départementaux de jour comme de nuit.


Cette situation a des conséquences importantes sur l’organisme, qui doit puiser dans ses ressources pour maintenir une température corporelle normale (environ 37 °C). Le taux d’humidité joue un rôle déterminant sur la tolérance de la canicule par le corps. Plus l’air est sec et plus la transpiration peut s’évaporer, ce qui permet à l’organisme de réguler plus efficacement sa température.

À savoir

Vous former aux gestes de premiers secours est une manière de savoir comment réagir face à une personne en souffrance lors d’une canicule. Des sensibilisations aux actes de prévention et des formations peuvent être organisées par votre mutuelle santé.

GQS - Tuto vidéo 9 - Insolation - Visuel bannière vidéo

INSOLATION

Quels sont les risques d’une canicule sur la santé ?


La chaleur a des effets immédiats sur l’organisme, dès les premières augmentations de température. Ceux-ci sont plus ou moins supportables selon les individus.

Les effets de la chaleur sur le corps


Quand la température ambiante monte, le corps doit réguler sa température pour ne pas surchauffer. Un mécanisme de régulation thermique se met alors en action pour éliminer la chaleur excessive de l’organisme. La transpiration, l’accélération de la respiration ou encore l’augmentation du débit sanguin par dilatation des vaisseaux cutanés permettent ce phénomène d’évacuation.


L’absence de fraicheur, la pollution, le taux d’humidité, l’âge et l’état de santé de la personne concernée, le type et la durée d’exposition au soleil sont autant de facteurs pouvant limiter les capacités de thermorégulation du corps.

À savoir

Selon les données issues des recherches scientifiques, la température maximale tolérable par le corps se situerait entre 31 et 35 °C avec un taux d’humidité de 100 %, et aux alentours de 46 °C pour un taux d’humidité de 50 %. En France, le taux d’humidité ne dépasse normalement pas les 30 % à 40 % lors des canicules.

Les risques face à la canicule


Face à la canicule, les mécanismes de thermorégulation peuvent rapidement se trouver dépassés. Le corps ne parvient plus à contrôler sa température interne, qui augmente exagérément.


Des symptômes liés à la chaleur peuvent alors se manifester : maux de tête, nausées, crampes, palpitations cardiaques, vertiges, troubles de la conscience, grande fatigue, déshydratation, etc. Les risques les plus préoccupants sont l’insolation et le coup de chaleur. En l’absence de prise en charge, ils peuvent entraîner un coma, voire le décès chez les personnes les plus fragiles.

À savoir

Le coup de chaleur s’observe après une exposition prolongée à une température élevée, notamment dans une atmosphère confinée (logement mal ventilé et mal rafraichi, habitacle d’une voiture garée au soleil, etc.). L’insolation est un type de coup de chaleur provoqué par une exposition longue et directe des zones de la tête et du cou aux rayons du soleil.

Canicule et prévention : comment se protéger des fortes chaleurs ?


La prévention lors d’une canicule passe par l’anticipation des fortes chaleurs et la mise en œuvre des bons réflexes une fois les températures devenues élevées.

Anticiper les fortes chaleurs


Afin de ne pas être pris au dépourvu, ayez connaissance de la possibilité d’une canicule en suivant quotidiennement les prévisions météorologiques. Quand les températures tendent à s’élever, Météo France met en place une carte de vigilance mise à jour régulièrement.

Se protéger pendant la canicule


Lorsque le mercure grimpe et la vague de chaleur s’installe, il est essentiel d’adapter vos habitudes. Voici quelques conseils pour mieux vivre en période de canicule :

  • Évitez de sortir, de vous exposer au soleil et de pratiquer du sport durant les heures les plus chaudes (11 h à 21 h). Recherchez l’ombre et la fraicheur, et profitez de cette période pour vous adonner à des activités calmes.

  • Bouteilles d’eau et brumisateurs sont vos alliés pour vous rafraichir et vous hydrater. Pensez à vous mouiller le corps et la tête et à boire régulièrement afin de compenser les pertes dues à la transpiration.

  • Privilégiez le port de vêtements légers en coton de couleur claire ou même anti-UV lorsque vous êtes exposé au soleil. N’oubliez pas de porter un chapeau !

  • Si vous devez voyager en voiture, circulez de préférence tôt le matin ou tard le soir. Installez des pare-soleil sur les vitres latérales et mettez la climatisation en route. Surtout, ne laissez jamais un enfant sans surveillance dans un véhicule à l’arrêt, même stationné à l’ombre avec les fenêtres ouvertes.

  • Dans la maison, gardez les pièces au frais en baissant les stores et en gardant les volets et les fenêtres fermés tout au long de la journée. Ouvrez en grand la nuit, lorsque la température diminue.

  • Lors des repas, mangez en quantité suffisante. Évitez de boire de l’alcool.

  • Enfin, pensez à préparer une trousse avec un thermomètre et du paracétamol, à utiliser en cas de maux de tête ou de fièvre.


À savoir

Maux de tête, nausées, fatigue et crampes sont les premiers signaux évocateurs d’une mauvaise réaction de votre organisme à la chaleur. Si vous ressentez ces symptômes, mettez-vous au frais sans délai. Buvez de l’eau et faites baisser votre température corporelle, par exemple en prenant une douche.

Qui sont les personnes à risque et comment les protéger lors d’une canicule ?


Pour les individus les plus vulnérables, il est nécessaire d’adopter des gestes de prévention supplémentaires en cas de canicule.

Les personnes les plus à risque


Les personnes les plus à risque face aux fortes chaleurs sont :

  • Les nourrissons, bébés et jeunes enfants : ils ont une régulation thermique différente de celle des adultes et ne demandent pas forcément d’eux-mêmes à s’hydrater.

  • Les personnes âgées : même en cas de forte chaleur, les seniors ressentent peu la sensation de soif, alors qu’ils ont tout autant besoin de se désaltérer. Leur capacité à transpirer diminue également.

  • Les femmes enceintes (surtout en fin de grossesse) et les personnes souffrantes ou sous médication sont aussi parmi les sujets vulnérables.

Les règles de prévention supplémentaires


Pour éviter le coup de chaleur chez l’enfant, une bonne hydratation est essentielle. En cas d’épisode caniculaire, proposez-lui de l’eau fraîche à intervalles réguliers afin de l’aider à lutter contre les effets de la chaleur. Dans la maison, laissez simplement les bébés en couche. Limitez strictement les sorties, en particulier avec les moins d’un an, et donnez des bains fréquents.


Concernant la prévention en période de canicule chez les personnes âgées et les autres individus à risque :

  • Invitez-les à boire très souvent ;

  • Prenez de leurs nouvelles et visitez-les régulièrement ;

  • Proposez-leur de recourir à des ventilateurs et à un climatiseur pour rafraichir leur logement ;

  • Si leur logement est mal rafraichi, incitez-les à se rendre dans des endroits climatisés comme les centres commerciaux et les cinémas.

Soyez particulièrement attentif aux personnes dépendantes, en perte d’autonomie ou isolées, qui ne peuvent se déplacer elles-mêmes. Si elles ont recours aux services à la personne, adaptez les visites ou la fréquence des soins en conséquence, et veillez à ce qu’elles aient toujours un verre d’eau ou une bouteille à portée de main.


Les personnes souffrantes ne doivent pas interrompre leur traitement sans avis médical, même si leurs médicaments les sensibilisent à la chaleur. La téléconsultation est à privilégier pour rester en contact avec le médecin.

Quels sont les différents niveaux de vigilance et d’alerte canicule ?


Les autorités déploient chaque année un Plan national canicule. Celui-ci vise notamment à anticiper les pics et vagues de chaleur par le biais d’un dispositif de surveillance météo. Il existe quatre niveaux de vigilance, matérialisés chacun par une couleur.

  • Vigilance verte : pas de risque particulier. Vous n’avez pas à prendre de précautions spécifiques.

  • Vigilance jaune : des phénomènes occasionnels et localisés peuvent se produire. Restez attentif à l’évolution de la météo.

  • Vigilance orange : des chaleurs d’intensité dangereuse sont prévues. Soyez très vigilant et appliquez les règles de prévention citées plus haut dans cet article.

  • Vigilance rouge : une chaleur extrême est prévue. Restez en vigilance absolue. Suivez les consignes émises par les autorités dans le cadre de l’alerte canicule et appliquez strictement les règles de prévention.


À savoir

Pour rester informé et obtenir des conseils durant un épisode de fortes chaleurs, vous pouvez contacter la plateforme « Canicule info service » au 0 800 06 66 66 (appel gratuit, de 9 h à 19 h). Si vous ou l’un de vos proches ressentez des symptômes graves comme des maux de tête violents, des vomissements répétés ou des pertes de connaissance, appelez les secours d’urgence (15 ou 112).

Assuré Groupama

Les services d’assistance à domicile associés à votre mutuelle santé ou à la garantie accidents de la vie vous permettent de recevoir une aide précieuse lors de fortes chaleurs. Les plus de 60 ans peuvent aussi bénéficier d’un service de téléassistance pour veiller sur eux 24 h/24. En cas de chute ou d’accident, il leur suffit d’appuyer sur un bouton intégré à un bracelet ou un médaillon pour prévenir les secours.

Simulez votre tarif mutuelle santé gratuitement en 3 minutes

100€ offerts(1)

Picto Auteurs

Les experts Santé Groupama

Cet article a été mis à jour par l'équipe de rédaction et vérifié par nos experts mutuelle santé.

Découvrez notre offre mutuelle santé

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Mutuelle santé

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…)

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils en prévention santé

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Réduction tarifaire proposée sous réserve de la souscription, en 2024, de deux nouveaux contrats : 100€ offerts sur la cotisation de la première année d'un contrat Groupama Santé Active ou Groupama Santé Active Sénior sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 200€. Au minimum deux contrats différents souscrits pour bénéficier de l'offre.  Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat. Chaque contrat peut être souscrit séparément. Voir conditions en agences.
bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions