Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Tout savoir sur l’hospitalisation à domicile

L’hospitalisation à domicile (HAD) est un dispositif de soins alternatif à l’hospitalisation en établissement. Il vise à concilier la qualité des soins hospitaliers et le confort de la maison. Ce mode de prise en charge concerne des patients de tous âges, sous certaines conditions. Il est couvert par l’Assurance maladie et la mutuelle ou complémentaire santé.

hospitalisation à domicile

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’hospitalisation à domicile ? 


Le service de l’hospitalisation à domicile présente de nombreux avantages :

  • Vous vous faites soigner dans un environnement familier.

  • Vous recevez des soins médicaux et paramédicaux complexes, techniques, intensifs hors de l’hôpital.

  • Vous évitez de vous déplacer dans les établissements médicalisés et bénéficier de soins infirmiers à domicile.

  • Vous ne perdez pas vos repères, comme lors d’un séjour en hôpital.

  • Vous conservez une vie quotidienne presque normale et un lien avec votre entourage.

  • Vous bénéficiez d’un projet thérapeutique personnalisé et interdisciplinaire.

  • Votre assurance hospitalisation prend en charge certains frais liés à votre HAD.

L’HAD permet ainsi de mieux vivre son hospitalisation sur le plan psychologique. En revanche, cette hospitalisation à la maison demande un investissement constant, à la fois du patient mais aussi de son entourage, sa famille et ses proches. Par ailleurs, l’HAD n’assure ni la présence permanente d’une équipe soignante, ni les moyens techniques et humains disponibles dans les hôpitaux.

À savoir

Ce mode de prise en charge peut intervenir à votre domicile, mais aussi dans les établissements sociaux ou médico-sociaux, tels que les EHPAD ou les structures d’accueil de mineurs. Le site trouversonhad.fr permet de rechercher un établissement qui pratique l’hospitalisation à domicile dans votre département.

Qui a droit à l’hospitalisation à domicile ?


Le service d’hospitalisation à domicile est réservé aux patients atteints de pathologies chroniques, aiguës ou graves qui nécessitent une hospitalisation. Ce mode de prise en charge vise à retarder le séjour à l’hôpital, le raccourcir ou l’éviter complètement en permettant le maintien à domicile de la personne.


Quelles sont les conditions de l’hospitalisation à domicile ?


Vous devez respecter plusieurs critères pour bénéficier du service de la médicalisation à domicile :

  • Présenter une situation clinique qui le justifie, selon l’avis du médecin.

  • Résider dans une zone géographique couverte par une structure d’hospitalisation à domicile.

  • Posséder un logement déclaré apte à accueillir l’HAD.

Quels soins sont concernés par l’HAD ?


L’hospitalisation à domicile concerne différentes catégories de soins :

  • Des soins ponctuels pendant une période déterminée (chimiothérapie, pansements complexes).

  • Des soins continus dans le cas d’une maladie grave non stabilisée telle que le cancer ou pour fournir une assistance respiratoire.

  • Des soins de réadaptation dans le cadre d’un traitement orthopédique, par exemple.

  • Des soins palliatifs lors d’un accompagnement en fin de vie.

Le champ d’application de l’HAD ne cesse de s’élargir. Il concerne de nombreuses spécialités médicales comme la neurologie, la cancérologie, l’orthopédie, la cardiologie, la périnatalité ou encore la gériatrie.

Quels sont les établissements qui pratiquent ?


Les établissements d’HAD ont des statuts variés. Ils peuvent être publics ou privés (à but commercial ou à but non lucratif), mais aussi être rattachés à un établissement hospitalier ou être autonomes. Depuis 2009, ils sont tous considérés comme des établissements de santé. De ce fait, ils en assument toutes les obligations, notamment en matière de sécurité et de qualité, de continuité des soins et de respect des droits des patients.

Notez qu’ils sont certifiés par la haute autorité de santé (HAS), dans les mêmes conditions que les établissements hospitaliers classiques. En France, la quasi-totalité du territoire dispose d’un établissement autorisé en HAD. Dans certaines zones très urbaines, il est impossible de choisir son établissement. La raison ? Chaque commune relève en règle générale d’un seul établissement autorisé.


Comment mettre en place une hospitalisation à domicile ?


Pour qu’une HAD soit proposée, il faut que la situation clinique du patient le justifie et que le domicile offre les conditions nécessaires à une bonne prise en charge. Si une hospitalisation à domicile peut se dérouler au domicile personnel d’une personne, elle peut également avoir lieu dans les établissements d’hébergement collectif, comme un EHPAD ou un centre pour mineurs.


Quel est le déroulement d’une admission en HAD ?


Vous vous demandez comment faire une demande d’hospitalisation à domicile ? Sachez que seuls votre médecin traitant ou votre médecin hospitalier (en cas d’hospitalisation) peuvent proposer une HAD sur prescription médicale écrite. Votre accord ou celui de votre famille est indispensable.

Votre médecin traitant est responsable de la mise en place et du déroulement du programme thérapeutique individualisé et de votre prise en charge globale. Son avis sera donc toujours sollicité et il coordonnera les soins médicaux et paramédicaux avec l’équipe soignante afin d’assurer la continuité des soins. La durée du séjour en HAD est en principe fixée à l’avance. Elle est cependant révisable selon l’évolution de votre état de santé.

Comment se passe une hospitalisation à domicile ?


Avant toute admission en médicalisation à domicile, l’équipe de coordination de l’HAD procède à une évaluation de la situation afin de savoir s’il est possible de dispenser des soins. Une visite à domicile est fixée pour estimer l’adaptation du logement aux besoins de soins. Si le logement est jugé apte, l’équipe peut demander un réaménagement provisoire des lieux et la livraison de matériel, comme un lit médicalisé par exemple.

Le médecin coordinateur de l’hospitalisation à domicile (HAD) vous informe des protocoles de soins médicaux et paramédicaux validés. Un dialogue est alors engagé pour organiser le quotidien en prenant en compte, dans la mesure du possible, vos contraintes personnelles et celles de votre famille. L’équipe pluridisciplinaire constituée peut intégrer de nombreux soignants : des médecins, bien sûr, mais aussi des aides-soignantes, des infirmières, des kinésithérapeutes… En cas d’urgence, vous disposez d’un protocole d’alerte. Celui-ci inclut au moins une permanence téléphonique 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 de l’établissement d’HAD.

L’hospitalisation à domicile peut être complétée avec des services à la personne, comme le passage d’une aide-ménagère ou le portage de repas. C’est au malade ou à sa famille d’en faire la demande auprès des établissements de service proches du domicile. La garantie assistance à domicile peut prendre en charge certains frais.

Qui finance les HAD ?


L’Assurance maladie prend en charge l’hospitalisation à domicile au même titre qu’une hospitalisation en établissement, autrement dit à 80 %. Seul le forfait hospitalier n’est pas couvert puisque le patient est soigné chez lui.

À savoir

Certaines personnes peuvent bénéficier d’une prise en charge à 100 % ou d’une dispense d’avance de frais.

Comment se déroule la fin d’une HAD ?


L’HAD est à priori à durée déterminée et décidée en amont. Évidemment, cette durée est révisable en fonction de l’état de santé du patient. Dans la grande majorité des cas, ce dernier reste chez lui une fois la fin de l’hospitalisation à domicile actée. Notez que si des soins non hospitaliers sont nécessaires, comme une rééducation à l’issue de l’HAD, alors le relais est effectué par l'établissement d'HAD pour une prise en charge sous une autre forme. Si au contraire l’état de santé du patient s'aggrave et qu'un séjour en hôpital est nécessaire, le transfert est géré par l'établissement d'HAD. C'est le responsable de l'établissement d'HAD qui prononce votre sortie après avis médical.


Dans le cadre de soins palliatifs, l’HAD prend fin avec le transfert du patient vers un hôpital, si ses conditions de santé l’exigent.



Assuré Groupama

En complément de l’Assurance maladie, l'assurance mutuelle santé rembourse le forfait hospitalier dès la formule 1(1).

Simulez votre tarif santé gratuitement en 3 minutes

Découvrez notre offre mutuelle santé

  • Cerise téléconsultation rebond

    Santé

    Mutuelle santé

    Pour de solides remboursements de vos frais de santé, même de certaines dépenses de soins non prises en charge par la sécurité sociale (médecine douce, implants dentaires…).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils santé

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Dans les conditions et limites prévues au contrat.
(2) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.


Contenu mis à jour le 20/07/2022