Insert de cheminée : éviter les risques d’incendie

 
Les inserts de cheminée sont souvent à l’origine d’incendies graves. Il est vraiment essentiel de prendre certaines précautions pour éviter le risque d’incendie.
 

Qu’est-ce qu’un insert de cheminée ?

Un insert de cheminée est une chambre de combustion vitrée permettant d’améliorer le rendement d’une cheminée traditionnelle et d’en faire un véritable appareil de chauffage. La température y monte jusqu’à 3 000 °C, raison pour laquelle il doit être installé dans les règles de l’art.

Contrôler son installation

L’appareil doit être installé par un professionnel : il connaît les impératifs techniques et vérifie que votre cheminée remplit les conditions pour accueillir un insert en toute sécurité, notamment au niveau du conduit qui doit être « chemisé ».
N’oubliez pas de lui demander le certificat qui engage sa responsabilité.

Avoir les bons réflexes lors de son utilisation

Quelques bons réflexes s’imposent lors de l’utilisation de votre insert : éviter les chargements excessifs en bois, vider régulièrement le « cendrier », respecter les conditions d’utilisation, utiliser les combustibles recommandés et, en cas de problème, avoir un extincteur à proximité.

Ne pas oublier l’entretien annuel de l’insert de cheminée

Chaque année, pour la prévention des risques incendie, faites vérifier par un professionnel le système de régulation, le raccordement au conduit et l’étanchéité de la vitre de façade. N’oubliez pas de faire faire un ramonage mécanique par une société spécialisée qui doit vous remettre un certificat.
Pour rappel : la mise en place d’un ou plusieurs détecteurs de fumée est désormais obligatoire dans un logement, depuis mars 2015.
 
Bon à savoir
Si vous achetez un logement où il y a déjà un insert de cheminée, faites vérifier la qualité de l’installation ; compte tenu de la gravité des incendies dont les inserts sont à l’origine, mieux vaut prendre quelques précautions avant de l’utiliser.
 

publié le 15 septembre 2015