Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Quelles sont les principales origines des incendies domestiques ?

Chaque année en France, 250 000 cas d’incendies domestiques sont recensés, ce qui représente un événement toutes les deux minutes(1). Une poêle laissée sur le feu, une cheminée non entretenue, des installations électriques vétustes ou présentant des dysfonctionnements… De nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’un feu d’habitation. Découvrez les principales causes d’incendie et les moyens de les éviter.

Origines des incendies domestiques - immersive

Les installations électriques


Un feu domestique sur quatre(2) est causé par une installation électrique défectueuse : la cause numéro 1 des départs d'incendie. Découvrez les principales mesures de précaution à prendre :

  • Faites vérifier par un professionnel votre installation électrique afin qu’elle soit bien conforme et que vos branchements électriques sont bien adéquats à la puissance des équipements électroménagers : fours, radiateurs…

  • Evitez les multiprises surchargées ou que plusieurs appareils puissants soient branchés sur une seule prise. Ne raccordez jamais une multiprise à une autre multiprise.

  • Veillez à ce que vos ampoules soient bien vissées et d’une puissance adaptée et non trop élevée ;

  • Soyez vigilant quant à l’usure des isolants internes des moteurs des appareils électriques.


A savoir

Votre assurance habitation vous couvre dans la majorité des cas contre les risques d’incendie. N’hésitez pas à contacter votre conseiller, qui peut vous proposer des solutions de garanties sur mesure en fonction de votre situation.

Les sources de chaleur


Les sources de chaleur peuvent entraîner des départs de feu, en raison de la présence de combustibles ou de produits inflammables. Outre l’assurance incendie pour vous protéger des conséquences, il existe quelques mesures de prévention contre le feu :

  • Ne pas oublier d’éteindre le feu après avoir cuisiné à l’extérieur sous peine, par exemple, d’un accident de barbecue : des braises oubliées représentent des risques potentiels d’incendie de jardin et peuvent enflammer la végétation environnante.

  • Ramoner et entretenir les appareils de chauffage et de combustion (radiateurs, cheminée, poêle, chaudière…) : le ramonage est essentiel pour éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone et assurer une prévention contre le feu d’habitation.


Les dangers dans la cuisine


La cuisine est la pièce de la maison dans laquelle se déroulent le plus d’accidents domestiques. Quelques bons réflexes :

  • Eviter les risques de coupure : attention aux rouleaux de cellophane et de papier d’aluminium qui présentent des bords tranchants. Positionnez bien les couteaux vers le bas dans votre lave-vaisselle. Rangez bien vos mixeurs, couteaux de cuisine… hors de portée de vos enfants.

  • Diminuer le risque de chutes accidentelles : un point de vigilance sur les chaises hautes qui occasionnent de nombreuses chutes chez les tout-petits. Egalement, soyez attentifs à ne pas laisser des traces d’huile ou d’eau sur le carrelage de la cuisine pour éviter de glisser.

  • Prévenir les risques d’étouffement : ne laissez pas trainer de sacs plastique ou de sachets alimentaires, un enfant a vite fait de le placer sur sa tête et de s’étouffer. Evitez les aimants à hauteur d’enfant si vous en avez sur votre frigo.


Les feux de cuisson


Les feux de cuisine représentent environ 30 % des incendies domestiques(3). Le risque de propagation des flammes est encore plus important en cas de cuisson au gaz. Parmi les facteurs pouvant causer des départs de feu, on trouve fréquemment :

  • des casseroles laissées sur la plaque de cuisson pendant la nuit ou durant une absence ;

  • l’huile de friture qui déborde sur une plaque de cuisson à gaz, causant un départ de feu pouvant rapidement dégénérer en incendie domestique ;

  • un torchon posé sur un plan de travail situé à proximité des flammes ;

  • des combustibles ou liquides inflammables laissés à proximité des foyers.

Vous envisagez d’installer un détecteur de fumée dans votre maison ? Ne placez pas l’avertisseur dans la cuisine ou à proximité des endroits chauds ou générant de la vapeur, afin d’éviter les fausses alertes.


Les bougies


La chaleur de la flamme d’une bougie peut atteindre environ 1000 °C(4), voire plus si la chandelle est équipée de plusieurs mèches. Quelles mesures de prévention incendie faut-il appliquer lors de l’utilisation de bougies décoratives ?

  • Ne pas placer les bougies à proximité d’objets inflammables ou des rideaux.

  • Ne jamais laisser une bougie allumée sans surveillance.

  • Placer les bougies sur des supports stables, en verre, en pierre ou en céramique.

  • Utiliser un récipient protégeant la flamme pour installer la bougie, comme un photophore ou un verre à haut bord.


Le feu et les enfants


Les tout-petits sont souvent fascinés par le feu et la lueur des flammes. Les plus jeunes, entre 4 et 5 ans, aiment s’amuser avec des briquets ou des allumettes pour tester leur habileté. 14 % des incendies sont ainsi provoqués par des enfants(5). Comme ces derniers ne perçoivent pas le danger, placez allumettes et briquets hors de leur portée pour éviter tout risque de sinistre. En outre, les jeunes enfants adorent mettre en pratique leurs nouvelles connaissances, en s’amusant par exemple à allumer un feu de branchages à l’aide d’un morceau de verre ou d’une loupe… Pour éviter un incendie, il convient de faire particulièrement attention à ce que leurs expériences ne causent pas de départ de feu. Ce type d’activité devra donc toujours se passer sous la surveillance d’un adulte.


Les cigarettes


Un mégot de cigarette allumé et jeté dehors, oublié sur un journal ou tombé sur des feuilles séchées peut rapidement dégénérer en incendie. En effet, la présence de cendres incandescentes dans la nature représente un risque de départ de feu involontaire. Les agents inflammables peuvent continuer à brûler jusqu’à 15 minutes(6), même en l’absence de courant d’air, ce qui constitue un danger d’incendie important.


À l’intérieur, fumer au lit est également une des causes les plus fréquentes d’incendie domestique. La combustion de la cigarette sur une couverture dégage des fumées toxiques dangereuses pour les individus endormis. Quelques cendres tombées sur des textiles ou des rideaux synthétiques suffisent pour les enflammer. C’est tout l’intérêt de l’alarme incendie : ce détecteur de fumée obligatoire détecte automatiquement les débuts de feu et déclenche immédiatement une sirène stridente.

A savoir

L’installation de détecteurs de fumée peut sauver des vies ! Ces alarmes domestiques sont des équipements essentiels en matière de sécurité incendie. En cas de départ d’incendie, les occupants auront le temps d’évacuer les lieux, en attendant l’arrivée des sapeurs-pompiers. Découvrez que faire en cas d’incendie.

Les décorations de Noël


Des décorations de Noël mal conçues, comportant des fils cassés ou nus, peuvent provoquer un incendie. Le feu peut se propager dans la totalité de la pièce en moins d’une minute(7).


Quelques mesures de précaution sont indispensables pour prévenir un incendie causé par un sapin de Noël :

  • Pour empêcher le feu, stabilisez le pied de votre sapin et installez-le à bonne distance des sources de chaleur (cheminée, poêle, bougie...).

  • Si vous avez choisi un sapin naturel, vérifiez que ses branches ne sont pas trop sèches. Placez-le dans un contenant rempli d’eau, de terre ou de sable humide.

  • La neige artificielle est un produit hautement inflammable et il est important de la manipuler avec précaution.

  • Avant de décorer le sapin de Noël, vérifiez les prises électriques et l’état des guirlandes ou autres éléments lumineux.


A savoir

L’extincteur fait partie des équipements à posséder pour lutter contre les incendies domestiques et procéder aux gestes de premiers secours. Il est conseillé d’opter pour un modèle polyvalent, capable d’éteindre tous les types de feux.

Que faire en cas d'incendie domestique ?


Si, malgré toutes les précautions que vous avez prises, un incendie démarre dans votre habitation, notre premier conseil est de ne pas paniquer. Suivez nos conseils pour bien réagir en cas d’incendie dans votre maison ou appartement :

  • Evacuez les lieux avec toutes les personnes présentes. Fermez la porte de la pièce en feu, fermez le robinet de gaz ainsi que le disjoncteur électrique

  • Contactez les secours : parmi les gestes de premiers secours, appelez le 18 ou le 112 en signalant votre position et vos premières constatations du sinistre, de préférence avec votre portable.

  • Regroupez-vous dans une pièce donnant sur la façade, si vous ne pouvez évacuer le logement. En attendant les secours, protégez votre porte d’entrée en l’aspergeant d’eau et colmatez-la avec des serviettes mouillées si c’est possible.


Assuré Groupama

Afin de permettre aux personnes de mieux gérer la situation en cas d’incendie, Groupama a mis en place un programme appelé « Les gestes qui sauvent ». Il a pour but de former les intervenants aux bons réflexes à adopter dans une situation d’urgence, en attendant l’arrivée des pompiers.

Votre tarif habitation gratuitement en 3 minutes

50€ offerts(8)

Tarif habitation

Découvrez notre offre d'assurance habitation

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur l'assurance incendie

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Données publiées par la préfecture du Haut-Rhin et consultées le 14 juillet 2022.
(2) Chiffres fournis par la préfecture d'Eure-et-Loir, consultés le 13 juillet 2022.
(3) Rapport annuel sécurité incendie publié par v3r.net, consulté le 14 juillet 2022
(4) Notice du Centre d’information pour la prévention des incendies (CIPI) sur le danger d'incendie lié aux bougies, consultée le 14 juillet 2022
(5) Chiffre issu de la brochure "Les 10 conseils des sapeurs-pompiers d'Ille-et-Vilaine", consultée le 14 juillet 2022.
(6) D'après un article de hausinfo.ch sur les incendies liés à la cigarette, consulté le 14 juillet 2022.
(7) D'après un article du site des sapeurs-pompiers du Bas-Rhin sur les risques d'incendie liés aux sapins et décorations de Noël, consulté le 7 juillet 2022.
(8) Pour toute nouvelle souscription du 2 janvier 2023 au 30 avril 2023, jusqu'à 350€ offerts sur la cotisation de la première année de vos contrats : 100€ offerts sur les contrats Groupama Santé Active et Groupama Santé Active Sénior sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle variable selon les caisses régionales. 50€ sur la Garantie Accident de la vie, 50€ sur Groupama Conduire, 50€ sur Groupama Habitation sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 100€. Au minimum deux contrats différents doivent être souscrits pendant la période du 2 janvier au 30 avril, pour bénéficier des offres. Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat, parmi ceux énoncés précédemment.

Contenu publié le 21/07/2022