Extincteur maison : prévenir les risques d’un incendie

Oubli de bougie allumée, installation électrique défectueuse ou cuisine laissée sans surveillance : vous n’êtes jamais à l’abri d’un incendie domestique. En complément d’un système de détection de fumée, vous pouvez vous équiper d’un extincteur pour votre maison. Son acquisition n’est pas obligatoire pour les particuliers, mais elle vous permettra de maîtriser vous-même un début d’incendie afin de limiter les dégâts.

immersive-extincteur-maison

Est-il obligatoire d’avoir un extincteur dans une maison ?


Contrairement aux entreprises, les particuliers n’ont aucune obligation de posséder un extincteur ou une signalétique protection-incendie dans leur maison. Vous n’êtes donc pas contraints d’équiper votre logement avec un extincteur domestique. Il faut néanmoins savoir que ce produit représente votre meilleur allié en cas d’incendie. Il peut éviter de graves dommages matériels et contribuer à la protection de votre foyer. Dans tous les cas, la souscription d’une assurance habitation vous garantit une prise en charge optimale, que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant, non occupant ou bailleur.

À savoir

Depuis 2015, la loi française a rendu obligatoire la présence d’un dispositif de détection de fumée dans les logements. Son rôle est de signaler un départ de feu pour vous permettre de réagir à temps. L’attestation d’installation est à envoyer à l’assureur. C’est un premier pas dans le domaine de la sécurité incendie pour les particuliers.

Quel type d’extincteur choisir pour sa maison ?

Que vous soyez locataire ou propriétaire, un extincteur constitue un investissement peu cher et très utile pour votre logement. Avant d’en faire l’acquisition, comparez les modèles qui existent sur le marché.

Il existe différents extincteurs en fonction du type de feu à maîtriser :

  • L’extincteur à poudre sèche (ou extincteur poudre ABC) : il contient un produit chimique irritant, généralement du phosphate, qui libère du CO2 pour l’étouffement des flammes.

  • L’extincteur à eau pulvérisée : ce système d’extinction abrite un additif émulseur destiné à rendre l’eau plus pénétrante et plus mouillante. Il agit par refroidissement pour éteindre les feux.

  • L’extincteur à mousse : il renferme un agent extincteur recommandé pour éteindre un feu provoqué par la cheminée ou les braises.

  • L’extincteur à gaz : grâce à sa cartouche de dioxyde de carbone, il fait baisser le taux d’oxygène dans l’air pour limiter la combustion.

Pour la maison, choisissez de préférence un extincteur portatif efficace contre la classe de feu A (feux secs dus au bois, papier, etc.), B (feux gras dus aux hydrocarbures, à l’essence ou aux alcools) et C (feux gazeux dus au gaz naturel par exemple). De plus, votre extincteur domestique doit pouvoir étouffer les flammes d’origine électrique.


Le mieux est de vous adresser à un installateur d’extincteur pour savoir quel modèle acheter. Dans la plupart des cas, l’extincteur à poudre est recommandé en raison de sa polyvalence et de sa facilité d’utilisation. Vous pourrez vous en servir pour lutter contre les feux domestiques les plus courants (liquides, solides et électriques). Sachez que les extincteurs à pression permanente sont équipés d’un manomètre qui permet de contrôler la quantité de produit disponible.

Voici la liste des critères à prendre en compte avant d’acheter un extincteur de maison :

  • La conformité : le modèle possède le marquage CE et répond à certaines normes (NF EN 3, PED 97/23/EC, MED 96/98/EC, etc.)

  • La taille : il ne doit pas encombrer votre intérieur.

  • Le poids : vous devez pouvoir le manipuler sans difficulté.

  • Le volume (en litres ou en kilogrammes) : il indique la quantité de combustible sur laquelle l’extincteur sera efficace.

Attention, les extincteurs de feu pour maison contiennent des produits corrosifs et/ou irritants. Il faut veiller à ne pas les projeter sur des personnes.

Comment bien évaluer les risques d’incendie de ma maison ?

Pour évaluer les risques d’incendie d’un logement, il faut connaître les causes fréquentes qui engendrent ce type d’accident domestique.

  • Une installation électrique ancienne, défectueuse ou surchargée.

  • Une bougie ou une cigarette mal éteinte.

  • Une source de chaleur encombrée.

  • La non-surveillance de la cuisine pendant l’utilisation des équipements de cuisson.

  • Des installations et des équipements mal entretenus.

N’hésitez pas à faire vérifier votre installation d’électricité et/ou de gaz par un expert et à faire ramoner votre cheminée une fois par an. Réalisez les changements nécessaires pour limiter les risques. Sachez par ailleurs que vous pouvez souscrire une assurance incendie pour vous faire rembourser en cas de sinistre.

Où placer un extincteur dans une maison ?

Les extincteurs incendie maison doivent être installés à des emplacements stratégiques et faciles d’accès. Vous devez les avoir à portée de main pour réagir rapidement en cas de départ de feu. En ce sens, évitez de le cacher derrière un meuble, dans le grenier ou la cave. L’idéal est de disposer votre extincteur dans la cuisine, car il s’agit de la pièce la plus exposée aux risques. Veillez toutefois à le maintenir hors de portée des enfants.


En ce qui concerne l’entretien de l’extincteur anti-feu, il est fortement conseillé de le secouer au moins une fois par mois. Consultez la date de péremption inscrite sous l’appareil pour prévoir son remplacement le moment venu.

Comment utiliser son extincteur en cas de besoin ?

Les extincteurs de maison sont conçus pour éteindre des petits feux domestiques. En cas d’incendie important, sortez vite de la pièce pour vous mettre à l’abri et appelez les pompiers.

Voici le mode d’emploi d’un extincteur domestique :

  • Tirez sur la goupille intégrée sur tous les types d’extincteurs. Ce dispositif de sécurité évite une utilisation accidentelle de l’objet, notamment par les enfants.

  • Tenez l’extincteur avec les deux mains : la première se trouve sur la poignée, la seconde sur la lance qui doit se trouver le plus loin possible de vous. Il est recommandé de ne pas tenir le tuyau d’un extincteur à CO2 s’il n’est pas équipé d’un tromblon.

  • Visez vers le bas des flammes.

  • Appuyez sur la poignée pour que le produit sorte de l’extincteur.

  • Effectuez des mouvements latéraux avec la lance au moment de l’utilisation.

  • Restez constamment face aux flammes pour pouvoir contrôler la situation.

  • N’hésitez pas à reculer en même temps que vous vous servez de l’extincteur.

En parallèle, informez-vous sur les gestes de premiers secours en cas d’incendie. En respectant certaines consignes, vous pourrez assurer la sécurité de vos proches et limiter les dégâts matériels.


  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation multirisque

    Locataire, propriétaire ou copropriétaire, découvrez nos 2 formules adaptées à vos besoins et votre mode de vie.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils habitation

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties présentées, se reporter au contrat.


Contenu publié le 30/08/2021