Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Le détecteur de fumée : où l’installer ?

Les risques d’incendie domestique peuvent se produire à tout moment, à la suite d’un court-circuit, d’une surcharge, d’un mauvais fonctionnement au niveau des appareils électriques… Chargé d’avertir d’un départ de feu ou de la présence de fumée suspecte, l’avertisseur joue un rôle important dans la sécurisation de l’habitation. Où le placer ? Comment choisir la meilleure disposition pour votre détecteur de fumée ? On vous dit tout.

Où installer un détecteur de fumée

Les règles d’installation d’un détecteur de fumée


Quelles sont les règles d’installation des détecteurs de fumée obligatoires ? Ce dispositif d’alerte doit être placé de préférence dans les parties desservant les chambres, comme le palier ou le couloir. En l’absence de zone de dégagement, le détecteur sera placé à bonne distance de la cuisine et des pièces d’eau (douche, salle de bains…). Pour une protection optimale, toutes les chambres à coucher peuvent être équipées d’un détecteur, tout comme le salon, la salle à manger, l’atelier de bricolage, les espaces de rangement…


Dans les grandes pièces, il est possible d’installer plusieurs détecteurs. Pour optimiser le placement de votre appareil, celui-ci doit être fixé au plafond ou au mur. Si le logement comprend plusieurs étages, il est conseillé d’installer plusieurs détecteurs de fumée interconnectés pour sécuriser chaque niveau.


Vous avez souscrit une assurance incendie et vous venez d’installer un dispositif de détection de fumée dans votre maison ? Informez votre assurance habitation de votre démarche en lui faisant parvenir un exemplaire de la déclaration d’installation de détecteur de fumée.

À savoir

Le propriétaire d’un logement a l’obligation d’installer un détecteur de fumée normalisé dans sa maison. L’avertisseur de fumées doit être conforme à la norme européenne NF EN 14604. En outre, il doit comporter le marquage CE et être certifié NF. Enfin, ce dispositif de détection incendie doit être équipé d’un bouton test permettant de vérifier son bon fonctionnement. Adresser une attestation d'installation de détecteur de fumée à votre assureur peut par ailleurs vous donner accès à certains avantages.

Où placer un détecteur de fumée dans le séjour ?


Idéalement, l’appareil de détection de fumée doit être placé au centre du plafond de votre séjour. Si ce n’est pas possible, vous pouvez installer l’alarme d'incendie domestique sur le mur, en veillant à bien respecter certaines distances. En effet, le dispositif doit être éloigné d’au moins 30 cm par rapport au plafond et aux coins. En outre, pour éviter des déclenchements intempestifs de l’alarme sonore, le détecteur de fumée doit être placé à une distance d’au moins 3 m par rapport aux foyers de chaleur : poêle, appareil de chauffage, radiateur, cheminée, luminaires, appareils électriques…


Pour éviter de trouer le plafond, vous pouvez opter pour un type de détecteur équipé d’un dispositif de fixation magnétique. Pratique, la version aimantée permet également d’installer un détecteur sans percer le mur.

Dans les chambres à coucher ?


Un grand nombre de cas d’incendies domestiques se produisent la nuit. L’emplacement du détecteur de fumée doit se situer assez près de la personne endormie. En cas d’incendie ou de début de feu, elle pourra se réveiller dès le déclenchement du signal sonore. Le dispositif doit pouvoir percevoir la moindre fumée suspecte pouvant indiquer un départ de feu et permettre ainsi d’éviter un incendie.


Pour cette raison, il est fortement conseillé de choisir un emplacement dégagé. On évitera ainsi de placer les avertisseurs de fumée à l’arrière d’un meuble ou dans un angle de la pièce.

À savoir

Vous souhaitez installer un détecteur de monoxyde de carbone (CO) dans la chambre en complément du détecteur-avertisseur de fumée ? Il est fortement conseillé d’équiper les espaces de nuit d’un détecteur de CO afin de vous prémunir contre l’intoxication liée aux émanations de gaz. Il peut être installé près de la tête de lit, de préférence à hauteur de respiration. Il peut également être fixé sur le mur ou sur le plafond, en choisissant un emplacement éloigné des obstacles et situé à une distance d’au moins 1 mètre de tout appareil à combustible.

Dans les espaces de circulation ?


Dans les espaces de circulation, les couloirs, les lieux d’entrée ou les parties communes, le détecteur de fumée sera disposé au centre de la pièce. Comme la sirène doit être perçue par tous les occupants du logement, vous devrez tenir compte des obstacles et des portes. Votre alarme d’incendie doit être placée au maximum à 3 m des portes des chambres, afin que le signal sonore soit audible des personnes endormies.

Mur ou plafond : quel est le mieux pour installer son détecteur de fumée ?


Idéalement, pour être efficace et percevoir rapidement les émanations de fumées suspectes, l’avertisseur doit être fixé le plus haut possible. Pour cette raison, il est préférable de l’installer au plafond plutôt que sur le mur. En effet, lors d’un départ de feu, la fumée a tendance à s’accumuler en hauteur et à monter.

À l’inverse, où ne pas installer son détecteur de fumée ?


Pour limiter les fausses alertes et éviter de perturber le fonctionnement du détecteur, les emplacements comportant des sources de vapeurs et fumées naturelles doivent être évités.

  • La douche ou la salle de bains : les émanations de vapeurs d’eau fréquentes risquent de déclencher de fausses alertes.

  • La buanderie : si vous utilisez un fer à vapeur pour repasser, la présence de fumée liée à l’évaporation de l’eau ne manquera pas de déclencher l’alarme de l’avertisseur de fumée.

  • Les espaces situés à proximité de la cuisine ou d’un espace barbecue : les particules de fumées alimentaires en sortent régulièrement, ce qui risque d’activer le système d’alarme plusieurs fois par jour.

  • Les espaces fumeurs : la fumée de cigarette peut causer le déclenchement du dispositif de détection de fumée. Ainsi, les fumeurs devront veiller à fumer hors de portée de l’avertisseur.

  • Les emplacements proches des appareils de chauffage, des dispositifs à combustion…


Assuré Groupama

Le programme « Les gestes qui sauvent » fait partie de la formation aux gestes de premiers secours initiée par Groupama. Vous pouvez assister aux sessions gratuitement en vous inscrivant auprès d’une agence Groupama proche de chez vous. Cette formation est ouverte à tous, assurés Groupama ou non.

Votre tarif habitation gratuitement en 3 minutes

Tarif habitation

Découvrez notre offre d'assurance habitation

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur l'assurance incendie

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.


Contenu publié le 12/07/2022