Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Tout savoir sur l'assurance vacance locative

Vous louez un bien immobilier et souhaitez l’assurer contre les risques locatifs ? Selon le type de logement et l’emplacement, vous pouvez mettre plus ou moins de temps à trouver preneur. Plusieurs types de garanties proposent l’indemnisation des périodes d’absence de locataire. Découvrez l’assurance vacance locative et ses avantages en cas de non-paiement du loyer.

visuel-immersif-vacance-locative

Que sont les carences ou vacances locatives ?


Les termes de « carence locative » et « vacance locative » font tous deux référence à l’absence de locataire dans un logement. Il existe cependant une nuance de taille.


La carence locative désigne la période qui s’écoule entre la première mise en location d’un logement et la signature du premier contrat de location. En revanche, on parle de vacance locative en cas de non-location du logement entre deux locataires.

À savoir

Il ne faut pas confondre « assurance loyer vacance locative » et « assurance location vacances ». La dernière s’applique au logement loué pour un séjour touristique. Même si ce n’est pas obligatoire, le propriétaire peut demander au locataire de souscrire une assurance pour location saisonnière ou une garantie d’assurance villégiature, qui est une option de votre contrat multirisque habitation. Renseignez-vous auprès de votre assureur.

Quelles sont les différentes garanties proposées ?


La garantie vacance locative, aussi appelée assurance de gestion locative, permet au bailleur de continuer à percevoir des revenus même si son logement reste vide pendant plusieurs mois. Elle peut être souscrite seule ou en option dans le cadre d’une autre assurance, notamment dans la garantie loyer impayé (GLI), la garantie des risques locatifs (GRL).


Selon les termes du contrat, vous pouvez être couvert pour les deux principaux risques locatifs, à savoir la vacance et la carence, ou seulement pour la vacance. Il faut remplir certaines conditions et présenter des justificatifs pour pouvoir pallier le manque à gagner en tant que bailleur sans locataire.


Nous vous conseillons de comparer les contrats d’assurance vacance locative selon les critères suivants :

  • La période de franchise : elle peut s’étendre d’un à plusieurs mois. Il est rare de trouver une assurance vacance locative sans franchise.

  • Le plafond d’indemnisation : il varie entre 80 et 100 % du montant du loyer et des charges.

  • La durée du remboursement mensuel : entre un et plusieurs mois.

  • Les exclusions.

  • Les conditions de résiliation.


À savoir

Certains assureurs proposent une garantie qui s’apparente à la vacance locative, mais qui vous couvre en cas de départ prématuré du locataire. Vous pourrez la faire jouer si ce dernier quitte votre logement sans respecter le préavis de départ indiqué dans le bail.

Assurance vacance locative, est-ce une bonne affaire ?


Les périodes de vacances locatives sont redoutées par tous les propriétaires-bailleurs puisqu’elles sont synonymes de perte de rentabilité. Pendant ce laps de temps, vous devrez assumer seuls le paiement des charges et l’éventuelle mensualité du crédit immobilier.


La souscription d’une assurance vacance locative permet un remboursement des loyers de manière partielle ou totale. Elle est fortement conseillée si votre bien se trouve dans une ville où le marché locatif est saturé ou peu dynamique. De même, elle représente de nombreux avantages pour les bailleurs de logements étudiants puisque ceux-ci restent vacants pendant la période estivale, jusqu’à la rentrée universitaire.


En ce qui concerne le prix de l’assurance vacance locative, il oscille entre 1,5 et 4 % du montant du loyer, charges comprises. Sachez toutefois qu’il est très difficile de trouver ce type d’assurance lorsque vous gérez vous-même la location de votre logement. Elle est généralement conçue pour les gestionnaires de biens professionnels.

Assuré Groupama

Votre assurance loyer impayé vous couvre dès le premier mois et jusqu'au départ du locataire défaillant, en l’absence de caution solidaire. En plus du recouvrement des loyers impayés (charges et taxes comprises), elle vous protège en cas de procédure d’expulsion ou de détériorations immobilières du logement lors de l’état des lieux. Vous bénéficiez aussi d’une protection juridique.

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

Découvrir notre offre d’assurance habitation

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils pour votre habitation

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(2) Taux de 2,20 % dès 7 000€ empruntés . Prêt remboursable sur 37 à 48 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 10 000 € empruntés sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 2,20% (taux débiteur annuel fixe de 2,18%), hors assurances facultatives, vous remboursez 48 mensualités de 217,74 €. Montant total dû : 10 451,52 € (dont 451,52 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 336 €, soit un coût mensuel de 7 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,63%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur du 14 au 25 mai 2022 inclus, susceptibles de modification.

Contenu publié le 25/01/2022