Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Modèle de lettre de mise en demeure pour un dégât des eaux

Votre logement a subi des dommages à cause d’une fuite dont vous n’êtes pas responsable ? Si votre bailleur, votre voisin ou votre syndic de copropriété ne procède pas aux réparations nécessaires, vous pouvez envoyer une demande formelle. Découvrez comment rédiger une lettre de mise en demeure suite à un dégât des eaux.

Modèle lettre mise en demeure dégât des eaux

Dégât des eaux : exemple d’une lettre de mise en demeure


Avant toute chose, il faut déclarer le sinistre à votre assurance habitation et faire une demande amiable au responsable du dégât des eaux. En cas de refus, vous êtes en droit de lui adresser une lettre de mise en demeure d’effectuer les travaux. Ce document est à envoyer par courrier recommandé avec accusé de réception.


Voici un modèle de lettre de mise en demeure que vous pouvez utiliser dans toutes les circonstances.


Madame, Monsieur,

Le (date), j’ai constaté un dégât des eaux dans mon logement. La recherche de fuite a mis en évidence que l’infiltration provient d’une canalisation dont vous avez la responsabilité. À ce jour, vous n’avez toujours pas procédé à sa réparation, ce qui aggrave les dommages causés dans mon logement (détaillez les dommages).


Selon les dispositions de l’article 1242 du Code civil, « on est responsable du dommage que l’on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est causé par le fait […] des choses que l’on a sous sa garde. »


Aussi, je vous saurais gré de bien vouloir prendre les mesures nécessaires pour que cesse la fuite et de m’en attester par retour de courrier sous 8 jours. À défaut d’exécution dans ce délai, j’engagerai une procédure judiciaire à votre encontre.


Pour que ce document soit valide d’un point de vue légal, il doit comporter obligatoirement les éléments suivants :

  • La mention expresse de « mise en demeure » dans son en-tête ;

  • La date de rédaction de la lettre ;

  • Les coordonnées de l’expéditeur (la victime du dégât des eaux) ;

  • Les coordonnées du destinataire (le responsable, propriétaire, voisin ou syndic) ;

  • L’objet du litige (une fuite non réparée) ;

  • La demande de réalisation des travaux de réparation ;

  • Un délai raisonnable pour régulariser la situation ;

  • Les conséquences en cas de refus (poursuites judiciaires) ;

  • La signature de l’expéditeur.


À savoir

Vous devez faire preuve de rigueur dans la rédaction d’une lettre de mise en demeure. En cas de dégât des eaux entre voisins, un destinataire peu coopératif pourrait la contester sur le fond ou sur la forme pour se libérer de son obligation.

Comment mettre son bailleur en demeure suite à un dégât des eaux ?


La loi stipule clairement que « le propriétaire doit assurer à son locataire la jouissance paisible des lieux et leur bon état » (art. 1719 du Code civil et art. 6 de la loi du 6 juillet 1989). Si l’inondation ne provient pas du locataire (défaut d’entretien du lave-linge ou débordement de la baignoire par exemple), le bailleur du logement est tenu pour responsable. Si l’inondation ou la fuite provient de l’immeuble (infiltration de pluie dans la toiture, canalisation rompue, etc.), le propriétaire doit faire une déclaration du dégât des eaux à l’assurance. Il pourra ensuite adresser une mise en demeure au syndic pour le dégât des eaux.


Dans tous les cas, le locataire est en droit d’exiger la réparation de la fuite le plus rapidement possible et l’indemnisation des dommages subis. Il n’existe pas de délai précis à respecter avant d’envoyer une mise en demeure. Cependant, la jurisprudence estime qu’il faut laisser s’écouler une période de temps raisonnable. Dans les faits, vous pouvez mettre en demeure votre bailleur 30 jours après le sinistre. Entre-temps, nous vous conseillons de lui adresser des relances régulières par courrier simple ou électronique.

À savoir

Il n’est pas toujours évident de déterminer la responsabilité des parties suite à un dégât des eaux en copropriété. Découvrez nos conseils pour savoir si c’est à l’assurance du locataire ou du propriétaire de se charger de l’indemnisation.

Quelles sont les conséquences d’une mise en demeure ?


En réalité, la mise en demeure constitue un appel à la résolution amiable d’un litige. Pour autant, il s’agit d’un acte juridique qui formalise la relance de la personne lésée par le dégât des eaux envers le responsable. Ce document peut servir de preuve devant un tribunal. Vous pouvez la rédiger vous-même ou confier cette tâche à un mandataire (avocat, huissier de justice).


Si le responsable ne répond pas à la mise en demeure, n’hésitez pas à contacter un expert en dégât des eaux pour évaluer le montant des dommages. Vous pourrez ensuite lancer une procédure de recouvrement judiciaire auprès du tribunal d’instance. Il faudra fournir tous les justificatifs, notamment la déclaration du dégât des eaux à l’assurance-habitation et le courrier de mise en demeure.


Le juge pourra ordonner la réalisation des travaux ou leur remboursement si l’urgence de la situation vous a contraint à les prendre en charge.

Assuré Groupama

La garantie « dégât des eaux » est comprise automatiquement dans les formules « Essentiel » ou « Confort » de notre assurance multirisque habitation. Entre autres garanties, vous bénéficiez de la prise en charge de la recherche de fuite d’eau par nos soins.

Votre tarif habitation gratuitement en 3 minutes

Tarif habitation

Découvrez notre offre d'assurance habitation

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils pour votre habitation

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.


Contenu publié le 19/07/2022