Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Expertise de dégât des eaux : nos conseils

Votre logement a subi un sinistre lié à une fuite d’eau, des infiltrations ou un problème d’étanchéité ? Votre compagnie d’assurance habitation peut vous soumettre à la visite d’un expert avant de déclencher la procédure d’indemnisation des dommages causés. Quel est son rôle ? Comment vous préparer à sa venue ? Retrouvez nos astuces pour une expertise de dégât des eaux réussie.

Astuces expertise dégât des eaux

Quel est le rôle de l’expert ?


L’expert en assurance est un professionnel qui intervient lorsque vous faites appel à votre assurance en cas de sinistre. Il détermine ses circonstances et son origine, dresse la liste des biens mobiliers endommagés et évalue le montant des préjudices. En général, pour les dégâts des eaux, l’expert se déplace personnellement sur les lieux de l’incident. Dans les cas les plus simples, il peut se baser uniquement sur une visio expertise (c’est-à-dire sur des photos et vidéos) et des justificatifs pour constater les dommages.


À l’issue de la procédure, l’expert en dégât des eaux rédige un rapport d’expertise. Celui-ci précise notamment les conditions de remise en état (remplacement ou réparation). La compagnie d’assurance habitation se base notamment sur le rapport de l’expert afin de proposer une indemnisation aux victimes.

Dégât des eaux : dans quel cas est-il obligatoire d’avoir recours à un expert ?


La compagnie d’assurance a le droit de mandater un expert si elle le juge nécessaire, mais ce n’est pas systématique. La plupart du temps, l’expertise est demandée lorsque le sinistre est complexe et/ou que les sommes en jeu sont élevées. Cependant, il n’y a pas de montant défini qui déclenche la procédure après une déclaration de dégât des eaux. Les honoraires de cet expert sont pris en charge par l’assureur.

À savoir

L’intervention d’un expert est obligatoire en cas de catastrophe technologique (si les dommages matériels dépassent un certain montant) et quand le sinistre ne relève pas de votre assurance habitation, mais de l’assurance dommages-ouvrage du constructeur.

Comment se passe une expertise pour un dégât des eaux ?


Dégât des eaux au plafond, inondation de l’appartement, débordement de la baignoire ou du lave-linge, infiltration d’eau pluviale… Dans tous les cas, votre assureur vous informe s’il décide de lancer une expertise. L’expert désigné prendra rendez-vous avec vous pour convenir d’une visite. On vous conseille d’être présent lors de son passage pour faire valoir votre point de vue, expliquer l’étendue des dommages subis et insister sur la valeur de vos biens.


Suite à sa visite, le professionnel envoie son rapport à l’assureur et à l’assuré (s’il en fait la demande). Vous recevez également une proposition d’indemnisation qui ne couvre pas toujours la remise en état avec une valeur à neuf des biens. En effet, un taux de vétusté est déduit du montant total du remboursement. Ce taux est indiqué dans votre contrat d’assurance habitation.

À savoir

Un seul sinistre peut mobiliser plusieurs experts pour établir l’origine du sinistre et la part de responsabilités des personnes impliquées, surtout dans une copropriété. Il en va de même pour le syndicat de copropriété si les parties communes sont endommagées. Dans ce cas, tous les rapports sont remis aux mandataires et chaque assureur doit proposer une indemnisation à son client.

Les bons gestes à adopter avant une expertise de dégât des eaux


Voici nos conseils en vue de l’expertise du dégât des eaux :

  • Prenez des photos des dommages causés sur les murs, sols et plafonds ainsi que sur les biens mobiliers et les appareils électroménagers ;

  • Demandez un devis du coût de remise en état de tous les dommages pour avoir une idée de l’indemnité que vous aimeriez recevoir ;

  • Réunissez tous les documents qui permettront de justifier de la valeur de vos biens (factures des biens abîmés, facture d’intervention du plombier, facture d’achat d’un nouveau robinet ou tuyau, etc.) ;

  • Dans la mesure du possible, ne touchez à rien pour que l’expert puisse apprécier l’étendue des dégâts. Vous devez bien sûr réparer la fuite et éponger pour éviter de causer des dommages supplémentaires.

Que faire en cas de désaccord avec l’expert ?


Si la proposition d’indemnisation de votre assurance ne vous satisfait pas, vous avez le droit de demander une contre expertise du dégât des eaux. Dans ce cas, vous choisissez l’expert, mais ses honoraires sont à votre charge, sauf si votre contrat d’assurance inclut une garantie couvrant les honoraires d’expert.


L’expert de l’assuré rédige un nouveau rapport d’expertise et propose une nouvelle indemnité. En cas de conclusions différentes, les deux experts tentent de trouver un compromis à l’amiable. Si vous n’êtes toujours pas d’accord, vous pouvez lancer une tierce expertise. C’est la dernière étape avant de porter l’affaire devant un tribunal.

Assuré Groupama

L’assurance dégât des eaux est comprise automatiquement dans nos formules « Essentiel » ou « Confort » de notre assurance multirisque habitation (MRH). Entre autres garanties, nous prenons en charge la recherche de fuite d’eau après le constat du dégât des eaux et la déclaration. Celle-ci doit être réalisée le plus rapidement possible et dans un délai de 5 jours ouvrés suite à la découverte du sinistre. Vous pouvez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception ou déclarer un sinistre en ligne sur notre site ou via l’application mobile.

Votre tarif habitation gratuitement en 3 minutes

Tarif habitation

Découvrez notre offre d'assurance habitation

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils pour votre habitation

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.


Contenu publié le 05/07/2022