Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Nos conseils pour la protection de votre maison

La protection d’une maison contre les risques d’effraction et de cambriolage peut passer par des dispositifs de sécurité, mais pas seulement. Rester vigilant et prendre de bonnes habitudes permettent aussi de contribuer à sécuriser les lieux, notamment pendant les vacances. Découvrez en détail nos conseils pour protéger votre maison : souscrire une assurance habitation adaptée, suivre quelques suggestions de bon sens pour limiter les menaces et dissuader les voleurs.

Cambriolage-Que-Faire

Contre quels risques protéger sa maison ?


D’après les données de l’Insee(1), environ 3,5 à 4 millions de Français sont victimes d’atteintes à leur logement ou à leur véhicule chaque année. On dénombre ainsi 243 500 cambriolages chaque année en France, soit un cambriolage toutes les 90 secondes(2). Et ces chiffres sont en hausse constante : sur les six prochaines années, un Français sur dix a une chance de se faire cambrioler.


Il est par ailleurs nécessaire d’agir vite et de pouvoir prévenir les autorités rapidement, même lorsqu’on est loin de chez soi : en moyenne, un cambriolage dure moins de 20 minutes. C’est d’autant plus important en été, lorsque les quartiers résidentiels se vident, ce qui représente une aubaine pour les cambrioleurs.


Il arrive aussi que des logements soient squattés, ce qui peut être très éprouvant pour les propriétaires.

Particuliers - Assurance Habitation - Conseil - Protection maison - infographie cambriolage incendie jpg


Le bon réflexe : avoir une assurance pour la protection de votre maison


L’assurance habitation est une composante essentielle de la protection de votre maison. Elle vous permet d’être indemnisé et assisté en cas de problème couvert par votre contrat.


Votre assureur peut aussi vous accompagner pour la mise en place de systèmes d’alarme pour maison ou d’autres équipements, avec ou sans télésurveillance.

Quelles sont les garanties disponibles pour assurer sa maison contre les vols ?


Selon votre contrat, les garanties de votre assurance peuvent concerner la réparation des dégâts occasionnés par des intrus, le remboursement des biens dérobés ainsi que d’éventuels autres préjudices liés au sinistre.


Votre couverture est-elle suffisante en cas d’absence prolongée ? À défaut, en cas d’effraction, vous pourriez ne pas être indemnisé autant que vous l’imaginez.

À savoir

Une non-occupation du logement supérieure à un certain nombre de jours (souvent entre 30 ou 90  jours selon les contrats) nécessite une réadaptation de votre contrat pour être couvert en vol toute l’année.

Les conditions de remboursement des assurances habitation pour le vol ou la dégradation


L’indemnisation suite à une intrusion ou à du vandalisme est souvent conditionnée à un niveau de sécurisation suffisant des lieux : les critères sont mentionnés dans votre contrat.


Vérifiez si votre logement est protégé conformément aux conditions précisées dans votre contrat multirisque habitation : mesures de sécurité, protection de la porte d’entrée de votre maison, des fenêtres… Cela peut concerner notamment le nombre de points de fermetures, la protection sur le seuil de porte de votre maison ou encore les volets.


Informez votre assureur si vous mettez en place des équipements de sécurité. Parfois, les conditions d’assurance varient en cas d’installation d’une protection de la maison par une alarme, un mécanisme de contrôle d’accès avec badges ou encore des caméras.

Assuré Groupama

Vous avez deux résidences entre lesquelles vous partagez votre temps ? Vous pouvez racheter la clause d’inhabitation si la durée cumulée de votre absence dépasse 90 jours. Vous pouvez aussi souscrire un contrat d’assurance résidence secondaire. Votre conseiller vous aidera à faire le meilleur choix.

Bon sens : comment protéger votre maison et éviter les cambriolages ?


Adopter quelques bonnes pratiques permet de réduire les risques de vol et de rendre la tâche plus difficile aux intrus :

  • Ne laissez jamais votre nom sur votre trousseau de clés.

  • Ne cachez pas vos clés sous un paillasson ou un pot de fleurs.

  • Inscrivez-vous auprès de la gendarmerie ou de la police pour bénéficier de leur surveillance gratuite grâce à l’opération Tranquillité vacances durant l’été.

  • Évitez d’informer trop de personnes de votre absence : ne mettez pas de message d’absence sur votre répondeur et n’indiquez pas à vos contacts en ligne (notamment sur les réseaux sociaux) vos dates et lieux de vacances. Poster des photos est également déconseillé pendant un séjour, mieux vaut partager ces souvenirs à votre retour !

  • Vous avez des bijoux de valeur ou des papiers importants ? N’hésitez pas à louer un coffre dans une banque pour une durée limitée. Les cachettes à l’intérieur d’un logement sont prévisibles pour les voleurs.


À savoir

N’hésitez pas à faire appel à une société de gardiennage de maisons si vous ne voulez pas laisser votre logement vide. Des seniors à la retraite peuvent ainsi s’installer chez vous le temps de vos vacances pour un tarif tout à fait raisonnable. Renseignez-vous en mairie ou en ligne.

Dissuader les voleurs pour protéger votre maison


Le mieux, c’est encore que les personnes malintentionnées renoncent à visiter votre maison avant même d’avoir causé des dégâts !


Quels sont les dispositifs qui peuvent dissuader les voleurs ?


Il existe de nombreux systèmes de télésurveillance, de vidéosurveillance et d’alarme de protection pour les maisons. Aujourd’hui, mettre en place un tel dispositif est une solution reconnue comme efficace par les assureurs pour sécuriser un logement.


Le déclenchement de la sirène extérieure d’un système de sécurité suffit bien souvent à mettre en fuite un intrus. Quoi qu’il arrive, le son de l’alarme va le stresser, le déconcentrer et le pousser à se dépêcher, ce qui peut réduire le montant du préjudice causé. Ces équipements d’alerte peuvent se déclencher sur le signal de détecteurs de mouvements, de détecteurs d’ouverture ou encore de détecteurs de choc.


Si vous avez des espaces extérieurs, vous pouvez opter pour des alarmes anti-intrusion avec protection périphérique de la maison.


Donner l’impression qu’il y a quelqu’un sur place


Si vous vous absentez pendant plusieurs jours, préparez votre départ et sécurisez votre maison en donnant le sentiment que votre logement est toujours habité. Remettez vos clés à un proche qui assurera une présence. Il récupèrera le courrier, sortira les poubelles, arrosera votre jardin et vos plantes d’intérieur...


Vous pouvez aussi installer des dispositifs permettant d’allumer les lampes ou de fermer les volets de manière aléatoire ou selon vos heures habituelles de présence.


Vous pouvez aussi installer des plaques signalétiques à l’extérieur de votre logement pour prévenir que celui-ci est sous télésurveillance. Un dispositif simple et dissuasif.


Choisir la télésurveillance pour la protection de votre maison


Faites le choix de la sérénité avec la télésurveillance ! Vous pouvez poser vos équipements vous-même. Il existe notamment des packs d’alarmes pour maison sans fil simples à mettre en service, ou bien faire appel à un installateur professionnel.

Le fonctionnement et les règles de la télésurveillance


La télésurveillance consiste à recueillir des données à distance. Il peut s’agir d’images, mais aussi de détections de mouvements, de chaleur, de fumée… Si vous optez pour des caméras, sachez qu’il existe des règles de droit à l’image à respecter.

Quelle télésurveillance choisir pour protéger sa maison ?


Caméras, alarme filaire à déclenchement automatique, transmetteur téléphonique pour être prévenu en cas de souci potentiel, système domotique pour une gestion centralisée à distance… Vous avez le choix entre de nombreux dispositifs.


Choisir la vidéosurveillance pour la protection de votre maison


Afin de compléter votre système de télésurveillance, vous pouvez installer des caméras de protection sur votre maison pour de filmer ce qui se passe à l’intérieur ou dans votre jardin. Il s’agit d’une technique parmi les différents systèmes de télésurveillance qui existent pour réduire les risques de cambriolages et intervenir rapidement en cas d’intrusion avérée.


Les caméras de surveillance peuvent être couplées à des systèmes d’alarme, sans fil ou filaires.

Assuré Groupama

Découvrez Groupama Box Habitat, une solution de télésurveillance tout inclus et flexible qui s’adapte à votre logement et vous permet de garder l’esprit tranquille. Vous pourrez aussi prendre en option la caméra intérieure pour visualiser et écouter en direct ce qui se passe chez vous.

Tarif télésurveillance en 3 minutes

Découvrez nos offres complémentaires

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre
  • Cerise après vandalisme rebond

    Habitation

    La télésurveillance

    Pour protéger 24h/24 votre logement des risques d’intrusion, d’incendie ou de coupure électrique. D'une solution de gestion autonome pour les plus connectés à une gestion déléguée pour les autres.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur la télésurveillance

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) D'après le site officiel de l'INSEE.
(2) D'après le site Planetoscope.
(3) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.


Contenu mis à jour le 25/03/2022