Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Cambriolage : comment s’en prémunir et réagir ?

On dit souvent, et à juste raison que les cambriolages se produisent surtout pendant les vacances et qu’il est important de redoubler de vigilance lorsque les quartiers résidentiels se vident. Pourtant, les cambriolages se produisent partout et quelle que soit la période de l’année. Il est important de bien connaitre les risques afin de s’en prémunir et de savoir comment réagir en cas de cambriolage.

Cambriolage

Cambriolage : définition


Si les cambrioleurs ont souvent le même objectif, leur mode opératoire peut varier. On distingue ainsi les cambriolages sans effraction des vols avec effraction, lors desquels les cambrioleurs sont amenés, par exemple, à briser une vitre ou à fracturer une serrure.


Lorsque les cambrioleurs s’introduisent sans effraction dans un logement, cela peut être parce que les locataires ou les propriétaires ont oublié de fermer une porte ou une fenêtre avant de s’absenter. Mais il arrive également que les malfaiteurs mettent au point des subterfuges plus ou moins élaborés afin de parvenir à leurs fins en douceur.


Par ailleurs, on constate depuis quelques années que les cambrioleurs n’hésitent plus à entrer dans des logements dans lesquels les occupants sont tout de même présents, soit durant leur sommeil, soit en les prenant en otage : c’est ce qu’on appelle le home-jacking.

Cambriolage d’une maison : les techniques des cambrioleurs


Les cambrioleurs n’entrent pas dans la première maison venue, par hasard. Ils utilisent des techniques afin de sélectionner les logements les plus intéressants pour eux.

Comment repérer les marques de cambrioleurs ?


Avant de cambrioler une maison ou un appartement, les cambrioleurs effectuent souvent des repérages. Ils choisissent un ou plusieurs quartiers et vont mener une série d’observations pour savoir si les logements sont occupés, qui sont leurs habitants (personnes âgées, femme seule, etc.), s’il y a des objets de valeur, si la maison est équipée d’une alarme, etc.


Une fois le profil d’un logement établi, il se peut que les cambrioleurs utilisent une sorte de code et laissent une marque sur votre logement pour se souvenir de leurs constatations ou communiquer des informations à leurs complices.


Si vous repérez sur un mur de votre logement un dessin étrange ou un symbole, c’est probablement que vous allez être victime d’un cambriolage. Dans ce cas, contactez la police ou la gendarmerie et renforcez rapidement la sécurité de votre habitation.

Que faire en cas de tentative de cambriolage ?


En rentrant chez vous, vous avez découvert des griffures sur votre serrure ou encore un carreau cassé ? Les cambrioleurs ont probablement été surpris par quelqu’un ou ne sont pas parvenus à s’introduire dans votre logement.


En cas de tentative de cambriolage, il est important de prévenir immédiatement la police ou la gendarmerie. Si vous habitez en rez-de-chaussée ou dans une maison individuelle, il est recommandé de faire ensuite le tour de la propriété par l’extérieur pour vous assurer qu’aucune des fenêtres ou portes-fenêtres n’est ouverte ou cassée.


S’il est possible que quelqu’un soit à l’intérieur de votre logement, attendez l’arrivée de la police ou de la gendarmerie avant d’y entrer. Vérifiez ensuite l’état des serrures, des fenêtres, des chambranles de portes et faites faire les réparations nécessaires afin d’éviter une nouvelle intrusion dans votre domicile. Vous pourrez par la suite déclarer le sinistre à votre compagnie d’assurance.

Se prémunir des cambriolages en 3 conseils


Certaines actions simples à mettre en place vous permettent de décourager d’éventuels cambrioleurs.

Ne pas tenter les cambrioleurs


Si vous avez pour habitude de laisser des bijoux, des ordinateurs portables ou de l’argent exposés dans votre salon, il y a des chances pour que des cambrioleurs le remarquent.


Une absence prolongée peut également attirer l’attention. Afin d’assurer la sécurité de votre maison pendant les vacances, veillez à faire suivre votre courrier ou à faire vider votre boîte aux lettres régulièrement. Évitez également de laisser un double des clés sous votre paillasson ou dans un pot de fleurs. Ces quelques gestes très simples vous assurent déjà une certaine protection contre les cambriolages. paillasson ou dans un pot de fleurs. Ces quelques gestes très simples vous assurent déjà une certaine protection contre les cambriolages.

Faire attention à l’accès au logement


Les cambrioleurs préfèrent les maisons individuelles aux appartements parce que les immeubles possèdent généralement une entrée avec digicode et le risque d’être surpris par un voisin est beaucoup plus grand.


Si vous habitez dans une maison, évitez donc de dissimuler votre entrée des regards en la cachant derrière des buissons ou une palissade. En effet, une entrée visible depuis la rue représente un obstacle plus certain pour les cambrioleurs.


De même, taillez régulièrement les arbres plantés à proximité de votre maison afin d’éviter que les cambrioleurs ne s’en servent pour accéder à un balcon. Une échelle ou des outils laissés à l’extérieur pourraient également être utilisés pour pénétrer plus aisément dans votre logement. Faites donc attention à ne pas laisser autour de votre logement des objets qui pourraient aider les malfaiteurs dans leur entreprise.

Évaluer les risques de cambriolages


Si vous habitez une maison individuelle en zone urbaine, le risque de cambriolage est beaucoup plus grand que si vous habitez dans un immeuble ou en zone rurale. Il est donc important de penser à vous protéger d’un éventuel cambriolage de la façon la plus adaptée.


De même, si vous résidez dans un logement très spacieux et que vous possédez des biens ou des équipements visibles de l’extérieur (piscine, voitures, etc.) pouvant donner aux cambrioleurs des indications sur votre niveau de vie, vous serez plus facilement la cible d’un cambriolage que si votre logement semble modeste.

Comment s’équiper pour éviter les cambriolages ?


Pour se prémunir contre les risques de cambriolage, de nombreuses solutions existent. À vous d’évaluer quel est l’équipement le plus adapté à votre situation.

Faut-il faire le choix de la télésurveillance pour éviter les cambriolages ?


Il existe différents systèmes de télésurveillance pour vous aider à lutter contre les cambriolages. Équiper votre logement de caméras de vidéosurveillance reliées à un centre de télésurveillance permet en effet d’assurer la sécurité de vos biens 24 h/24 et 7 j/7.


Il existe même des dispositifs permettant d’assurer la sécurité des personnes en cas de home-jacking. Il s’agit d’un simple bouton qui prévient les secours dès qu’on appuie dessus. Ces solutions sont dissuasives et très efficaces pour prévenir les cambriolages, mais elles ont un coût élevé. Il est donc important d’évaluer correctement les risques et de faire l’inventaire de vos biens de valeurs avant de souscrire un abonnement à une système d’alarme pour votre maison.

À savoir

Si vous disposez de bijoux ou d’objets de valeur que vous n’exposez pas chez vous, il peut être judicieux de les entreposer dans un coffre-fort à louer dans une banque.

Quels sont les autres moyens de se prémunir contre un cambriolage ?


Vous vous demandez comment équiper votre appartement ou votre maison contre le vol sans investir dans la télésurveillance ? Portes blindées, serrures sécurisées, fenêtres en double vitrage : les dispositifs permettant d’éviter les cambriolages sont nombreux.


Vous pouvez également opter pour un système d’éclairage actionnable à distance, afin de simuler une présence à l’intérieur de votre logement. Sinon, il est possible d’allumer la télévision à distance ou de renvoyer les appels de votre téléphone fixe vers un autre numéro de téléphone.

Que faire en cas de cambriolage ?


Votre porte a été fracturée et vous retrouvez votre logement sens dessus dessous ? Être victime d’un cambriolage est une expérience très traumatisante, mais en pareille situation, il faut savoir garder la tête froide et adopter les bons réflexes.


Si vous ne savez pas si les cambrioleurs sont encore sur place, n’entrez surtout pas dans votre logement. Prévenez immédiatement la police ou la gendarmerie et attendez leur arrivée à proximité. Dans tous les cas, ne touchez à rien pour que les forces de l’ordre puissent effectuer d’éventuels relevés d’empreintes digitales et constater l’état du logement.


Vous devrez ensuite vous rendre dans un commissariat pour déposer une plainte. La police ou la gendarmerie enregistrera votre plainte et vous délivrera un récépissé de dépôt de plainte.


Prenez aussi des photos de toutes les détériorations que vous pouvez constater et faites l’inventaire des objets qui ont été volés. Ne jetez pas les objets abîmés. Ceux-ci pourront vous être remboursés par votre assurance.


Enfin, contactez un serrurier et faites changer les portes, serrures ou verrous qui ont été endommagés.

Assuré Groupama

Adoptez le bon réflexe et contactez l’assistance Groupama à partir de votre appli Groupama et moi ou au 01 45 16 66 66(1), depuis la France ou l’étranger. Un serrurier partenaire de confiance de Groupama se rendra sur place au plus vite pour vous dépanner, les frais de déplacement étant pris en charge.

Cambriolages et assurance habitation, quel est votre recours ?


Être victime d’un cambriolage est évidemment un choc important, mais une fois l’émotion passée, vous devrez vous tourner vers votre assurance afin de solliciter une indemnisation.

Quelles sont les garanties pour être indemnisé ?


Pour être indemnisé par votre assurance à la suite d’un cambriolage, il faut que votre contrat d’assurance prévoie une garantie vol. Celle-ci n’est pas une garantie de base et n’est donc pas obligatoire. Si vous avez souscrit une assurance multirisque habitation, il est toutefois possible que la garantie vol y soit incluse.

Comment obtenir une indemnisation en cas de cambriolage ?


Après un cambriolage, vous disposez d’un délai de 2 jours pour déclarer le sinistre à votre compagnie d’assurance. Il vous faudra faire parvenir à votre assureur votre récépissé de dépôt de plainte et la facture du serrurier ou du vitrier en cas d’effraction, ainsi qu’une liste des objets volés, accompagnée si possible de toutes vos factures d’achat ou bons de garantie.

À savoir

Si votre logement a été détérioré, ne faites pas faire de travaux avant l’accord de votre assureur. Vous pourriez ne pas être remboursé.

Assuré Groupama

Bénéficiez d’un système de télésurveillance complet et assurez la protection de votre logement 7 j/7 et 24 h/24. N’hésitez pas à contacter un conseiller pour en savoir plus et trouver la formule qui correspond au mieux à vos besoins.

Tarif télésurveillance en 3 minutes

Découvrez nos offres complémentaires

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre
  • Cerise après vandalisme rebond

    Habitation

    La télésurveillance

    Pour protéger 24h/24 votre logement des risques d’intrusion, d’incendie ou de coupure électrique. D'une solution de gestion autonome pour les plus connectés à une gestion déléguée pour les autres.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur la télésurveillance

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Coût d’un appel local.
(2) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.
(3) 150 euros de réduction sur la cotisation de la première année d’assurance pour toute nouvelle souscription d’un contrat Groupama Santé Active ou Groupama Santé Active Senior entre le 29 août et le 13 novembre 2022 sous condition d’un montant minimum de prime annuelle variable selon les Caisses Régionales - Voir conditions en agence.


Contenu publié le 26/04/2022