Home-jacking : quelle solution pour s’en prémunir ?

Un cambrioleur s’est introduit chez vous en votre présence ? Vous avez été victime de home-jacking. Découvrez des conseils pour l’éviter et ce que peut faire votre assurance habitation lorsque vous vous trouvez face à cette situation.

immersive-home-jacking

Qu’est-ce que le home-jacking ?


Le home-jacking est une expression anglaise désignant une technique particulière pour cambrioler une maison. Le plus souvent, les voleurs s’introduisent au domicile des occupants en leur présence pour dérober les clés de voiture et ainsi la voler sans l’abîmer, à la différence d’un vol avec effraction. Mais ils peuvent aussi chercher à extorquer le code de la carte bancaire et avoir recours à la violence, causant alors un grand traumatisme à la victime.


Bien réagir en cas de home-jacking

 

Voici ce quelques réflexes à adopter si vous êtes victime de home-jacking :

  • Si vous pensez que vous avez été victime d’un cambriolage, même sans traces d’effraction, appelez tout de suite le 17, ne bougez pas et attendez que la police ou la gendarmerie arrive ;

  • Soyez attentif aux signes distinctifs des auteurs afin d’en informer la police ou les gendarmes (vêtements, langage, type de véhicule, direction empruntée lors de la fuite...) ; 

  • Si vous surprenez les cambrioleurs en flagrant délit, ne prenez pas de risques : coopérez et donnez-leur ce qu’ils sont venus chercher afin qu’ils partent au plus vite et sans vous faire de mal ;

  • Une fois les malfaiteurs partis avec leur butin, veillez à ne pas effacer les traces ou les indices ;

  • Portez plainte au commissariat ou à la gendarmerie dans les 24 heures. Plus vite vous réagirez, plus grandes seront les chances pour la brigade d’interpeller les suspects. 

Éviter le home-jacking : quelques conseils

 

Vous ou votre famille avez été victime d’un home-jacking ? Comment s’en prémunir à l’avenir et quelles protections sont efficaces ? Tout comme pour un cambriolage classique, quelques règles de bon sens sont à observer afin de décourager les voleurs et limiter les risques de home-jacking. Vous pouvez installer un système d’alarme avec télésurveillance ou vidéosurveillance, une porte blindée ou des serrures multipoints par exemple. Afin d’éviter l’intrusion d’un voleur chez vous alors que vous occupez votre domicile, soyez toujours vigilant et verrouillez les accès la nuit. Placez vos objets de valeur en lieu sûr et ne les laissez pas visibles à la fenêtre. Le vol de bijoux est fréquent lors des cambriolages. Lorsque vous vous absentez, restez discret sur vos dates de congés. Pendant les vacances, vous pouvez charger une personne de confiance de récupérer votre courrier et créer l’illusion d’une présence à l’aide d’un programmateur pour la lumière, la télévision ou encore la radio. 

 

Les systèmes de télésurveillance complets vous aident à vous prémunir efficacement. Vous souscrivez un abonnement incluant télésurveillance, location du matériel et maintenance pour un budget de 35 à 50 € par mois. L’offre Groupama Box Habitat propose une protection complète. En cas d’intrusion, d’agression, de fumées, d’inondation et de coupure d’électricité, l’alerte se déclenche. Vous et vos contacts êtes contactés directement via l’application. Si vous n’êtes pas disponible, c’est le centre de télésurveillance qui prend le relais.

Assuré Groupama

Avec Groupama Box Habitat, vous pouvez être chez vous et en totale sécurité grâce au mode partiel : vous choisissez le détecteur à activer, comme celui de la porte d’entrée et de la porte du garage. Vous êtes ainsi immédiatement prévenu si quelqu’un essaye d’entrer chez vous. Et grâce à l’application Groupama Box Habitat, vous pouvez suivre les entrées et les sorties à la maison.

Assurance habitation : comment y faire appel ?

Si vous avez été malgré tout victime de home-jacking, vous pouvez prétendre à une indemnisation en déclarant le sinistre auprès de votre assurance après avoir porté plainte au commissariat ou à la gendarmerie.

Quelles garanties choisir pour se prémunir du home-jacking ?

 Vérifiez auprès de votre assureur que vous disposez de la garantie vol. La plupart du temps, cette garantie est incluse dans les formules de base des contrats d’assurance multirisque habitation. En général, le terme « vol » prend en considération les vols réalisés par effraction, avec violences ou menaces sur les personnes présentes ou encore ceux réalisés en présence de l’occupant, mais à son insu (un cambrioleur nocturne, par exemple). S’il n’y a pas eu d’effraction, car une fenêtre avait été laissée ouverte par exemple, vérifiez votre contrat pour savoir si le vol sans effraction est pris en charge. Vous devrez alors fournir la preuve à votre assureur que votre logement a été cambriolé et lui fournir le dépôt de plainte.

Que faire si ma voiture est volée suite à un home-jacking ?

L’auteur du cambriolage à votre domicile est venu vous extorquer les clés de votre voiture afin de la voler ? Pour le vol de voiture, c’est votre assurance auto qu’il faut contacter afin de prétendre à une indemnisation. Vérifiez que vous bénéficiez de la garantie vol dans votre contrat d’assurance auto. La déclaration de vol auprès de votre assurance habitation pourra vous servir de preuve auprès de votre assurance auto. 

Télésurveillance : obtenir un tarif en ligne

1 filleul protégé = 1 mois d'abonnement offert(0)

Toutes nos infos et conseils pour votre habitation

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

Contenu publié le 19/11/2021