Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Le crédit d’impôt chaudière est-il encore accessible en 2021 ?

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) a été créé dans le but d’encourager les particuliers à améliorer l’efficacité énergétique de leur domicile, notamment en changeant de chaudière. Apparu en septembre 2014, le crédit d’impôt chaudière a fait l’objet d’un remplacement progressif par l’aide financière MaPrimeRénov’. Supprimé le 1er janvier 2021, il reste accessible pour certains travaux payés avant cette date. Comment pouvez-vous l’obtenir ? Quel est son montant ? Et comment le déclarer ?

Crédit d’impôt chaudière

Comment obtenir le crédit d’impôt chaudière en 2021 ?


En 2021, vous pouvez encore obtenir le crédit d’impôt pour le changement d’une chaudière pour les travaux réglés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020. Afin de bénéficier de ce dispositif qui permet de déduire une partie du prix d’une nouvelle chaudière de votre revenu imposable :

  • vous devez avoir installé une chaudière fonctionnant au bois ou autre biomasse, ou encore une chaudière hybride solaire ;

  • les travaux doivent avoir été réalisés par une entreprise certifiée RGE (reconnue garante de l’environnement) ;

  • vous devez être propriétaire occupant de l’habitation ayant fait l’objet des travaux ;

  • cette habitation doit être achevée depuis plus de 2 ans (à la date de début des travaux) et constituer votre résidence principale ;

  • votre revenu fiscal de référence 2019 doit être compris entre des valeurs minimale et maximale (entre 27 896 et 44 124 € pour un couple sans enfant vivant hors de l’Île-de-France).


À savoir

Depuis 2020, l’installation d’une chaudière gaz à condensation ne donne plus accès à un crédit d’impôt, mais peut être éligible au dispositif MaPrimeRénov’, décrit en fin d’article.

Comment calculer la réduction d’impôt pour l’installation d’une chaudière ?


Le montant de la réduction d’impôt chaudière a évolué depuis la création du dispositif. Pour les factures payées en 2020, la somme pouvant être déduite de votre déclaration d’impôt prend la forme de montants forfaitaires, qui dépendent des équipements que vous avez installés. Par exemple, vous pouvez déduire jusqu’à 3 000 € pour une chaudière bois à alimentation manuelle, et jusqu’à 4 000 € pour une chaudière bois à alimentation automatique (pose incluse).


Le crédit d’impôt chaudière en 2021 ne peut toutefois dépasser 75 % du montant des travaux (changement de chaudière + autres travaux de rénovation énergétique éligibles). Si vous êtes célibataire, il est plafonné à 2 400 €. Si vous êtes en couple, il est plafonné à 4 800 € et vous bénéficiez d’une majoration de 120 € par personne se trouvant à votre charge.

Comment déclarer un crédit d’impôt pour le changement d’une chaudière ?


Vous êtes éligible aux avantages fiscaux liés à un changement de chaudière ? Pour en bénéficier, vous devez indiquer le montant des travaux payés en 2020 sur votre déclaration d’impôt 2021. Pour avoir accès au formulaire adéquat, cochez la case « Travaux dans l’habitation principale : dépenses pour la transition énergétique » sur votre déclaration en ligne. Cette case s’affiche au moment de sélectionner vos types de revenus et vos charges. Sur la déclaration papier, référez-vous aux pages 2 à 4 du formulaire n° 2042 RICI.


Pensez à conserver les factures fournies par l’entreprise ayant effectué les travaux, qui pourront vous être demandées par l’administration fiscale pour justifier le crédit d’impôt.

Comment fonctionne le dispositif MaPrimeRénov’, successeur du crédit d’impôt chaudière ?


Pour les dépenses réglées à partir 1er janvier 2021, le crédit d’impôt chaudière a définitivement disparu. Il est remplacé par une autre aide à la rénovation énergétique : MaPrimeRénov. Il s’agit d’une prime financière qui peut être versée dans le cadre de l’installation d’une chaudière à granulés, à bûches ou encore d’une chaudière gaz à très haute performance.


Le montant de MaPrimeRénov dépend de vos revenus et de la nature des travaux engagés. Il est plafonné à 20 000 € par logement, sur une durée de 5 ans. Comme pour le crédit d’impôt, vous devez avoir recours à un professionnel RGE pour réaliser les travaux. Le crédit d’impôt chaudière et MaPrimeRénov ne sont pas cumulables.

À savoir

Installer une chaudière haute performance vous permettra de faire des économies d’énergie. Mais il existe d’autres conseils à mettre en œuvre pour réduire vos factures. Par exemple, vous pouvez équiper vos radiateurs de robinets thermostatiques pour diminuer la température dans les pièces inoccupées.

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(2) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.


Contenu publié le 14/05/2021