Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Changement de chaudière et crédit d’impôt : comment ça marche ?

Jusqu’en 2021, pour un projet de changement de chaudière, un crédit d’impôt pouvait être appliqué. Ce dispositif n’existe plus, il a laissé place à l’aide MaPrimeRénov’, conçue autour de deux grands axes : un versement rapide pour limiter l’avance de frais et des démarches simples à effectuer en ligne. D’autres solutions de financement sont disponibles et l’installation d’un système de chauffage plus performant vous fera réaliser des économies d’énergie importantes : vous constaterez sans doute vite que vos travaux de rénovation sont rentables.

Crédit d’impôt chaudière

MaPrimeRénov’ : le nouveau dispositif de subvention pour changer de chauffage


L’aide MaPrimeRénov’ peut être demandée par :

  • un propriétaire qui occupe son logement,

  • un usufruitier,

  • un propriétaire bailleur qui met au moins trois logements en location,

  • un syndic de copropriété.

De nombreux travaux d’amélioration de la performance énergétique d’un logement ouvrent droit au dispositif, notamment dans les domaines suivants :

  • isolation,

  • ventilation,

  • remplacement d’un ancien équipement de chauffage par un appareil à haute performance énergétique et/ou valorisant des énergies renouvelables : chaudière à condensation avec un excellent rendement, poêle à bois, pompe à chaleur, système solaire thermique…

Les travaux doivent être effectués par des professionnels RGE (reconnus garants pour l’environnement).


Pour les particuliers, le niveau d’aide dépend des revenus du ménage. Toutes les démarches de demande de la prime et de fourniture des justificatifs ont lieu en ligne et un accompagnement est possible.


Un autre grand atout de ce plan d’aide aux travaux est la rapidité du versement de la subvention. Dans la plupart des cas, il est possible de payer le solde de la facture après avoir reçu la prime. Il n’y a plus rien à indiquer sur la déclaration de revenus car sur l’avis d’impôt, une chaudière à gaz de 2022 ou tout autre équipement installé après le 1er janvier 2021 ne sera pas pris en compte : tout passe par le site MaPrimeRénov’.

À savoir

Les équipements de chauffage ouvrant droit aux aides au financement évoluent régulièrement. Par exemple, une chaudière à gaz éligible au crédit d’impôt auparavant n’est pas nécessairement éligible à MaPrimeRénov’ aujourd’hui.

Le CITE : l’ancien crédit d’impôt pour les chaudières remplacées


Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, ou CITE, permettait de compenser une partie des dépenses engagées par les ménages pour réaliser certains travaux dans leur résidence principale. Attribué sous conditions de ressources, il nécessitait de remplir une rubrique spécifique sur la déclaration de revenus de l’année suivante.


Il était par exemple possible de bénéficier de ce crédit d’impôt pour une chaudière à gaz, un poêle, des fenêtres à double vitrage, des matériaux d’isolation… Son montant était forfaitaire, avec des plafonds de :

  • 75 %(1) des dépenses engagées ;

  • 2400 €(1) pour un foyer d’une personne ;

  • 4800 €(1) pour un foyer de deux personnes ;

  • et une majoration du plafond de 120 €(1) par personne à charge.

De nombreux particuliers avaient recours à ce crédit d’impôt pour l’installation d’une chaudière à condensation ou d’un système de chauffage au bois.


Cependant, ce dispositif impliquait une avance des frais. Un ménage recevait seulement l’année suivante un avis contenant le montant de ses impôts avec une déduction pour sa chaudière à condensation ou tout autre équipement éligible déclaré. Les travaux devaient donc être budgétés en conséquence. En cas d’imposition inférieure au crédit, l’excédent était reversé par l’État, mais toujours avec un décalage lié à la nécessité de d’abord remplir la déclaration de revenus.


Le CITE est désormais supprimé : les travaux réalisés à partir du 1er janvier 2021 n’y sont plus éligibles. Ainsi, si vous envisagiez de demander un crédit d’impôt pour une chaudière à gaz à condensation en 2022 (ou pour tout autre projet de rénovation énergétique), c’est vers le dispositif MaPrimeRénov’ qu’il faudra vous tourner.

Assuré Groupama

Grâce à votre assurance habitation, vous pouvez bénéficier du Service « Allô travaux » pour être mis en contact avec des professionnels du bâtiment et profiter de tarifs préférentiels pour réaliser votre projet de rénovation énergétique.

Les autres aides pour changer de chaudière


En complément de MaPrimeRénov’, il existe d’autres aides financières à la rénovation énergétique. Pour le remplacement d’une chaudière, vous pouvez bénéficier de :

  • La prime Coup de pouce chauffage, qui fait partie des Certificats d’économie d’énergie (CEE) : elle est versée par une entreprise participant à l’opération, généralement un fournisseur d’énergie ;

  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : cet emprunt allant jusqu’à 50 000 €(1) est contracté auprès d’une banque et aucun taux d’intérêt n’est appliqué, seul le capital est à rembourser sous quinze ans.

Ces deux dispositifs sont cumulables avec MaPrimeRénov’.


Changer de chaudière pour faire des économies d’énergie


Le chauffage et la production d’eau chaude représentent plus de 75 %(2) de la consommation énergétique d’un foyer. Ainsi, remplacer une chaudière peu efficace par un modèle performant fait partie des grandes actions permettant de réduire sa facture d’énergie pour faire des économies. Le prix du kWh de gaz ou d’électricité étant en augmentation sur le long terme, l’impact des travaux sera d’autant plus fort avec le temps.


Selon l’installation existante, il est possible de changer uniquement la chaudière ou bien également les radiateurs, par exemple pour profiter des avantages de la basse température. Le recours à une autre source d’énergie peut aussi être envisagé : solaire, bois, pompe à chaleur…


Quand changer de chaudière ?


Il n’y a pas de règle précise permettant d’identifier le moment idéal pour changer de chaudière. Cependant, quelques indices peuvent vous guider :

  • Son âge : les fabricants de chaudières donnent généralement une durée de vie indicative de quinze à vingt ans ;

  • Les besoins de réparation : plus le temps passe, moins il est intéressant de réparer une vieille chaudière, compte tenu du fait que les appareils récents consomment moins d’énergie ;

  • Votre facture : si, sans augmenter la température de chauffage, vous payez de plus en plus cher votre facture d’énergie au point que cela pèse sur vos habitudes de vie, changer votre chaudière vous aidera à réduire efficacement vos dépenses ;

  • La réalisation d’autres travaux : si vous isolez votre logement, c’est peut-être l’occasion de remplacer votre chaudière en même temps et de profiter de frais réduits en groupant les interventions ;

  • La volonté d’utiliser une source d’énergie différente, par exemple pour des raisons d’écologie ou d’autonomie.


Assuré Groupama

Vous pouvez souscrire un prêt travaux Désirio pour emprunter entre 3 000 € et 75 000 €, avec un taux fixe et des possibilités de modification des mensualités sans frais selon vos besoins. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Votre tarif habitation gratuitement en 3 minutes

Tarif habitation

Découvrez notre offre d'assurance habitation

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos pour isoler ses fenêtres du froid

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) D'après le site officiel du Service Public, consulté en juillet 2022.
(2) D'après le site officiel de l'agence de la transition écologique, consulté en juillet 2022.
(3) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.


Contenu mis à jour le 04/08/2022