Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Primes pour la rénovation énergétique : la liste 2022

Besoin d’améliorer l’efficacité énergétique de votre logement ? Diminuer votre facture de chauffage et avoir une chaudière plus performante font partie de vos projets ? Découvrez les différentes aides et possibilités de prêts qui existent afin de financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement pour l’année 2022.

renovation energetique

MaPrimeRénov’, une aide financière pour réduire la facture d’énergie


Attribuées pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique des habitations, les subventions prévues par MaPrimeRénov’ sont soumises à des conditions précises. Isolation, changement du système de chauffage… MaPrimeRénov’ vous permet de financer vos travaux énergétiques, incluant aussi bien la réalisation des travaux que l’achat du matériel.

À savoir

À la fin des travaux, n’oubliez pas de mentionner les changements réalisés auprès de votre assurance habitation, surtout si les modifications portent sur des éléments comme le système de chauffage.

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?


Cette prime de transition écologique, lancée en janvier 2020, a été imaginée pour permettre au plus grand nombre de propriétaires d’améliorer le confort de leur logement grâce à la rénovation énergétique. Son intérêt ? Le coup de pouce financier est accordé dès la fin des travaux, sous réserve d’avoir fait la demande de prime avant leur début. Elle est aujourd’hui la principale aide de l’État à la rénovation énergétique des logements, permettant un accès plus facile au prêt pour les travaux de rénovation énergétique. Dans le cadre du plan de relance de l’économie, le dispositif est renforcé depuis le 1er octobre 2020 et a été renouvelé pour l’année 2022.


Les travaux de rénovation énergétique doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), sauf pour la dépose de cuves à fioul, le raccordement à un réseau de chaleur ou la protection des parois vitrées.

Quels changements dans MaPrimeRénov' en 2022 ?


Fort du succès de l’opération MaPrimeRénov’ en 2021, le gouvernement a souhaité renouveler le dispositif en apportant toutefois certains ajustements. Ainsi, à partir de 2022, MaPrimeRénov’ ne concerne plus que les logements de plus de 15 ans, au lieu de 2 ans jusqu’à aujourd’hui. Avec cette restriction, le gouvernement désire accélérer la rénovation énergétique des habitations les plus anciennes et affichant une piètre performance énergétique globale. Cette aide se révèle bienvenue par exemple pour les jeunes retraités qui veulent optimiser l’impact énergétique de leur logement.

Qui peut en bénéficier ?


Tout propriétaire ou copropriétaire, quels que soient ses revenus, qui occupe son logement ou le met en location est éligible à cette prime, à condition de réaliser des travaux de rénovation énergétique. Le logement concerné doit être la résidence principale du propriétaire ou de l’occupant. En ce qui concerne les copropriétés, le dispositif peut aussi financer les travaux de rénovation des parties communes.

Quel est le montant de MaPrimeRénov’ ?


Le montant de la prime dépend des travaux de rénovation énergétique entrepris, des ressources du foyer, de la composition de la famille, mais aussi du lieu de situation du logement. Le taux de prise en charge des travaux est de 40 %, 60 %, 75 % ou 90 % en fonction de ces paramètres.


MaPrimeRénov’ est conçue comme une aide à tiroir. Une aide financière à laquelle s’ajoutent :

  • Un bonus « sortie de passoire » pour permettre aux logements les plus énergivores de ne plus être des passoires thermiques ;

  • Un bonus « bâtiment basse consommation » pour encourager les rénovations globales permettant d’atteindre l’étiquette énergie B ou A ; 

  • Un « coup de pouce » exceptionnel des certificats d’économie d’énergie (voir plus loin) en cas de rénovation ambitieuse ;

  • Un accompagnement dans la réalisation des travaux énergétiques pour ceux qui en ont besoin : l’assistance maître d’ouvrage.

Aucun changement majeur n’est à noter du côté des barèmes pour l’année 2022, à l’exception des cheminées à foyers fermés et inserts à bois pour lesquels les montants des aides seront revus à la hausse. Le gouvernement souhaite ainsi promouvoir l’utilisation de systèmes de chauffage économiques et respectueux de l’environnement.

À savoir

Besoin d’être épaulé dans vos travaux de rénovation énergétique, de trouver les meilleures aides pour vous ? Prenez contact avec un conseiller France Renov pour être orienté sur les travaux, les aides et les entreprises RGE. Indispensable pour éviter de faire appel à des professionnels parfois indélicats.

Quelles sont les autres aides gouvernementales pour la rénovation énergétique ?


En complément de MaPrimeRénov’, il existe d’autres subventions et possibilités d’emprunt pour l’amélioration de l’habitat et de la performance énergétique.

L’éco-prêt à taux zéro


Vous pouvez bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro :

  • Si vous êtes propriétaire ou copropriétaire, occupant ou bailleur,

  • Et si le logement, achevé depuis plus de 2 ans à la date des travaux de rénovation énergétique, est votre résidence principale ou celle du locataire. 

L’éco-prêt à taux zéro permet de financer certains travaux d’isolation, d’installation d’équipements permettant d’utiliser une source d’énergie renouvelable ou d’amélioration de la performance énergétique du logement sans faire d’avance de trésorerie. Vous devez choisir des travaux de rénovation éligibles ou un « bouquet de travaux ». Par exemple, l’isolation de la toiture et le remplacement d’un système de chauffage.


Le montant de l’éco-prêt à taux zéro varie de 7 000 à 50 000 € depuis 2022. Ce prêt pour vos travaux de rénovation énergétique est remboursable, mais sans intérêt. Et bonne nouvelle : l’éco-prêt à taux zéro a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2023.

Le taux réduit de TVA


Pour les travaux améliorant la performance énergétique de votre logement, le taux de TVA est de 5,5 % (au lieu de 10 %). Vous pouvez en bénéficier :

  • Si vous êtes propriétaire (occupant ou bailleur), locataire ou occupant à titre gratuit, 

  • Pour votre résidence principale ou secondaire, 

  • Si le logement est achevé depuis plus de 2 ans.

Ce taux concerne l’installation (pose, dépose…) de matériaux et équipements éligibles à MaPrimeRénov’, ainsi que les travaux liés comme le remplacement des radiateurs et du circuit d’eau chaude suite à l’installation d’une chaudière.

Le chèque énergie


En 2021, 5,8 millions1 de ménages ont bénéficié du chèque énergie. C’est l’administration fiscale qui établit chaque année la liste des bénéficiaires. Avec le chèque énergie, vous pouvez payer vos factures auprès de certains fournisseurs de gaz, électricité, fioul ou bois très simplement en utilisant le chèque énergie en ligne. Il permet aussi de régler une partie des travaux visant à limiter la consommation d’énergie de votre logement. Ce chèque est envoyé automatiquement une fois par an aux ménages bénéficiaires.

À savoir

Le montant du chèque énergie en 2021 varie entre 48 € et 277 € annuels. Son montant en 2022 n’a pas encore été annoncé.

La réduction d’impôts Denormandie


Si vous achetez un logement ancien à rénover, elle vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Les travaux doivent représenter au moins 25 % du prix du logement acheté. L’habitation à rénover doit se trouver dans l’une des 222 villes bénéficiaires du programme Action cœur de ville.

L’exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie


Enfin, certaines collectivités exonèrent temporairement de taxe foncière les foyers qui réalisent des travaux de rénovation énergétique. L’exonération peut être totale ou partielle.

Les primes des entreprises pour la rénovation énergétique


En plus des aides publiques, il est également possible de bénéficier d’aides à la rénovation énergétique de la part d’entreprises.

CEE, les aides des fournisseurs d’énergie


Pour réduire encore plus votre facture d’énergie, vous pouvez bénéficier, en tant que locataire ou propriétaire, d’une aide des fournisseurs et distributeurs d’énergie (électricité, gaz, chaleur…) sous forme de primes, prêts bonifiés ou diagnostics (dispositif des « certificats d’économies d’énergie » CEE), sous certaines conditions :

  • Réaliser des travaux qui améliorent l’efficacité énergétique de votre logement (au sein d’une liste de travaux éligibles) ;

  • Et passer par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

Cette aide est cumulable avec les aides publiques pour la rénovation énergétique des logements (MaPrimeRénov’, éco-prêt à taux zéro…).

Anah, des programmes pour tous les propriétaires


Avec le programme « Habiter Mieux » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), vous bénéficiez d’une subvention concernant jusqu’à 50 % de vos travaux de rénovation permettant un gain énergétique d’au moins 35 %. Pour cela, vous devez être :

  • Copropriétaire ;

  • Propriétaire occupant et vos revenus sont inférieurs à un certain plafond ;

  • Propriétaire bailleur, sans condition de ressources.

Le montant total de l’aide « Habiter Mieux Sérénité » ne peut pas excéder 18 000 €. Notez qu’elle n’est attribuée que pour les logements ayant plus de 15 ans à la date où le dossier est déposé. Pour savoir si vous êtes éligible et à quelle hauteur, faites votre demande d’aide en ligne.

Le dispositif Coup de pouce économies d’énergie


Alors que le dispositif devait s’arrêter au 31 décembre 2021, le gouvernement a finalement pris la décision de prolonger la Prime Coup de Pouce Isolation jusqu’en juillet 2022. Cette prorogation s’accompagne toutefois de nouveaux barèmes, passant à 12 € maximum par m2 d’isolant posé, contre 20 € par m2 auparavant.


La Prime Coup de Pouce Chauffage a quant à elle été prorogée jusqu’en 2025, uniquement pour les systèmes de chauffage écologiques. Rappelons que depuis juillet 2021, il n’est plus possible de demander cette aide pour l’installation d’une chaudière gaz à condensation.

Faites une simulation de crédit


Vous êtes à la recherche d’un financement pour vos travaux de rénovation énergétique ? Estimez rapidement et gratuitement votre crédit en utilisant notre simulateur de prêt.

Assuré Groupama

Rapprochez-vous de votre conseiller Groupama pour connaître nos offres de prêts pour la réalisation de vos travaux.

Simulez gratuitement votre crédit en ligne en 2 minutes

Profitez d’un taux à partir de 1,50%(1)

Simuler mon prêt

Découvrez nos offres complémentaires

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre
  • Artisan camionnette Cerise rebond

    Banque

    Crédit travaux

    Que vous soyez propriétaire ou locataire, avec le prêt personnel Désirio(2), vous profitez à tout moment de conditions avantageuses pour réaliser des travaux d'intérieur ou d'extérieur.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur l'assurance travaux

Mentions légales et informatives

Vous avez peut-être droit à d’autres types d’aides : pensez aussi à vous renseigner auprès des collectivités locales ou de votre caisse de retraite.

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

(1) Taux de 1,50 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 1,50% (taux débiteur annuel fixe de 1,49%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 420,04 €. Montant total dû : 5 040,48 € (dont 40,48 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur du 5 septembre 2022 au 9 octobre 2022 inclus, susceptibles de modification.
(2) Prêt personnel Désirio, après accord d’Orange Bank et délai de rétractation de 14 jours.
(3) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.
(4) 150 euros de réduction sur la cotisation de la première année d’assurance pour toute nouvelle souscription d’un contrat Groupama Santé Active ou Groupama Santé Active Senior entre le 29 août et le 13 novembre 2022 sous condition d’un montant minimum de prime annuelle variable selon les Caisses Régionales - Voir conditions en agence.


Contenu mis à jour le 03/03/2022