.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Les aides à la rénovation énergétique 2024 : MaPrimeRénov’, PTZ...

Contenu mis à jour le 30/01/2024 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Vous envisagez de rénover les combles de votre habitation ou d’améliorer l’isolation thermique d’un logement ancien ? Vous avez besoin d’un coup de pouce pour remplacer votre ancienne chaudière par un équipement moins énergivore ? Pour réaliser vos travaux, vous pouvez bénéficier d’aides financières à la rénovation énergétique. Conditions d’éligibilité, modalités d’attribution, types de travaux éligibles… Découvrez notre dossier complet sur la question.

renovation energetique

MaPrimRénov, principale aide à la rénovation énergétique


MaPrimeRénov’ est un dispositif mis en place afin de vous permettre de procéder à des travaux de rénovation énergétique : isolation de la toiture, des murs, des combles, audit énergétique, chauffage (sauf achat de chaudière à gaz à condensation).


Cet apport financier est le bienvenu pour les personnes souhaitant améliorer le confort énergétique de leur habitation.

À savoir

Ce coup de pouce financier a remplacé les aides « Habiter mieux agilité » de l’Anah (agence nationale de l’Habitat) et le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique).

Comment fonctionne MaPrimeRénov' ?


Le fonctionnement de MaPrimeRénov’ comprend plusieurs étapes :

  • Commencez par identifier votre projet de travaux. Pour cela, vous pouvez contacter un conseiller France Rénov’ pour toute question sur les aides proposées, les conditions d’éligibilité aux différentes primes, les artisans ou les entreprises RGE qu’il pourrait vous recommander. Les prestations des conseillers sont entièrement gratuites et, quelle que soit votre situation, ils peuvent vous accompagner à chaque étape de la réalisation de votre chantier.

  • Vous pouvez également vous renseigner sur les primes auxquelles vous avez droit en utilisant un simulateur d’aides.

  • Vous devez passer par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qui réalisera vos travaux.

  • N’oubliez pas de conserver toutes les factures pendant la durée des travaux. Scannez-les ou prenez-les en photo, et rangez les copies électroniques dans un fichier à part. Vous en aurez besoin pour demander le paiement du solde de la prime. Conservez les originaux en lieu sûr.

  • Une fois les travaux achevés, vous pouvez demander le versement de votre prime en déposant l’ensemble des justificatifs de dépenses dans votre dossier, avec le devis signé avec le professionnel RGE.

  • Une fois que la prime définitive est versée, vous pouvez régler l’entreprise.

  • N’oubliez pas de signaler toutes les modifications apportées à votre logement à votre conseiller en assurance. En effet, les changements peuvent entraîner une modification des risques couverts et des garanties correspondantes de votre assurance habitation, en particulier si vous avez installé un nouveau type de chauffage.


À savoir

Pour percevoir MaPrimeRénov’, vous devez déposer obligatoirement votre demande de subvention sur le site www.maprimerenov.gouv.fr avant la date de début des travaux. Afin de régler l’acompte sur les travaux à réaliser, il est possible de demander une avance de frais en produisant un devis daté et signé.

Qui a droit à MaPrimeRénov' ?


MaPrimeRénov’ s’adresse aux propriétaires bailleurs ou occupants, et également aux syndicats de copropriété qui envisagent de procéder à des travaux de rénovation afin de réduire leur facture d’énergie ou de mettre leur bien locatif aux normes.


Pour que votre dossier soit éligible, vous ne devez pas avoir souscrit un prêt zéro pendant les 5 années qui précèdent la demande de la prime et votre habitation doit avoir au moins 15 ans d’ancienneté à partir de la décision d’octroi de l’aide. Une exception toutefois, si vous souhaitez remplacer votre chaudière à fioul et que votre logement a plus de 2 ans, vous pouvez prétendre à MaPrimeRénov’.

À savoir

Dans le cadre d’une copropriété, afin de bénéficier de MaPrimeRénov’, vous devez obligatoirement être accompagné par une assistance à maîtrise d’ouvrage pendant vos travaux.

Quels travaux faire grâce à cette prime ?


MaPrimeRénov’ est exclusivement dédiée aux travaux de rénovation énergétique : audit, ventilation, chauffage, isolation.

À savoir

Depuis 2023, l’installation d’une chaudière au gaz à très haute performance énergétique (THPE) n’est plus éligible à l’aide MaPrimeRénov’, sauf si vous avez signé le devis avant le 31 décembre 2022.

Quel est le montant de l’aide de MaPrimeRénov' en 2024 ?


Le montant de l’aide est variable en fonction des travaux de rénovation énergétique à entreprendre, des ressources de votre foyer, de la composition de votre famille, mais aussi de la localisation de votre logement. Le taux de prise en charge des travaux est donc variable, et peut aller de 40 % à 90 % de la dépense éligible des travaux.


Pour distinguer les plafonds des aides en fonction des revenus fiscaux de référence des ménages, des couleurs ont été attribuées. Les montants diffèrent selon la domiciliation en province ou en Île-de-France.


Exemple d’un foyer de trois personnes :

​​​​​Domiciliation

MaPrimeRénov' Bleu (foyers très modestes)

MaPrimeRénov' Jaune (foyers modestes)

MaPrimeRénov' Violet (foyers intermédiaires)

MaPrimeRénov' Rose (foyers supérieurs)

Province

Jusqu’à 29 917 €

Jusqu’à 38 349 €

Jusqu’à 54 071 €

> 54 071 €

Île-de-France

Jusqu’à 41 493 €

Jusqu’à 50 513 €

Jusqu’à 70 382 €

> 70 382 €

MaPrimeRénov’ peut également s’accompagner de bonus :

  • Le bonus « sortie de passoire » est attribué lorsque les travaux à entreprendre permettent à un logement très énergivore d’améliorer son étiquette énergie ;

  • Le bonus « bâtiment basse consommation » est alloué lorsque les rénovations réalisées optimisent l’étiquette énergie du logement (il peut atteindre une performance énergétique de classe B ou A).

Les nouveautés de MaPrimeRénov’ en 2024


À partir de 2024, l’attribution de MaPrimeRénov’ s’effectue selon deux parcours : MaPrimeRénov’ décarbonation (rénovation par geste, chauffage décarboné) et MaPrimeRénov’ Parcours accompagné pour les travaux d’ampleur (au moins deux types de travaux d’isolation). On note aussi la hausse des plafonds de ressources des ménages pour bénéficier de ces aides.


Ces changements sont appliqués progressivement :

  • Au 1ᵉʳ janvier 2024 : MaPrimeRénov’ Parcours accompagné est accessible à tous les propriétaires.

  • Au 1ᵉʳ avril 2024 : fin de l’audit énergétique incitatif ou volontaire qui était réalisé pour encourager les propriétaires à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Il fusionne avec l’audit énergétique réglementaire pour évaluer les déperditions thermiques dans un logement.

  • Au 1er juillet : les propriétaires de logements avec une étiquette énergétique F ou G, dits « passoires thermiques », n’auront plus accès à MaPrimeRénov’ décarbonation et devront suivre le Parcours accompagné pour réaliser une rénovation d’ampleur.

Quelles sont les autres formules de MaPrimeRénov' ?


MaPrimeRénov’ est proposée sous différentes formules en fonction de l’ampleur des travaux.


MaPrimeRénov' Sérénité devient en 2024 MaPrimeRénov' Parcours accompagné pour financer les travaux de rénovation énergétique d’ampleur réalisés en même temps et permettant au moins 35 % de gain énergétique. Celle-ci est attribuée à tous les ménages, quelles que soient leurs ressources. Le financement peut aller jusqu’à 65 % des travaux. La demande se fait auprès de l’Anah.


MaPrimeRénov' Parcours accompagné doit permettre un gain de 2 classes énergétiques minimum.


Si le logement est occupé comme résidence principale, il doit l’être au moins 8 mois par an pendant une durée minimale de 3 ans. Les propriétaires bailleurs s’engagent à louer leur logement pendant au moins 6 ans.


Le recours à un accompagnateur agréé Mon Accompagnateur Rénov’ est obligatoire.

À savoir

MaPrimeRénov’ Parcours permet aussi de financer des travaux pour améliorer le confort de votre logement durant l’été. Vous pouvez y installer​​​​ des brasseurs d’air fixes de plafond et des protections solaires de parois vitrées.

De son côté, MaPrimeRénov’ Copropriété finance les travaux de rénovation énergétique des parties communes d’un immeuble en copropriété. Les travaux doivent offrir au minimum 35 % de gain énergétique après travaux. L’aide est accessible aux copropriétés composées à 75 % de résidences principales. Pour un propriétaire d’un logement en copropriété, il est possible de cumuler MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Copropriété.

Les autres aides pour les travaux de rénovation énergétique


D’autres aides sont disponibles pour vous soutenir dans votre projet.

Les primes coup de pouce économie énergie


Les primes « coup de pouce » sont des aides proposées par des fournisseurs d’énergie aux ménages les plus modestes pour la réalisation de leurs travaux de rénovation. Elles font partie du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE).


Les primes se déclinent en deux catégories :

  • La prime Coup de pouce chauffage : pour financer l’installation d’un chauffage performant et moins polluant ;

  • La prime Coup de pouce rénovation performante : elle concerne les propriétaires de maisons individuelles réalisant une rénovation globale.

Pour pouvoir en bénéficier, les travaux de rénovation énergétique doivent être réalisés par une entreprise signataire de la charte. Le montant des primes dépend du niveau de ressources des ménages et la demande de financement doit se faire auprès du fournisseur d’énergie.

Le chèque énergie


Le chèque énergie est une aide attribuée par le Gouvernement afin d’aider les ménages à payer leurs factures énergétiques. Il est envoyé automatiquement aux bénéficiaires. Le chèque énergie en ligne permet ainsi de payer les factures de gaz, d’électricité ou de fioul. Il peut également servir à financer les travaux de rénovation énergétique.

Les incitations à la rénovation énergétique


Taux de TVA réduit, chèque énergie, réduction d’impôts ou exonération de taxe foncière, trouvez la formule la mieux adaptée à vos besoins.

L’éco-prêt à taux zéro (PTZ)


Ce prêt est dédié aux travaux de rénovation énergétique. Vous êtes éligible sous certaines conditions :

  • Vous êtes propriétaire occupant ou bailleur du logement ;

  • L’habitation a été construite depuis plus de 2 ans au moment du début des travaux ;

  • Les rénovations peuvent être ponctuelles ou globales : isolation de la toiture, remplacement du chauffage, changement des fenêtres…

Le montant de l’éco-prêt à taux zéro est variable en fonction des types de travaux, et peut aller de 7 000 à 50 000 €. Il s’agit d’un prêt remboursable sans intérêt. Le dispositif est prolongé jusqu’au 31 décembre 2027.

Le taux réduit de TVA


Dans le cadre de travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre habitation, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5 %. Quelles sont les conditions pour en profiter ?

  • Le logement est utilisé comme habitation. Il peut s’agir de votre résidence principale ou secondaire, que vous en soyez propriétaire, occupant à titre gratuit ou locataire.

  • L’habitation doit être achevée depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux.

  • Ce taux de TVA réduit concerne la mise en place d’équipements éligibles à MaPrimeRénov’. Ils doivent être fournis par une entreprise prestataire.

La réduction d’impôts Denormandie


Vous envisagez d’acheter un logement ancien et vous comptez ensuite le mettre en location après les travaux de rénovation ? Grâce à cet investissement, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu prévue par le dispositif Denormandie.


L’habitation doit être louée pendant une durée de 6, 9 ou 12 ans, en respectant des plafonds de loyers. Les travaux d’amélioration doivent représenter au moins 25 % de la valeur du logement acheté. Ils doivent être mis en œuvre par un professionnel RGE. Ce dispositif a été prolongé pour les logements anciens acquis jusqu’en 2026.

L’exonération de taxe foncière


Lorsque vous réalisez des travaux de rénovation énergétique, vous pouvez bénéficier d’une exonération partielle ou totale de votre taxe foncière. Les aménagements doivent concerner, entre autres, les travaux d’isolation thermique (caves, murs, combles, portes ou fenêtres…), l’installation de pompes à chaleur ou encore la mise en place d’équipements d’eau chaude sanitaire fonctionnant au bois ou à l’énergie solaire.

Le dispositif Loc'Avantages


Vous êtes propriétaire bailleur et souhaitez louer votre bien tout en bénéficiant d’avantages fiscaux ? Si vous mettez en location votre logement à un montant inférieur aux loyers du marché, et sous certaines conditions de ressources du locataire, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt importante.


La réduction d’impôt est d’autant plus importante que le loyer est réduit.


L’Anah, gestionnaire du dispositif Loc’Avantages, propose aussi des aides financières pour réaliser des travaux, notamment des travaux de rénovation énergétique.

Les autres aides pour la rénovation énergétique


On peut également citer :

  • Les aides des collectivités locales : moins connues que les aides nationales, elles peuvent être versées sous forme de chèques énergie, d’éco-chèques ou de subventions. Les conditions d’éligibilité varient selon les collectivités et dépendent du niveau de ressources, de la nature des travaux et de leur ampleur.

  • Les aides des fournisseurs d’énergie ou prime CEE (certificats d’économies d’énergie) : les entreprises qui vendent des carburants (gaz, fioul ou électricité) ont l’obligation de proposer des aides financières aux particuliers pour participer aux travaux de rénovation énergétique. Les primes éco énergies sont cumulables avec MaPrimeRénov’.

  • MaPrimeAdapt' : elle remplace depuis le 1er janvier 2024 les aides des caisses de retraite attribuées par les caisses régionales. Proposée par l’Agence nationale pour l’habitat (Anah), elle est destinée à financer des travaux d’amélioration et d’adaptation du logement, notamment contre la précarité énergétique, sous certaines conditions et notamment pour les personnes âgées ou en situation de handicap.

  • L’aide à la rénovation énergétique Action Logement : pour soutenir les Français aux revenus modestes, Action Logement propose le prêt travaux amélioration de la performance énergétique avec un taux d’intérêt avantageux et un montant jusqu’à 10 000 euros maximum.

Peut-on cumuler plusieurs aides ?


Oui, la plupart des aides proposées sont cumulables.

À savoir

Toutes les informations concernant les aides à la rénovation énergétiques sont disponibles dans le Guide des aides financières 2024 publié par l’Anah.

FAQ – Vos questions sur les aides à la rénovation énergétique 2024


Retrouvez les réponses à vos questions sur les aides à la rénovation énergétique.

Quels sont les délais à respecter pour obtenir ces aides ?


Vous devez faire vos demandes d’aides à la rénovation énergétique avant de démarrer vos travaux et établir des devis. Vous devez ensuite retourner votre dossier complet dans les 6 mois qui suivent la date de fin des travaux.

Est-ce que MaPrimeRénov' peut être cumulée avec d’autres aides ?


MaPrimeRénov' peut être cumulée avec d’autres aides disponibles, si les travaux envisagés et vos ressources vous permettent d’être éligibles.

Quels travaux de rénovation donnent droit à des aides ?


Seuls les travaux de rénovation énergétiques sont concernés. Il peut s’agir d’isolation, de chauffage ou de ventilation d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif.

Assuré Groupama

Vous avez prévu des travaux de rénovation dans votre logement ? Comme pour vos autres projets, le prêt travaux Désirio propose une solution sur mesure à partir de 3 000 € et jusqu’à 75 000 € sur une durée de 12 à 120 mois, sans frais de dossier, ainsi qu’une assurance de votre prêt si vous le souhaitez : en cas d’incapacité totale de travail, d’invalidité ou de décès, vous êtes protégé ainsi que vos proches.

Simulez gratuitement votre crédit en ligne en 2 minutes

Picto Auteurs

Les experts Habitation Groupama

Cet article a été mis à jour par l'équipe de rédaction et vérifié par nos experts assurance habitation.

Découvrez nos offres complémentaires

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre
  • Artisan camionnette Cerise rebond

    Banque

    Crédit travaux

    Que vous soyez propriétaire ou locataire, avec le prêt personnel Désirio(1), vous profitez à tout moment de conditions avantageuses pour réaliser des travaux d'intérieur ou d'extérieur.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur l'assurance travaux

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

(1) Prêt personnel Désirio, après accord d’Orange Bank et délai de rétractation de 14 jours.
bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions