.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Location meublée : quelle est la liste de meubles et ustensiles obligatoires ?

Contenu mis à jour le 21/09/2023 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Vous êtes propriétaire d’un logement et souhaitez le louer ? Proposer un bien immobilier meublé présente de nombreux avantages pour le bailleur et le locataire. Mais les règles à suivre sont précises et certains éléments du mobilier obligatoires. Retrouvez la liste complète des meubles indispensables pour envisager une location meublée.

Liste des meubles location meublée

Rappel : qu’est-ce qu’une location meublée ?


Selon la loi Alur, un logement meublé est défini comme un « logement décent équipé d’un mobilier en nombre et qualité suffisante pour permettre au locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante ».


Certaines règles appliquées pour la location meublée sont identiques à celles d’un logement vide : présentation de justificatifs d’identité et de ressources, apport d’une caution, souscription à une assurance habitation, etc.


Mais à la différence d’un logement vide, une location meublée inclut des éléments de mobilier et équipements indispensables à la vie quotidienne.


D’autres éléments importants différencient la location meublée et la location vide (ou location nue), parmi lesquels on peut citer :

  • La durée du contrat (trois ans en location vide et un an en location meublée, neuf mois pour un bail meublé étudiant) ;

  • Le préavis de départ du locataire (trois mois en location vide hors zone tendue et un mois en location meublée) ;

  • Le préavis du bailleur (six mois en location vide et trois mois en location meublée) ;

  • Le dépôt de garantie (montant maximum d’un mois de loyer hors charges pour une location vide, et de deux mois de loyer hors charges pour une location meublée).

La liste des meubles obligatoires dans une location meublée


L’avantage pour un locataire de louer un logement meublé est qu’il n’a pas besoin d’engager des frais pour s’installer ni d’organiser un déménagement. Il s’attend donc à trouver un confort minimum qui lui permet de vivre agréablement dans son habitation.


La loi Alur a modifié les règles de la location meublée et vide avec pour objectif principal de mieux protéger les locataires et de réguler le marché. Parmi ces règles, une location meublée doit comporter a minima cette liste de meubles :

  • Literie avec couette ou couverture ;

  • Volets ou rideaux dans les chambres ;

  • Table ;

  • Sièges ;

  • Étagères de rangement ;

  • Luminaires.


À savoir

Il est important de bien respecter la liste des éléments obligatoires pour une location meublée et de s’assurer régulièrement qu’ils sont toujours inclus dans le logement et en état de marche. Si ce n’est pas le cas, le bail d’un logement meublé peut être requalifié en bail de logement vide.

La liste de l’électroménager obligatoire pour une location meublée


Pour assurer au locataire la possibilité de préparer des repas, un certain nombre d’équipements électroménagers est aussi obligatoire :

  • Plaques de cuisson ;

  • Four ou four à micro-ondes ;

  • Réfrigérateur ;

  • Congélateur ou compartiment à congélation du réfrigérateur d’une température maximale de -6°.

La liste des ustensiles obligatoires pour une location meublée


Selon le nombre de personnes autorisées à vivre dans le logement, vous devrez penser à mettre à disposition les ustensiles nécessaires pour cuisiner, manger et nettoyer les espaces de vie :

  • Vaisselle en nombre suffisant pour le nombre de locataires prévus : assiettes (petites et grandes), bols, tasses, verres ;

  • Ustensiles de cuisine (fourchettes, couteaux de table, cuillères, saladier) ;

  • Matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement (aspirateur s’il y a de la moquette, balai et serpillière pour du carrelage…).

Les meubles facultatifs


Bien sûr, rien ne vous empêche d’ajouter une touche personnelle à votre location meublée et de compléter cette liste de meubles par d’autres éléments qui la rendront plus attrayante.


Non seulement l’ajout d’accessoires, ustensiles ou équipements offre au futur locataire plus de confort, mais cela ne manquera pas d’attirer plus de candidats.


Une télévision, une machine à laver, un grille-pain, un canapé… sont sans aucun doute des éléments qui plairont et vous autorisent de plus à augmenter un peu le prix du loyer demandé.

Inventaire et états des lieux des meubles


Avant de proposer votre logement à la location, assurez-vous de procéder à un inventaire exhaustif du matériel et des équipements présents, de préciser le nombre d’exemplaires et l’état de chaque pièce.


Cet inventaire vous permettra lors de l’état des lieux de sortie de savoir ce qui a été endommagé, perdu ou cassé, et ce qui doit être renouvelé.


Vous pouvez éventuellement séparer sur votre liste d’inventaire les éléments obligatoires à la location meublée et les autres éléments facultatifs qui apportent une plus-value à votre logement.


L’inventaire doit être daté et signé par les deux parties.

À savoir

Tous les meubles, ustensiles et équipements de votre logement représentent un investissement important qui ajoute de la valeur à la location de votre bien. Pour cette raison, le loyer d’un logement loué meublé est supérieur au loyer d’un même logement loué vide.

Comment bien protéger les biens de sa location meublée ?


Quand vous proposez une location meublée sur le marché, vous offrez non seulement la location d’un bien immobilier, mais également un environnement composé d’un mobilier plus ou moins important qui constitue un investissement conséquent.


Voici quelques conseils pour protéger au mieux vos biens et assurer la rentabilité de votre investissement locatif dans le temps.

  • Pensez à souscrire une assurance habitation propriétaire non-occupant (PNO) qui complétera si besoin les garanties de l’assurance du locataire si elles s’avèrent insuffisantes en cas de dommages.
    Une garantie sur les biens mobiliers couvre vos meubles en cas de vol, de vandalisme, d’incendie ou autre sinistre.

  • Demandez une caution (un garant) ainsi qu’un dépôt de garantie pour couvrir les dégâts ou les impayés.

  • Gardez précieusement les factures des meubles et équipements installés dans votre location meublée. En cas de sinistre, elles vous serviront de justificatifs auprès de votre assureur pour rembourser les dommages et remplacer le matériel si besoin.


Assuré Groupama

Les périodes de vacances locatives (logement vide entre un départ et une nouvelle entrée de locataire par exemple) peuvent représenter une perte de revenus significative puisque vous devez assumer seul les charges du logement. Groupama vous propose de souscrire une assurance vacance locative, ou assurance de gestion locative, afin de continuer de percevoir des revenus pendant plusieurs mois si votre logement n’est pas occupé.

Simulez votre tarif assurance habitation gratuitement en 3 minutes

50€ offerts(1)

Picto Auteurs

Les experts Habitation Groupama

Cet article a été mis à jour par l'équipe de rédaction et vérifié par nos experts assurance habitation.

Découvrez notre offre d'assurance habitation

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur l'assurance locative

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Réduction tarifaire proposée sous réserve de la souscription, en 2024, de deux nouveaux contrats : 50€ offerts sur la cotisation de la première année d'un contrat Groupama Habitation sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 100€. Au minimum deux contrats différents doivent être souscrits pour bénéficier de l'offre.  Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat. Chaque contrat peut être souscrit séparément. Voir conditions en agences.​
bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions