Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Assurance habitation : comment couvrir une piscine ?

Vous envisagez de construire une piscine pour pouvoir profiter pleinement des beaux jours ? Mais dans quels cas l’assurance piscine est-elle obligatoire ? Est-il nécessaire de réaliser la souscription d’une assurance pour une piscine hors-sol ? Et quel est le budget à prévoir pour assurer une piscine ?

immersive-assurance-piscine

Quel type de piscine doit faire l’objet d’une déclaration à l’assureur ? 


Vous avez intégré une piscine enterrée ou semi-enterrée dans votre jardin ? Vous devez signaler sa présence à votre compagnie d’assurance. Du côté de la loi, votre piscine doit comporter au moins un de ces dispositifs de sécurité, pour prévenir les risques de noyade(1) : 

  • Un système d’alarme sonore : ce dispositif doit répondre à la norme NF P90-307(2). Il peut s’agir d’une alarme d’immersion ou d’une alarme périmétrique. La première se dote d’une sonde immergée qui émet une sonnerie dès qu’elle détecte un mouvement anormal. La seconde se présente sous la forme de bornes disposées autour du bassin. Lorsqu’une personne entre dans le périmètre délimité par les rayons infrarouges, la sirène se déclenche instantanément.

  • Une bâche de sécurité : elle doit être rigide, pour empêcher l’immersion d’un enfant. Cette couverture doit être conforme à la norme NF P90-308(1)

  • Une barrière de protection souple ou rigide. Elle sera verrouillée pour interdire l’accès du bassin aux enfants. La barrière de protection doit répondre à la norme NF P90-3061(1)

  • Un abri en dur, recouvrant la piscine. Il doit être fermé à l’aide d’un dispositif sécurisé lorsque le bassin n’est pas utilisé. L’abri doit être conforme à la norme NF P90-3091(1)

L’absence de dispositif de sécurité vous expose à une amende de 45 000 €. 



Les risques en cas de non-déclaration d’une piscine


Il n’existe pas d’obligation d’assurance pour votre piscine, mais si vous ne la déclarez pas, vous prenez le risque de ne pas être indemnisé pour les dégâts qu’elle pourrait subir, entre autres fissures, infiltrations, problèmes d’étanchéité, dégât des eaux, vétusté, problèmes de canalisations… Ces dommages font partie des risques couverts par l’assurance multirisque.



Responsabilité civile et piscine privée 


En cas de dommages causés à des tiers, vous devrez vous charger d’indemniser les victimes. La protection contre les dommages liés à l’utilisation de la piscine est assurée par l’assurance responsabilité civile, qui est comprise dans votre assurance habitation.  


Dans le cadre de l’utilisation d’une piscine privée, la garantie responsabilité civile prend en charge, entre autres, l’indemnisation des dommages corporels causés involontairement à un tiers. 



Responsabilité civile décennale 


Afin de protéger son entreprise des éventuelles conséquences d’un sinistre, le professionnel du bâtiment doit remettre une attestation d’assurance décennale à ses clients. Pour obtenir ce document, le promoteur ou maître d’ouvrage doit avoir souscrit une assurance de responsabilité civile décennale. Avec cette garantie, les réparations nécessaires après achèvement et réception des travaux relèvent de la responsabilité du constructeur, pendant une durée de 10 ans. Il en est de même pour les dommages qui risqueraient de porter atteinte à la solidité de l’ouvrage ou de rendre ce dernier inhabitable, dans le cas d’une maison individuelle par exemple.  


La garantie des dommages suivants est prise en compte par l’assurance décennale : canalisations, solidité de la fondation, assainissement… En cas de revente d’une maison dans un délai de 10 ans après sa construction, il est obligatoire de mentionner l’absence ou l’existence des diverses assurances obligatoires.  



Quels sont les dommages couverts par une assurance habitation ?


Si vous faites le choix d’assurer votre piscine, celle-ci bénéficie en général des mêmes sinistres et options souscrites au contrat d’assurance (incendie, événements climatiques, vol…). Attention cependant, il s’agit souvent d’une souscription supplémentaire.

Assuré Groupama

Pour assurer votre piscine enterrée ou semi-enterrée, il vous suffit de nous la déclarer pour qu’elle soit automatiquement couverte sans avoir besoin de souscription d’un contrat spécifique. Considérés comme des biens immobiliers, les équipements fixes sont garantis en même temps que votre piscine. 

Combien coûte une assurance piscine ? 


En fonction des régions, le prix de l’assurance habitation d’une maison avec piscine peut varier entre 325 euros et plus de 600 euros par an. L’assurance piscine pouvant être intégrée dans l’assurance habitation du logement, il n’est pas obligatoire de souscrire un contrat d’assurance spécial. En revanche, vous devez signaler l’existence de la piscine à votre assureur.   



Comment déclarer un sinistre et se faire dédommager ? 


En cas de sinistre, vous avez plusieurs obligations :  

  • Procéder à l’inventaire des dommages. 

  • La déclaration de sinistre aux assureurs : elle sera effectuée au plus tard dans les 5 jours à partir du jour où vous avez eu connaissance du sinistre. En cas de vol, ce délai est de 2 jours.  

  • Pour les sinistres relevant d’une catastrophe naturelle, la déclaration sera faite au plus tard dans les 10 jours suivant la parution de l’arrêté interministériel. La démarche peut être effectuée directement en agence, par téléphone ou encore en ligne, sur le site de votre assurance. Vous pouvez également adresser une lettre recommandée avec accusé de réception. Si besoin, envoyez une copie à votre courtier d’assurances. 

  • La présentation des pièces permettant d’évaluer les pertes matérielles : estimation des biens détruits, factures d’achat, bons de garantie des objets endommagés, photos…  

  • En cas de vandalisme ou de vol : l’assurance peut exiger un dépôt de plainte au commissariat.  

Si le montant des dommages matériels est élevé, l’assureur peut demander l’intervention d’un expert. 

Assuré Groupama

Vous recherchez une formule avantageuse pour couvrir vos aménagements extérieurs ? Avec l’option « Côté jardin » de l’assurance multirisque habitation, vos biens sont protégés contre les vols, les risques climatiques, les incendies…  

Tarif habitation régional et gratuit en 3 minutes

50€ offerts + 150€ offerts sur votre télésurveillance(3)

Tarif habitation

Découvrez notre offre d'assurance habitation

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils pour votre habitation

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) [Dispositif de sécurité](https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1722) des piscines privées.
(2) 2 Décret n° 2009-873 du 16 juillet 2009 relatif à la sécurité des alarmes de piscine.
(3) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(4) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.

Contenu publié le 10/11/2021