.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Protection des données personnelles : les bonnes pratiques

Contenu mis à jour le 09/02/2024 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Fréquentation des réseaux sociaux, partage d’informations, téléchargements… Lorsque vous allez sur les sites Internet, vous laissez des données relatives à votre vie privée qui peuvent être recueillies à votre insu par des personnes malveillantes. Alors, comment protéger ses données personnelles selon la CNIL et quelles sont les mesures techniques pour garantir la sécurité de ses données confidentielles ? Nos conseils.

RGPD

10 conseils à suivre pour protéger ses données personnelles


Comment protéger ses données personnelles sur internet ? Voici 10 conseils faciles à mettre en place pour éviter d’avoir recours à la protection juridique.

Mettre des mots de passe sécurisés


Pour protéger les données sensibles et les informations personnelles, il est conseillé d’utiliser des mots de passe sécurisés. La création des identifiants permettant l’accès aux données personnelles doit respecter certaines règles afin de vous préserver des hackers :

  • Le mot de passe doit permettre de conserver votre anonymat. N’utilisez jamais votre date de naissance ou celle des membres de votre famille, votre date de mariage… ;

  • Lorsque vous créez un code d’accès, celui-ci doit être complexe : majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux ;

  • Pensez à créer un mot de passe différent pour chaque compte ;

  • Changez régulièrement de mot de passe pour protéger l’accès à vos données privées.


À savoir

Certaines compagnies d’assurance proposent des formules de protection juridique afin d’assurer votre défense en cas d’usurpation de votre identité. Rapprochez-vous de votre conseiller pour plus d’informations.

Mettre un antivirus sur son ordinateur


L’antivirus est essentiel pour naviguer en toute sécurité sur internet. Il garantit la confidentialité de vos données personnelles, la sécurisation de vos systèmes informatiques et vos objets connectés. Il a pour rôle de détecter et neutraliser les programmes malveillants ou les risques de cyberattaques qui peuvent pirater votre ordinateur et infecter vos données. L’antivirus peut également effectuer l’analyse des périphériques externes comme les clés USB. Lorsque vous recevez des mails avec des pièces jointes, il vérifie que celles-ci ne sont pas infectées.


Un système informatique corrompu entraîne de nombreuses conséquences, comme :

  • La perte et le vol des données stockées et le détournement malveillant éventuel ;

  • Un ralentissement du fonctionnement de l’ordinateur ;

  • L’effacement de vos fichiers. Pour vous protéger et éviter de perdre vos données, effectuez des sauvegardes régulières sur des disques durs ou des serveurs externes ou encore, des espaces de stockage à distance.

Changer de navigateur régulièrement


Pour protéger vos données numériques et vos informations sensibles sur le Web, il est recommandé de choisir un navigateur Web comprenant une protection renforcée. La plupart des navigateurs proposent des fonctionnalités contre le pistage en bloquant les accès non désirés, les publicités… N’hésitez pas à tester les différentes options proposées pour choisir un moteur de recherche adapté à vos besoins.

Contrôler la confidentialité sur ses réseaux sociaux


Afin de limiter les risques d’escroquerie ou de piratage de vos informations par des personnes malveillantes, veillez à sécuriser vos comptes sur les réseaux sociaux :

  • Évitez de fournir vos données à caractère personnel : numéro de téléphone, profession… ;

  • Évitez de mentionner toute information sensible : orientation sexuelle, opinions politiques… ;

  • Afin de mieux sécuriser vos données, utilisez une authentification multifacteur pour vous connecter à votre réseau social ;

  • Pensez à désactiver vos comptes lorsque vous ne les utilisez pas.

Il existe de nombreuses formes d’escroqueries ou de tentatives de piratages sur Internet. Une grande majorité d’entre elles passent par les réseaux sociaux ou les messageries, alors soyez vigilants ! Quelques exemples :

  • Vous recevez une invitation provenant d’une personne qui figure déjà parmi vos contacts : il peut s’agir d’un faux profil créé par un pirate informatique ;

  • Un fraudeur qui se fait passer pour votre gestionnaire de compte vous envoie un message vous demandant des informations confidentielles sur vos données bancaires.


À savoir

La collecte de vos données personnelles doit respecter la loi Informatique et Libertés et le Règlement Général sur la Protection des Données personnelles (RGPD). En cas de non-respect de cette règlementation ou si vous souhaitez vous opposer au traitement de vos informations, vous avez la possibilité d’exercer vos droits en envoyant une demande auprès du responsable du traitement des données collectées. Si votre demande reste sans suite, vous pouvez adresser une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté (CNIL).

Faire attention à ses téléchargements


Le téléchargement est une pratique courante, mais qui n’est pas sans risque en raison des piratages toujours possibles. Quelques réflexes à adopter pour être protégé :

  • Utiliser des plateformes dédiées pour télécharger des applications : soyez prudent lorsque vous téléchargez des logiciels. Il est préférable de passer par une plateforme (App Store ou Play Store) pour une installation respectant les normes de qualité et de confidentialité ;

  • Analyser les pièces jointes : elles doivent être analysées par l’antivirus avant d’être ouvertes. Cette étape s’effectue automatiquement au moment du téléchargement ;

  • Vérifier les sites de téléchargement : connectez-vous uniquement à des sites de confiance pour télécharger des vidéos, des e-books… En effet, de nombreux sites proposent des fichiers corrompus.

Être vigilant lors d’achats sur Internet


La réglementation française impose des obligations au vendeur en ligne et vous donne des droits, à vous consommateur. À vous d’être vigilant pour éviter de vous faire avoir.

Assurez-vous de la « qualité » du vendeur


Contrôlez l’existence réelle d’une entreprise derrière le site.


Les vendeurs en ligne ont l’obligation de fournir :

  • Les conditions générales de vente en bas de la page d’accueil ;

  • Les mentions légales (nom, dénomination sociale, adresse, contacts, numéro de téléphone, adresse électronique).

Vérifiez l’e-réputation du site : entrez son nom + le mot arnaque sur un moteur de recherche. Vous aurez le retour des internautes.


Préférez un site français ou européen et faites vos emplettes sur un site connu ou recommandé.


Vous avez plus de garanties en tant que consommateur européen et vous éviterez les taxes douanières et autres impôts. Comment savoir si le site est Français ? Rendez-vous dans les « mentions légales ».

Payez en toute sécurité


Avant de payer, vous devez :

  • Vérifier la composition de votre commande et son prix total ;

  • Confirmer définitivement votre achat.

Oubliez espèces et virements : payez toujours via votre carte bancaire. Faites vos achats sur un site sécurisé : l’adresse du site doit commencer par « https:/ ». Un symbole de cadenas fermé doit se trouver à gauche de l’adresse ou dans la fenêtre du navigateur.


Encore plus sûr : payez avec une carte de paiement virtuelle ou une carte prépayée. Optez avec votre banque pour un achat avec double sécurité : un code reçu par SMS permet de confirmer votre achat et son montant.


Certains sites vous proposent d’enregistrer vos coordonnées bancaires pour vous éviter de les ressaisir lors d’une prochaine visite : refusez, car la sécurité des données bancaires n’est pas toujours assurée.


Il est à noter que la publication d’un site Internet doit respecter certaines obligations légales : mention de l’identité, conditions générales de vente, utilisation de cookies, traitement des données personnelles des usagers… Vérifiez que le site que vous visitez comporte bien ces informations.

Utiliser un VPN


Qu’est-ce qu’un VPN et pourquoi l’utiliser ? Il s’agit d’un réseau privé virtuel (Virtual Privacy Network en anglais) dont le rôle est de préserver votre anonymat lorsque vous naviguez sur le Net. Il effectue le chiffrement des données échangées lorsque vous naviguez. Ce procédé de cryptage empêche le piratage et la lecture de vos informations et garantit votre confidentialité.


Autre avantage, le VPN peut vous donner accès aux contenus web géobloqués. En effet, il peut arriver que vous n’ayez pas accès à certains sites internet et contenus en raison de votre géolocalisation. En utilisant un VPN, vous pourrez accéder de manière anonyme aux contenus souhaités, que vous soyez en déplacement d’affaires ou en vacances.

Attention aux connexions publiques


« Un éventuel pirate peut saisir l’occasion d’un Wifi mal chiffré pour intercepter certaines de vos données », met en garde la CNIL. Tel est le risque d’une connexion dans un café, un hôtel, un aéroport, une gare, c’est-à-dire là où le Wifi est public (et où vous n’avez pas besoin de rentrer un mot de passe). Pour limiter le risque, assurez-vous de l’originalité du réseau en question en demandant confirmation à l’un des responsables du réseau ouvert (le patron du café par exemple).


Vous êtes sur un réseau public ? Évitez de faire un achat, de taper votre numéro de carte bancaire ou d’accéder à des sites Web bancaires ou importants (boîte de réception, documents personnels stockés en ligne). En effet, toute personne plus ou moins proche géographiquement de vous peut, si elle est mal intentionnée, accéder à ces données grâce au réseau.


N’oubliez jamais que l’un des meilleurs moyens pour se protéger est d’éviter de laisser des traces sur le Net. Certains navigateurs, comme Qwant, respectent la vie privée : n’hésitez pas à les tester !

Repérer les mails frauduleux


Adoptez les bons réflexes pour protéger vos données personnelles en déjouant les e-mails frauduleux :

  • Ne cliquez jamais sur un lien vous demandant de vous identifier sur un espace personnel (les sites fiables, les banques… ne vous le demandent pas) ;

  • Un e-mail vous paraît douteux ? N’ouvrez pas les liens qu’il contient ou les pièces jointes ;

  • Repérez les extensions qui peuvent poser problème : .exe, .vbs, .Ink, .bat, .pif ;

  • Supprimez systématiquement les mails avec un français approximatif, des fautes d’orthographe… Typez le message comme « indésirable » ou « phishing ». Il sera bloqué par votre opérateur.

Vous avez un doute ? Contactez votre banque ou l’organisme censé vous avoir adressé le mail pour savoir ce qu’il en est. N’hésitez pas à leur transférer l’e-mail concerné.

Activer l’authentification à deux facteurs


La double authentification permet de renforcer la sécurité de vos comptes (messagerie, réseaux sociaux, certains grands sites de vente en ligne…) en luttant contre leur piratage. Cette fonctionnalité agit comme une protection supplémentaire en cas de vol de votre mot de passe.


Une fois la double authentification activée, vous devrez fournir un code provisoire reçu par SMS ou par mail, sur une application ou une clé spécifique dont vous disposez, ou encore par reconnaissance biométrique.


Selon le service, cette demande de confirmation vous sera demandée à la première connexion ou à chaque connexion, mais surtout dès qu’un nouvel équipement inconnu par le service concerné tentera de se connecter à votre compte. Vous seul pouvez donc autoriser un nouvel appareil à se connecter à vos comptes protégés par la double authentification.


En cas de tentative frauduleuse d’accéder à vos comptes, vous êtes immédiatement averti. Il convient alors de changer de mot de passe pour bloquer une éventuelle tentative de connexion et de piratage de votre compte.

Comment protéger ses données personnelles sur smartphone ?


Quelles mesures techniques adopter pour être protégé ? Supprimez la géolocalisation dans les paramètres de réglage. Activez-la uniquement lorsque vous avez besoin de vous repérer dans un lieu inconnu. Refusez aussi le partage de données (contacts, photos…) systématique.


Par ailleurs, bloquez les cookies qui enregistrent en temps réel vos actions (achats, sites consultés…) pour cibler les prochaines publicités que vous verrez. Il faut pour cela configurer les paramètres de votre navigateur Internet, activer la navigation privée et effacer régulièrement l’historique de vos recherches.


Enfin, suivez les cinq conseils suivants pour renforcer la sécurité de votre smartphone.

Utiliser un code de verrouillage


Mettre en place un code de verrouillage automatique du téléphone, en plus du code PIN, empêche la consultation d’informations en cas de perte ou de vol.

Enregistrer son code IMEI


Pensez à enregistrer le numéro IMEI de votre téléphone afin de pouvoir le bloquer en cas de perte ou de vol.

Bien lire les conditions d’utilisation des applications


Lisez les conditions d’utilisation des applications ou des services avant de les installer, et consulter les avis des autres utilisateurs sur internet pour vous prémunir de mauvaises surprises.

Bien faire les mises à jour


Maintenir son smartphone à jour est extrêmement important pour protéger ses informations, car cette action permet de combler les failles utilisées par les hackers pour voler les données personnelles.

Ne pas répondre et blacklister les appels et sms frauduleux


Ne répondez pas aux numéros masqués ou inconnus. S’il s’agit d’un appel important, votre correspondant vous laissera un message pour que vous puissiez le rappeler. Sinon, il s’agit probablement d’une tentative de démarchage. Si la personne insiste, vous pouvez la bloquer en quelques clics dans les paramètres d’appels de votre téléphone.

Quels risques à ne pas protéger ses données personnelles ?

  • Des e-mails à foison : les données à caractère personnel sont souvent stockées dans des bases de données et utilisées par les entreprises, entraînant des appels, des spams et l’envoi d’un nombre significatif d’e-mails publicitaires.

  • Destruction de la réputation : l’utilisation des données personnelles peut avoir des conséquences plus graves pour les internautes si ces informations sont diffusées, car elles peuvent être utilisées contre vous et vous nuire. Notamment lorsque des personnes malveillantes ont accès à votre historique de recherche ou à des photos du domaine privé.

  • Usurpation d’identité : la plupart du temps sur les réseaux sociaux où les utilisateurs voient leur identité copiée ou leur compte piraté, pour nuire et poster des commentaires, du contenu, ou envoyer des messages, ou encore diffuser des spams ou des arnaques.

  • Vol d’argent à travers des mails frauduleux pour tenter de récupérer des données bancaires ou de l’argent.

S’informer sur les techniques de piratage fréquents


Phishing, logiciels malveillants, faux sites, faux réseaux wifi, arnaques aux QR codes : sur internet, les pièges sont nombreux. En matière de protection des données personnelles, l’idée est donc simple : vous informer et prendre les mesures appropriées pour vous prémunir des risques liés à la collecte, voire au vol des données personnelles.

Comprendre le phishing


Les e-mails de phishing, ou hameçonnage, consistent à vous faire croire que vous êtes en contact avec une relation connue de manière à vous soutirer des données sensibles (numéro de CB, mot de passe…). Vous cliquez sur un lien présent dans un e-mail qui semble provenir de votre banque, par exemple. Il vous conduit sur un site imitant le site officiel de votre banque : violation de données, piratage de vos informations personnelles, usurpation de votre identité pour des achats…

Malveillance et faux sites


Les logiciels malveillants mettent en péril votre système informatique. Ils peuvent être cachés dans un logiciel de téléchargement gratuit ou dans une clé USB comportant des données à transférer. La solution ? Installez uniquement des logiciels venant de sources fiables et connectez une clé USB dont vous connaissez le propriétaire.


Vous devez contrôler la diffusion de vos informations personnelles. Les faux sites Internet se multiplient et l’anonymat n’est pas la spécialité du web. Évitez de laisser des données sensibles (mots de passe, coordonnées, moyens de paiement) sur des forums ou des sites web non sécurisés.

Les virus informatiques


Un virus est un programme informatique malveillant qui vise à prendre le contrôle d’un système informatique pour un usage frauduleux. Il peut s’agir d’espionner l’utilisateur, de dérober ses données, d’attaquer d’autres appareils ou encore demander une rançon.


Il existe différents types de virus, comme le cheval de Troie, le rançongiciel ou encore le logiciel espion. Les virus peuvent s’introduire dans un système informatique à l’ouverture d’un message, d’une pièce jointe ou d’un clic sur un lien frauduleux. Ils peuvent aussi s’infiltrer lorsque vous visitez un site malveillant, en s’installant dans un appareil ou un logiciel non mis à jour, en l’absence d’antivirus, ou encore en installant une application piratée.

À savoir

Cybermalveillance.gouv.fr est une plateforme gratuite qui vous aide et vous accompagne pour vous prémunir du risque cyber. Elle a été lancée en octobre 2017 par l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) en copilotage avec le ministère de l’Intérieur.

FAQ – Vos questions sur la protection des données personnelles


Retrouvez les réponses aux questions que vous vous posez sur la protection des données personnelles.

Comment protéger sa vie privée sur les réseaux sociaux ?

  • Protégez l’accès à votre compte en utilisant des mots de passe différents et activez également la double authentification si le service le propose.

  • Vérifiez vos paramètres de confidentialité en restreignant la visibilité de vos informations et contrôlez régulièrement ces paramètres.

  • Maîtrisez vos publications en ne diffusant pas d’informations personnelles ou sensibles qui pourraient être utilisées pour vous nuire et respectez évidemment la loi.

  • Contrôlez les applications tierces qui demandent des autorisations et qui peuvent avoir accès à vos informations personnelles, vos contacts, vos publications, vos messages privés…

  • Vérifiez régulièrement les connexions à votre compte pour vous assurer que votre compte n’est pas l’objet d’une tentative de piratage.

  • Faites preuve de discernement avec les informations publiées en vérifiant la véracité de ce que vous relayez.

  • Utilisez en conscience l’authentification avec votre compte de réseau social sur d’autres sites pour éviter qu’un cybercriminel ne puisse y accéder en usurpant votre identité.

  • Supprimez votre compte si vous ne l’utilisez plus pour éviter que vos informations ne soient récupérées ou utilisées à votre insu.

Comment s’assurer que le QR code à flasher n’est pas une arnaque ?


Dans un restaurant ou sur une affiche par exemple, vérifiez qu’il ne s’agit pas d’un autocollant placé sur le QR code d’origine.


Après l’avoir scanné, vérifiez l’adresse Internet vers laquelle il renvoie. Si le QR code déclenche le téléchargement d’une application ou demande l’accès à des fonctionnalités du téléphone, fermez la page. Si vos informations personnelles vous sont demandées, contactez directement l’établissement émetteur du QR code pour vous enquérir d’explications.

Assuré Groupama

Avec la garantie E-reputation du contrat Protection juridique, vous êtes protégé en cas d’atteinte à votre réputation sur Internet. Et en cas d’utilisation frauduleuse de votre identité par un tiers ? Groupama propose également la garantie usurpation d’identité. Parlez-en à votre conseiller.

Simulez votre tarif protection juridique gratuitement en 3 minutes

Découvrez notre offre protection juridique

  • Cerise smartphone rebond

    Protection juridique

    Protection juridique

    2 formules au choix pour vous aider à faire respecter vos droits en cas de litige dans beaucoup de domaines (vie quotidienne, famille, patrimoine).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur la protection juridique

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions