Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Arnaques au téléphone : les reconnaître et réagir

Les escrocs essaient souvent de s’appuyer sur la technologie pour commettre leurs méfaits. Le téléphone portable est d’ailleurs devenu un de leurs outils favoris. Savoir reconnaitre une arnaque téléphonique, c’est avoir plus de chance de l’éviter. Nous vous donnons des pistes pour les identifier et réagir.

arnaque-telephone

Les techniques utilisées pour les arnaques téléphoniques


Par le biais de la fraude téléphonique, les malfrats tentent de vous extorquer de l’argent. Pour ce faire, ils utilisent différentes méthodes.


Le ping call


Vous vous souvenez de cet appel qui a duré juste une sonnerie ? Vous avez à peine eu le temps de réagir que le téléphone a arrêté de sonner. Parfois, vous avez le temps de décrocher mais après quelques secondes, la communication s’interrompt. Il s’agissait peut-être d’un « ping call ». On appelle aussi ce type d’escroquerie la technique de l’appel en absence ou le spam vocal. Les arnaqueurs espèrent que leur victime voyant qu’elle a raté un appel essaie immédiatement de joindre son mystérieux interlocuteur. En rappelant le numéro qui s’affiche sur son écran, elle appelle à son insu un numéro surtaxé qui permet au voleur d’empocher quelques euros.


Le SMS frauduleux


« Vous avez gagné 10 000 euros à la loterie. Pour toucher votre gain, rappelez ce numéro ou cliquez sur le lien suivant » ou encore « votre carte bancaire a été débitée par erreur, rappelez immédiatement le numéro suivant pour corriger cette erreur ». Ce type de messages, transmis par des SMS frauduleux, semblent souvent réalistes. Encore une fois, le but est de vous faire rappeler un numéro surtaxé. Ils essaient aussi de vous entrainer sur un faux site internet pour collecter vos informations personnelles. Telles que votre identité ou encore votre numéro de compte bancaire.


Le vishing


Né de la contraction des mots « voice » (voix) et « phishing » (hameçonnage) qui se retrouvent souvent dans les emails, le vishing se définit comme un hameçonnage vocal. En pratique, vous recevez un appel et lorsque vous décrochez, un message automatique se déclenche. Il prétend provenir de votre opérateur téléphonique ou de la banque et vous informe qu’il existe soi-disant un problème avec votre ligne téléphonique ou votre carte bancaire. Pour le résoudre, on vous demande de composer un numéro surtaxé ou situé à l’étranger.

À savoir

Il y a quelques années, les réseaux sociaux évoquaient un nouveau type d’arnaque où un interlocuteur demandait simplement « Vous m’entendez ? ». Le fait de répondre « oui » au téléphone était considéré comme dangereux puisque votre voix pouvait être enregistrée puis utilisée à des fins frauduleuses comme la signature d’un contrat commercial à distance. Plusieurs médias en France et à l’étranger se sont penchés sur cette nouvelle technique d’arnaque et ont révélé qu’elle n’existe pas.

Comment se protéger contre les arnaques par téléphone ?


Quand vous vous trouvez face à une arnaque téléphonique, quelques réflexes vous permettent de vous prémunir.

  • Ne rappelez pas un numéro inconnu qui ne laisse pas de message sur votre boîte vocale. De cette façon, vous évitez sûrement de joindre un numéro frauduleux.

  • Identifiez les numéros surtaxés appelés aussi numéros de services à valeur ajoutée (SVA). Ils commencent soit par 08 et comportent 10 chiffres, soit par 3 ou 10 et comportent 4 chiffres, ou encore par 118 et comportent 6 chiffres. Il faut tout de même noter que les numéros verts allant de 0800 à 0805 sont gratuits.

  • Repérez les numéros étrangers. Ils démarrent par le préfixe 00 ou un +.

  • Faites une recherche sur Internet. Un SMS vous semble suspect ? Copiez-le dans un moteur de recherche. S’il s’agit d’une escroquerie, d’autres personnes l’on peut-être déjà signalée en ligne. Vous pouvez faire de même pour les numéros de téléphone inconnus.

  • Ne cliquez pas sur un lien contenu dans un SMS. Même si on vous dit qu’un colis vous attend, préférez la méfiance.

  • Évitez de répondre aux questions posées si par mégarde vous rappelez un numéro inconnu. Il est important de protéger vos informations personnelles. Ne fournissez ni votre identité, ni votre date de naissance, ni votre numéro de carte bancaire…

  • Bloquez les numéros que vous ne connaissez pas et qui vous appellent avec insistance. Un conseil que vous pouvez aussi appliquer pour les sociétés de démarchage.

  • Appelez votre banque ou votre opérateur téléphonique en utilisant les contacts officiels pour savoir si quelqu’un a essayé de vous contacter.

  • Contrôlez votre facture téléphonique pour vérifier chaque appel et repérer les éventuelles anomalies.

  • Utilisez un annuaire inversé. Disponible en ligne gratuitement, ce type de service vous permet de mettre un nom sur le numéro de téléphone qui essaie de vous joindre. www.infosva.org se concentre sur les numéros à tarification spéciale.


À savoir 

Il est en général recommandé de faire preuve de prudence face à un numéro inconnu. Votre jugement intervient aussi. Dans certains cas, lorsque vous recherchez un emploi notamment, il peut être judicieux de répondre. Vous pouvez raccrocher rapidement si vous vous apercevez qu’il s’agit d’une tentative d’escroquerie.

Victime d’une arnaque par téléphone : quels sont les recours ?


Vous avez cliqué par mégarde sur le lien d’un SMS qui vous promettait un séjour de rêve aux Bahamas ? Ou vous recevez régulièrement des appels d’un même numéro qui vous semble suspect. Vous avez à votre disposition des moyens de répliquer contre ces escroqueries.


Signaler l’arnaque au 33700

Après avoir reçu un appel ou un SMS apparemment frauduleux, vous pouvez en informer la plateforme 33700 qui lutte contre les spams vocaux et SMS. Ce faisant, vous signalez aux opérateurs téléphoniques les numéros suspects. Deux procédures existent :

  • Pour un SMS douteux. Transférez-le directement au numéro 33700 sans autre information ou commentaire. Vous allez recevoir un message du 33700. Répondez-y en indiquant le numéro qui vous a envoyé le SMS suspect.

  • Pour un ping call ou un vishing. Transférez au 33700 le numéro surtaxé qu’on vous demande de rappeler de cette façon : spamvocal XXXXXXXXXX (les X représentent le numéro suspect). Vous recevez un accusé réception de votre signalement. Vous pouvez aussi procéder à ce signalement en ligne sur le site de 33700.fr.

Déposer plainte pour arnaque téléphonique

Vous avez été victime d’une escroquerie téléphonique ? Vous pouvez porter plainte contre X dans un commissariat de police ou en gendarmerie. Si l’annuaire inversé des numéros SVA vous dirige vers une entreprise en particulier, n’hésitez pas à le signaler comme le conseille la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (Dgccrf). Pour information, le délit d’escroquerie peut conduire à une peine allant jusqu’à cinq ans de prison et 375 000 € d’amende(1).


Assuré Groupama

Si vous possédez un contrat de protection juridique, vous pouvez contacter votre conseiller pour savoir dans quelle mesure vous pouvez être accompagné en cas d’arnaque téléphonique.

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

Découvrez notre offre protection juridique

  • Cerise smartphone rebond

    Protection juridique

    Protection juridique

    2 formules au choix pour vous aider à faire respecter vos droits en cas de litige dans beaucoup de domaines (vie quotidienne, famille, patrimoine).

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur la protection juridique

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Site du Ministère de l’Intérieur, consulté en juillet 2022
(2) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.

Contenu mis à jour le 10/08/2022