Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Comment travaille un expert en assurance ?

L’expert en assurance a un rôle décisif dans certaines procédures d’indemnisation. Il est mandaté par votre assureur pour déterminer la cause d’un sinistre et effectuer une évaluation du coût des dégâts associés. La réalisation d’une expertise n’est pas systématique, mais dépend de plusieurs facteurs.

Expert en assurance

Quel est le rôle d’un expert en assurance ?


Aussi appelé expert-conseil en assurance, expert en sinistre ou encore inspecteur, l’expert en assurance intervient parfois après une déclaration de sinistre pour en analyser les circonstances de manière objective et fournir un rapport servant de support à l’indemnisation.


Le rôle de l’expert mandaté par l’assurance est d’identifier :

  • l’origine du sinistre et le responsable le cas échéant

  • les dommages matériels : biens endommagés ou détruits et frais à engager, par exemple pour se reloger temporairement

  • les modalités de réparation : travaux, remplacement d’objets…

  • le montant des dommages, avec un chiffrage tenant compte de nombreux points : valeur des biens à l’achat, vétusté, coût de la remise en état ou de la reconstruction…

  • occasionnellement, les conséquences humaines : préjudice moral, effets collatéraux, par exemple sur la carrière professionnelle, dommages corporels causant des séquelles…

Parfois, une compagnie peut solliciter un expert en dehors d’un sinistre, comme pour estimer des biens à couvrir avant la souscription d’un contrat d’assurance habitation par exemple.

Qui peut désigner un expert en assurance ?


Habituellement, l’expert est choisi par votre compagnie d’assurance afin d’indemniser le sinistre au mieux. Vous pouvez faire intervenir un expert de votre côté si vous êtes en désaccord avec les conclusions de l’expert de votre assureur. Cette contre-expertise est, le plus souvent, à votre charge. En cas de procédure judiciaire, le juge peut lui aussi décider d’envoyer un expert nommé par ses soins.


Avant toute chose, le sinistre doit d’abord être déclaré conformément aux conditions prévues au contrat. Il est notamment essentiel de respecter le délai de déclaration d’un sinistre, d’autant plus que l’expertise est plus fiable si elle est réalisée rapidement, car les éléments de preuve sont alors bien conservés.

Quelles sont les différentes méthodes d’intervention d’un expert en assurance ?


L’expertise d’assurance peut être effectuée sur place ou à distance, si le type de sinistre le permet.

L’expertise sur site


Lors d’une expertise sur site, le spécialiste se rend à l’endroit de la survenue du sinistre : chez vous, dans un logement que vous louez, sur le lieu d’un accident de la route… Il relève lui-même un certain nombre d’éléments et peut vous demander des documents complémentaires, notamment si la scène a été modifiée.

L’expertise à distance


Pour une téléexpertise, le dossier est constitué à distance : l’expert ne se déplace pas sur le lieu du sinistre. Il peut demander des photos sous différents angles (et éventuellement des photos complémentaires si les premières prises ne lui semblent pas suffisantes), une visite virtuelle, un échange téléphonique, la transmission de fichiers par e-mail… Permettant de gagner du temps et de réduire les frais de déplacement, ces techniques se développent de plus en plus.


Dans les deux cas, le dossier peut être étayé par des recherches supplémentaires réalisées par l’expert, comme des données météorologiques.

À partir de quel montant l’assurance envoie-t-elle un expert ?


Il n’existe pas de seuil universel déclenchant le recours à une expertise. Le montant d’indemnisation est un critère important et les expertises sont rares en dessous de 500 €, mais d’autres facteurs peuvent aussi inciter les compagnies d’assurance à mandater un expert :

  • sinistres répétés chez un même assuré

  • nombreux sinistres simultanés dans une région (car le risque de fraude augmente)

  • cause du sinistre difficile à déterminer au premier abord, et possibilité qu’il y ait un tiers responsable.

Quel est le délai de remise du rapport de l’expert en assurance ?


Le délai d’une expertise après sinistre varie grandement selon les cas. Il comprend d’une part le délai de prise de contact avec l’expert une fois la déclaration de sinistre examinée par votre assureur et, d’autre part, le délai de venue de l’expert ou de réalisation de la téléexpertise, qui dépend des sinistres et de sa charge de travail. Le délai de passage de l’expert de l’assureur et le délai de réalisation du rapport font rarement l’objet d’exigences contractuelles.


Les délais sont longs quand des événements touchent plusieurs régions, car il y a alors une importante sollicitation des experts en sinistres par les assurances : traiter tous les dossiers prend du temps. Par exemple, lors de catastrophes naturelles, de nombreuses expertises sont nécessaires au même moment. Parfois, le travail de l’expert est retardé par l’état des routes ou des réseaux de communication.


Au contraire, pour des événements isolés, les délais sont généralement assez rapides (moins d’un mois et, parfois seulement, quelques jours). De manière générale, les expertises à distance sont aussi plus rapides.


Pour réduire au maximum les délais, fournissez autant d’informations que possible lorsque vous signalez votre sinistre ainsi que tous les justificatifs utiles, comme des photos et des factures. Vous pouvez utiliser un modèle de déclaration de sinistre ou réaliser la démarche en ligne si votre assureur le prévoit.

Que faire en cas de désaccord avec l’expert en assurance ?


En cas de litige, si vous souhaitez contester certains éléments du rapport d’expertise, vous pouvez faire appel à un professionnel de votre côté. Appelé expert d’assuré ou contre-expert, il a lui aussi pour mission d’analyser les raisons du sinistre. Il calcule le montant de l’indemnisation à partir des dommages subis et des réparations nécessaires, mais il intervient à votre demande. Son rapport est appelé contre-expertise ou expertise contradictoire.

Qui paye l’expert d’assuré ?


Si les expertises commandées par votre compagnie d’assurance ne vous sont pas facturées, pour la visite d’un expert à votre demande, les honoraires sont généralement à votre charge. Parfois, les experts d’assuré choisissent de se faire payer uniquement si une indemnisation a effectivement lieu. Certains courtiers proposent des mises en relation avec des experts.

Quels sont les différents types d’experts en assurance ?


Les experts ont différents domaines de compétences. Dans le cadre d’une assurance auto ou d’une assurance habitation, ils peuvent intervenir dans différentes situations.

  • Dégât des eaux : fuite de toiture, rupture d’une canalisation, reflux suite à un engorgement… Pour réaliser leur expertise en dégât des eaux, ces experts ont des connaissances en plomberie et/ou couverture.

  • Catastrophe naturelle : incendie après un impact de foudre, tempête, inondation causée par la crue d’un cours d’eau… Les experts sollicités par la compagnie d’assurance habitation dépendent des événements climatiques en jeu et parfois aussi des types de biens endommagés.

  • Accident de voiture : les sinistres impliquant des véhicules sont étudiés par des experts en assurance auto.

  • Vol avec ou sans effraction : les experts mandatés sont capables d’estimer la valeur des biens dérobés et/ou d’enquêter sur le mode opératoire des voleurs, etc.

Quels sont les études et le salaire d’un expert en assurance ?


L’expert en assurance est un spécialiste technique de haut niveau, qui peut être salarié d’un cabinet d’expertise, faire partie d’une compagnie d’assurance ou encore proposer ses services en tant qu’expert indépendant.

Quelles études pour devenir expert en assurance ?


Un expert en assurance est généralement titulaire d’un diplôme de niveau bac + 5 dans sa spécialité. Il existe aussi des profils avec une formation de niveau bac + 2 dans le secteur automobile. L’accès aux missions d’expertise est la plupart du temps réservé à des professionnels expérimentés. De nombreux experts continuent également à exercer d’autres activités en lien avec leur savoir-faire.

Quel est le salaire d’un expert en assurance ?


La rémunération d’un expert en assurance est extrêmement variable selon le nombre de rapports réalisés, le niveau d’étude, le secteur concerné…

Assuré Groupama

Vous pouvez déclarer un sinistre en ligne depuis votre espace client ou sur votre application « Groupama et moi » en toute simplicité.

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

Découvrez nos offres d'assurance adaptées à vos besoins

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre
  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur la déclaration de sinistre

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.


Contenu publié le 27/10/2022