Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Vol avec effraction : comment se faire indemniser ?

Votre porte a été fracturée et vous avez été victime d’un cambriolage ? Les vols avec effraction entraînent des dommages d’ordres différents, allant des objets volés aux dégradations du local cambriolé, en passant parfois par des dégâts causés aux tiers. Découvrez comment être indemnisé en cas de sinistre.

Vol avec effraction

Qu’est-ce qui qualifie un vol avec effraction ?


On parle de cambriolage ou de vol par effraction lorsque le malfaiteur s’introduit dans la maison par des moyens frauduleux.

L’effraction est-elle un facteur aggravant du vol ?


Lors d’un cambriolage ou vol par effraction, on peut observer des dégradations sur le lieu où le vol a été commis. Les cambriolages touchant les particuliers visent généralement leur local d’habitation ou leur voiture. Pour éviter ce genre de situation, il est fortement conseillé d’optimiser la sécurité du domicile, surtout en votre absence. Pensez ainsi à protéger votre maison pendant les vacances.

Comment qualifier une effraction ?


L’effraction est bien définie par la loi. Selon l’article 132-73, elle consiste à forcer, dégrader ou détruire toute clôture ou dispositif de fermeture. Entrer par effraction implique souvent l’usage de matériel comme un pied-de-biche. Les malfaiteurs peuvent ainsi forcer la serrure d’une porte d’entrée, même s’il s’agit d’une porte blindée. Le cas de cambriolage peut également s’accompagner d’une manipulation du système d’alarme.


Par ailleurs, si le cambrioleur utilise de fausses clés ou des clés préalablement volées, on parle aussi de vol avec effraction, même sans traces d’effraction. Ce type de vol peut être commis par l’un des occupants d’un local, par exemple un employé qui fait confectionner de fausses clefs par un serrurier.


Parfois, le fait de soustraire un bien à autrui n’est pas qualifié de vol. C’est notamment le cas d’un bien pris par un parent ou un enfant ou un conjoint pacsé ou marié (sauf séparation). En présence de lien conjugal ou familial de ce type, le vol est qualifié comme tel uniquement lorsqu’il s’agit d’objets personnels indispensables au quotidien, comme les pièces d’identité ou les moyens de paiement.

Les documents demandés par l’assureur pour un vol avec effraction


Il existe plusieurs démarches à effectuer après un cambriolage. Vous devez d’abord porter plainte auprès de la brigade de gendarmerie ou du commissariat de police le plus proche. Si vous ne connaissez pas l’auteur des faits, vous pouvez déposer une plainte contre X. Il est d’ailleurs possible de remplir une pré plainte en ligne avant de vous déplacer. Les services de police ou de gendarmerie enregistrent la plainte et vous délivrent un récépissé, qui rejoindra le dossier à fournir à votre assureur en vue d’être indemnisé.


Vous devez effectuer une déclaration de vol auprès de votre compagnie d’assurance ou d’un mandataire habilité, comme un courtier ou un agent général. Pour ce faire, vous avez besoin de présenter les informations et documents suivants :

  • Votre nom et adresse ;

  • Le numéro de votre contrat d’assurance ;

  • Une description des circonstances du sinistre, c’est-à-dire la date, l’heure, le lieu et la nature de l’acte (vol avec effraction, intrusion clandestine ou home-jacking, vol par escalade des locaux, usage de fausses clés, etc.) ;

  • Une description des dommages matériels et corporels subis, ainsi que leur importance ;

  • Un état estimatif des objets détruits ou détériorés ;

  • Les éventuels dégâts causés aux tiers, par exemple si l’effraction a causé des dégradations chez vos voisins ;

  • Les coordonnées des victimes, le cas échéant ;

  • Le récépissé du dépôt de plainte.

Il faut effectuer cette déclaration dans les 2 jours ouvrés qui suivent le constat du sinistre. En cas de cambriolage avec vol de clés, l’indemnisation peut être envisagée si vous avez déclaré ce vol à temps et si votre contrat d’assurance la prévoit.


Vous devez ensuite préparer votre dossier en vue de l’indemnisation. Vous devez notamment prouver l’appartenance et la valeur des biens volés, ainsi que les détériorations subies lors de l’introduction par effraction au sein de votre domicile. Pour ce faire, vous pouvez prendre des photos (vitres brisées, verrou cassé, traces d’escalade), présenter les factures relatives à la liste des objets volés ou encore des photographies où vous figurez avec les objets en question. Votre compagnie d’assurance peut éventuellement faire vérifier les circonstances du vol en réalisant une expertise. En cas de fausses déclarations, votre assureur peut refuser l’indemnisation.

Quelle indemnisation pour un vol avec effraction ?


Conformément à l’article L121-1 du code des assurances, l’indemnité due par l’assureur ne doit pas dépasser la valeur de l’objet assuré au moment du sinistre. En effet, la valeur des objets est estimée au jour du vol. Cela signifie qu’il faut tenir compte de leur vétusté, c’est-à-dire la dépréciation qu’ils ont subie au fil du temps.


Par ailleurs, toujours selon le même article, il existe souvent une franchise d'assurance habitation qui peut être fixée en termes de quote-part ou de forfait selon les contrats d’assurance.


Outre la valeur des objets et la franchise due, le montant de l’indemnisation dépendra également :

  • Du niveau de sécurité du logement qui a fait l’objet d’un vol avec effraction. Vous devez avoir respecté vos obligations concernant cet aspect, notamment avec la mise en place de tous les dispositifs nécessaires (alarmes, télésurveillance selon la situation de votre habitation, etc.).

  • Du niveau de garantie souscrit dans votre contrat d’assurance.

Notons que le vol d’objets situés dans des locaux extérieurs (outils remisés dans une roulotte ou une cabane de jardin, par exemple), ou les parties communes d’un immeuble, n’est pas indemnisé par l’assurance habitation de façon systématique. Il peut cependant y avoir des garanties ou des options spécifiques pour ce type de situation.


Il existe des assurances pour les objets de valeur comme des bijoux ou des œuvres d’art, qui permettent d’être mieux indemnisé.


Si les objets volés sont restitués avant l’indemnisation, votre assureur se charge de leur remise en état. S’ils vous sont remis après indemnisation, vous pourrez choisir de les récupérer et de rembourser la somme versée par votre assureur.

Quelle indemnisation pour un vol avec effraction ?


Tout dépend des termes de votre contrat d’assurance habitation, mais en général, les dommages causés par l’effraction sont couverts. Dans le cas où vous seriez locataire, les procédures d’indemnisation peuvent s'avérer plus compliquées : la question est de savoir si c’est à votre assureur ou à celui de votre propriétaire de prendre en charge les dégradations.

Assuré Groupama

Avec Groupama, vous bénéficiez d’un système de télésurveillance complet pour renforcer la sécurité de votre domicile et réduire les risques de cambriolage.

Tarif habitation régional et gratuit en 3 minutes

50€ offerts + 150€ offerts sur votre télésurveillance(1)

Tarif habitation

Découvrez notre offre d'assurance habitation

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils pour votre habitation

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(2) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.


Contenu publié le 17/05/2022