Habitation, automobile : dans quels cas l’assurance est-elle obligatoire ou  volontaire ?

Habitation, automobile : dans quels cas l’assurance est-elle obligatoire ou volontaire ?

 


Assurer nos proches, notre logement, notre voiture... Les banques et assureurs nous incitent quotidiennement à souscrire des assurances pour nous protéger des risques du quotidien.

Mais ces assurances sont-elles obligatoires ? Et dans quels cas souscrire une assurance à titre volontaire ? Faisons le point ensemble sur vos obligations.


Assurances auto obligatoire et volontaire

Tout véhicule même non utilisé et restant au garage doit être assuré... au moins avec une assurance de responsabilité civile (RC). Cette assurance obligatoire minimale est appelée également assurance « au tiers ». Vous pourrez mettre en jeu cette garantie en cas d’accident pour réparer les dommages que votre véhicule aura occasionné aux autres (piétons, cyclistes, automobilistes et vos passagers). Mais vos propres blessures et les dommages subis par votre véhicule ne seront pas indemnisés.

Pour bénéficier d’une meilleure couverture vous devez souscrire des assurances à titre volontaire. Les garanties facultatives permettent de vous indemniser en cas de blessures, de protéger votre véhicule en cas de vol, d’incendie...

 

A savoir : découvrez ici les différentes garanties proposées par les formules d’assurance « au tiers » ou les options d’assurance volontaire des contrats d’assurance auto.

 

Assuré Groupama : les formules du contrat Conduire permettant de vous assurer vous et votre véhicule s’adaptent à vos besoins et à votre profil.

Assurance habitation obligatoire pour les locataires

L’assurance habitation est obligatoire ou volontaire en fonction de votre situation.

Propriétaire d’une maison individuelle

Les propriétaires de maisons individuelles ou encore de logements qui ne sont pas situés dans une copropriété n’ont pas l’obligation de souscrire une assurance pour protéger leur bien.

Pour les copropriétaires, il est obligatoire d’assurer les risques de responsabilité civile dont ils doivent répondre. L'immeuble en copropriété doit être assuré collectivement, au moins en ce qui concerne la responsabilité civile.

 

A savoir : découvrez dans quels cas les propriétaires, occupants ou non, ont l’obligation de s’assurer et quel est l’intérêt de le faire.

Locataire ou colocataire

L’assurance est obligatoire pour les locataires que leur logement soit meublé (s’il s’agit de leur résidence principale) ou non. Ils ont l’obligation de présenter au propriétaire une attestation d’assurance contre les risques locatifs lors de la remise des clés et à chaque date anniversaire.

Bien évidemment la garantie multirisques habitation leur assure une meilleure protection. L’assurance est également obligatoire pour les colocataires. Ils peuvent choisir chacun un contrat individuel ou, s’ils sont mentionnés dans le même contrat de bail, souscrire une assurance habitation « collective » qui couvrira tous les colocataires.

 

Assuré Groupama : que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou bailleur, ou encore copropriétaire, Groupama vous propose des solutions d’assurances habitation adaptées à vos besoins.

 

Publié le 22 mai 2019