Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Accident avec un sanglier, chevreuil ou tout animal sauvage : comment réagir ?

Croiser un animal sauvage sur la route est en général une expérience agréable. Mais avoir un accident avec un sanglier, un chevreuil ou tout autre grand mammifère peut avoir de lourdes conséquences. Il peut impacter votre véhicule et parfois les personnes embarquées. Mais comment réagir et comment être indemnisé en cas d’accident ?

Accident avec un animal sauvage

Quels types d'accidents avec un sanglier ou autre animal sauvage ?


Sangliers, chevreuils ou cerfs surgissent souvent sur les routes comme venus de nulle part. Dans le meilleur des cas, l’animal parvient à traverser la voie sans encombre. Or, il arrive qu’il croise un automobiliste et cette rencontre peut avoir une issue dramatique. Une collision avec un animal sauvage peut blesser ou tuer l’animal, causer d’importants dégâts matériels au véhicule, voire infliger des blessures au conducteur ou à un passager.


Les chocs entre les voitures et la faune entrent dans la catégorie des accidents de la circulation. Leur cause ? Les bêtes sauvages se déplacent dans leur milieu naturel à la recherche de nourriture, d’eau, d’un partenaire ou d’un nouveau territoire. Elles ne considèrent pas la route comme un danger et s’y aventurent sans crainte. Toutes sortes d’espèces sauvages peuvent être impliquées dans des accidents avec des voitures ou poids-lourds. Mais les grands ongulés (chevreuil, sanglier ou cervidés) produisent le plus de dégâts. Massifs et rapides, ces animaux sauvages peuvent avoir un comportement imprévisible. Les chevreuils sont le plus souvent touchés par les accidents de la route, suivis par les sangliers puis par les cerfs selon la Sécurité routière.


Les accidents ont lieu à proximité des forêts, des zones boisées ou sur des routes qui traversent des sous-bois. Généralement, un panneau triangulaire où apparaît la silhouette d’un cerf est installé dans les zones au sein desquelles ces grands mammifères sont observés régulièrement. Les collisions avec un animal sauvage ont plus de chance de se produire à l’automne, pendant la saison de la chasse, ou au printemps, durant la période de reproduction. La tombée de la nuit ou le lever du jour sont les moments de la journée les plus propices, car les animaux profitent d’un trafic léger pour traverser facilement les routes. Ils correspondent aussi aux périodes où l’être humain a une moins bonne visibilité.


Une assurance auto couvre, sous certaines conditions, les dommages causés par une collision avec un animal sauvage.

Assurance et accident avec un sanglier ou un chevreuil


Que faire en cas d’accident avec un sanglier ou tout autre animal sauvage ? Passé le choc, prenez garde de ne pas approcher l’animal. S’il est blessé, il peut montrer des signes d’agressivité. S’il a fui, il est important de prévenir les autorités afin de le retrouver, le soigner ou le neutraliser si besoin.


Sécurisez la zone pour éviter tout risque de sur-accident ou de carambolage. Pour cela, veillez à installer votre triangle sur la route, en amont du lieu où se trouve votre véhicule.


Prévenez les secours si vous ou un des passagers du véhicule a reçu des blessures. Même si tout le monde est indemne, mieux vaut tout de même appeler la gendarmerie ou la police nationale. Vous pouvez aussi vous rendre sur place pour faire une déclaration d’accident auprès des autorités. Les forces de l’ordre doivent vous remettre une copie de ce document.


Avant de quitter les lieux de l’accident, réunissez un maximum de preuves. Prenez des photos de la scène, de l’animal s’il n’a pas survécu et de l’impact sur votre véhicule. Recueillez les témoignages des personnes présentes. Quand cela est possible, collectez des poils de l’animal sur la carrosserie.

Déclarer le sinistre à l’assurance


Vous avez un délai de cinq jours ouvrés pour contacter votre assureur et déclarer l’accident. Vous devez lui envoyer :

  • Votre déclaration d’accident ;

  • Le double de la déclaration d’accident faite aux autorités ;

  • L’explication des événements avec la date, l’heure, le lieu, les circonstances...

Afin d’étudier votre situation, la compagnie d’assurance va avoir recours à un expert. Celui-ci va enquêter à partir du dossier fourni, mais aussi des preuves que vous avez récoltées. Les poils d’animaux permettent d’identifier le type de bête que vous avez percuté. Vous prouvez ainsi que vous avez bien percuté un animal sauvage. En prévision de votre rencontre avec l’expert, essayez de ne pas nettoyer votre véhicule afin de conserver des preuves supplémentaires de la collision.

Humain ou sanglier, qui est responsable à la suite d’un choc ?


Un chevreuil ou un sanglier n’a pas de propriétaire. Lors d’une collision avec un animal sauvage, désigner un responsable s’avère délicat. Mais il existe des cas où vous pouvez mettre en cause des humains ou une administration :

  • Des chasseurs poursuivaient l’animal, et, en essayant de leur échapper, il s’est retrouvé sur la route ? Vous pouvez vous retourner contre ces individus ou la fédération qui les représente. L’incident pourrait être considéré comme un accident de chasse au sanglier ou d’un tout autre gibier.

  • Aucun panneau de signalisation routière n’indiquait la présence potentielle d’animaux sauvages sur cette portion routière, alors qu’ils sont communs dans la région. Votre plainte se dirige dans ce cas contre le gestionnaire de la route (État, région, département, commune...).

Armez-vous cependant de patience, ces démarches peuvent s’avérer longues et compliquées.

Quelle indemnisation attendre après un accident avec un sanglier ou un chevreuil ?


Vous bénéficiez d’une indemnisation selon votre niveau d’assurance.

  • Votre véhicule est assuré au tiers : vous ne pouvez pas prétendre à un remboursement des réparations. Et ce, même si vous disposez de la garantie bris de glace et que votre pare-brise est cassé. En revanche, si l’un de vos passagers, un autre automobiliste ou un piéton a été blessé, la garantie responsabilité civile de votre contrat les couvre. Elle prend en charge les dépenses de santé. Vous êtes victime de blessures ? Votre assurance au tiers n’indemnise pas vos dommages corporels. Mais vous pouvez recourir au Fonds de garantie des assurances obligatoires (FGAO). Vous avez un délai de trois ans pour le faire. Cela vous donne accès à une indemnisation en cas de blessures.

  • Vous êtes assuré tous risques : vous êtes tranquille. Votre contrat d’assurance auto comporte une garantie dommages tous accidents. Elle intervient quelles que soient les circonstances. Les dommages matériels consécutifs à votre accident avec un chevreuil ou un sanglier sont indemnisés en général.

Y a-t-il une franchise pour l’indemnisation d’un accident avec un sanglier ?


Votre compagnie d’assurance vous demandera généralement de payer une franchise en cas d’accident entre un sanglier et votre voiture, lorsque vous détenez un contrat auto tous risques. Elle est exigée à partir du moment où vous souhaitez obtenir un remboursement des réparations du véhicule. Afin de bénéficier d’une prise en charge intégrale de ces frais, optez plutôt pour une assurance auto tous risques sans franchise. Attention, elle coute plus cher.

Un accident avec un sanglier peut-il provoquer un malus sur l’assurance auto ?


En règle générale, votre assureur ne vous inflige pas de malus sur votre assurance auto à la suite d’un accident de la route avec un animal sauvage. L’événement relève souvent de la force majeure, c’est-à-dire qu’il présente un caractère extérieur, imprévisible et irrésistible. L’enquête de l’expert permet de déterminer si ces conditions se retrouvent dans votre cas. Il confirme tout d’abord qu’un animal sauvage se trouve impliqué et que l’évènement a un caractère imprévisible.


Pour rappel, le système de bonus-malus vise à inciter le conducteur de véhicule à avoir un comportement exemplaire sur les routes. Après une année sans accident, la prime d’assurance diminue lors du renouvellement du contrat. Si l’automobiliste déclare au contraire un ou plusieurs sinistres au cours de l’année, la prime à payer augmente.

Choisir la bonne couverture pour prévenir un accident avec un sanglier


En cas de choc avec un animal sauvage, pour bénéficier d’une couverture :

  • Des dommages matériels subis par votre véhicule : seule l’assurance tous risques intervient.

  • Des dommages corporels subis par le conducteur : choisir une assurance tous risques vous couvre. Cette solution ne vous correspond pas ? Vous pouvez vous tourner vers une assurance au tiers avec une garantie conducteur supplémentaire. Vous avez aussi la possibilité de souscrire une assurance individuelle accident.

  • Des dommages corporels subis par un passager : votre assurance tous risques ou votre assurance au tiers le protègent.


Assuré Groupama

La garantie corporelle du conducteur est incluse dans toutes les formules du contrat Conduire. Il en est de même si vous avez souscrit un contrat d’assurance individuelle accident à titre séparé.

Simulez votre tarif assurance auto gratuitement en 3 minutes

Profitez de la valeur d'achat à 1€/an pendant 3 ans(1)

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance Auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.
(2) 150 euros de réduction sur la cotisation de la première année d’assurance pour toute nouvelle souscription d’un contrat Groupama Santé Active ou Groupama Santé Active Senior entre le 29 août et le 13 novembre 2022 sous condition d’un montant minimum de prime annuelle variable selon les Caisses Régionales - Voir conditions en agence.


Contenu mis à jour le 06/04/2022