Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Accident avec votre cheval : qui est responsable ?

Votre cheval a causé un accident ? Quels que soient les dégâts, matériels ou corporels, c’est avant tout la responsabilité du « gardien » du cheval qui est engagée. Mais qu’est-ce qu’un gardien de cheval ? En quoi est-il différent du propriétaire ? Et quelles assurances permettent d’être protégé en cas d’accident de cheval ?

accident de cheval

Accident causé par un cheval : sous la responsabilité du propriétaire ou du gardien ?


Que l’accident de cheval survienne alors que l’animal est en liberté, lors d’une course de chevaux ou qu’il engage une voiture, le responsable de l’accident est la personne qui a la garde du cheval. Or, le gardien de l’animal n’est pas toujours son propriétaire. Suivant la définition donnée par la Cour de cassation, le gardien est celui qui dispose, au moment des faits, des pouvoirs de direction, d’usage et de contrôle sur le cheval.


En cas d’accident n’engageant pas le propriétaire, celui-ci devra alors prouver qu’a eu lieu un transfert de garde. On parle de transfert de garde lorsque le propriétaire du cheval l’a confié à un tiers par le biais d’un contrat de dépôt salarié (contrat de pension), d’un contrat de soins (qu’il aura établi avec un vétérinaire, par exemple) ou encore d’un contrat de demi-pension.


Si l’animal (qu’il s’agisse d’un cheval, d’un poney ou d’un âne) est sous votre responsabilité lors de l’accident, à partir du moment où ce dernier cause un dommage à un tiers, votre responsabilité civile est engagée. Votre assurance viendra couvrir les frais si d’éventuels dommages sont constatés à la suite de l’accident. C’est pourquoi il est important d’être couvert, et de penser à s’assurer.


Rappel : la responsabilité civile oblige à réparer financièrement ou en nature les conséquences d’un dommage causé à un tiers, même accidentel, mais pas celles d’un dommage que vous avez subi.

À savoir

La garantie responsabilité civile vie privée (RC vie privée), qui permet de couvrir les dommages causés à un tiers, est incluse dans la plupart des contrats d’assurance multirisques habitation.

Attention : pour le prêt d’un cheval, sans un contrat d’assurance signé, ce sera au juge de décider s’il y a eu ou non un transfert de garde à l’égard de l’emprunteur, selon les circonstances des faits. Si votre cheval a été volé, la loi considère qu’il y a eu transfert de garde.

À savoir

Si vous êtes victime d’un accident de cheval en dehors de tout club et que vous en gardez des séquelles importantes touchant votre intégrité physique, vous pouvez être indemnisé si vous avez souscrit une garantie accidents de la vie (GAV).

Accident causé par un cheval confié à un club, un vétérinaire...


Selon une étude menée par l’European Association for Injury Prevention and Safety Promotion, environ 6 000 accidents graves de cheval ont lieu par an en Europe. 20 % de ces accidents entraînent une hospitalisation, 30 % entraînent des fractures et malheureusement 10 % d’entre eux sont mortels. Les activités hippiques sont ainsi classées parmi les sports dangereux.


Votre cheval est gardé par un centre équestre ? Il peut causer un accident, grave ou moins grave, alors que sa garde est transférée à une personne physique ou une association (ou société) :

  • Au vétérinaire ou au maréchal-ferrant par le biais d’un contrat de soins ;

  • Un cavalier professionnel, un entraîneur par l’intermédiaire d’un contrat de pension, de demi-pension...

Dans tous ces cas, peu importe que vous soyez présent ou non lors de l’accident. La jurisprudence estime, la plupart du temps, que la garde a été transférée et que votre responsabilité n’est pas engagée. La victime devra mettre en cause la personne qui, contre rémunération, a la charge de votre animal et réalise une prestation de services : le centre équestre, le maréchal-ferrant ou encore le vétérinaire.

Est-on assuré pour un accident provoqué par un cheval avec l’assurance responsabilité civile ?


Votre cheval pouvant causer des dommages à un tiers, il est impératif de souscrire une assurance, même si vous ne pratiquez pas l’équitation comme activité professionnelle, mais en tant que loisir. Mais quelle assurance choisir pour être couvert de la meilleure façon possible ? Et faut-il effectuer des démarches particulières auprès de votre assureur ?

Choisir une assurance responsabilité civile prenant en charge les accidents de chevaux


Les conséquences d’un accident occasionné par un cheval peuvent être très lourdes. Décès d’un conducteur de voiture à la suite d’un accident avec un cheval en divagation, coup de sabot dans le visage entrainant cicatrices à vie, fractures de la mâchoire ou toute autre blessure entrainant incapacité ou invalidité permanente ou arrêt de travail ne sont que quelques exemples de préjudices dramatiques. Le gardien de l’animal est responsable des conséquences financières. Il doit donc indemniser la victime pour ses soins et la prise en charge des frais de santé, pouvant s’étaler sur plusieurs années (reconstruction dentaire, rééducation, handicap moteur…). Sans assurance responsabilité civile adaptée, il devra faire face aux conséquences et prendre en charge l’intégralité des frais engagés, qu’ils soient médicaux ou juridiques, et des dommages-intérêts.


Avant de souscrire une assurance, faites le tour des compagnies, renseignez-vous sur les malus et les franchises et demandez des devis pour faire le choix le plus éclairé possible. Notez bien que, contrairement aux animaux de compagnie, pour qui l’assurance responsabilité civile est la plupart du temps incluse dans l’assurance habitation du propriétaire, le cheval n’est pas toujours assuré. Vérifiez donc que votre cheval est couvert au même titre que votre chat ou votre chien ou bien souscrivez une option « cheval ». Soyez attentif, car il est possible qu’il y ait plusieurs restrictions. Vous pourriez par exemple n’être couvert que dans un certain périmètre autour de votre habitation.


Il existe deux types de contrats d’assurance responsabilité civile que vous pouvez prendre :

  • La responsabilité civile de propriétaire d'équidé (RCPE), qui est une responsabilité civile hors action d'équitation (c'est-à-dire qui couvre le cheval uniquement lorsqu'il n'est pas monté) ;

  • La responsabilité civile en action d'équitation, qui couvre également le couple cavalier-cheval, que ce dernier soit monté ou non.


Assuré Groupama

Il est possible d’étendre l’assurance responsabilité civile vie privée à d’autres animaux : reptiles avec crochets, grands oiseaux, araignées, insectes venimeux ou encore grands félins. Pour demander une extension de votre garantie, rapprochez-vous de votre conseiller Groupama.

Déclarer son cheval auprès de son assureur


Si votre assurance vous permet d’ajouter votre cheval, pensez à le déclarer. Si ce n’est pas le cas, souscrire rapidement une assurance équestre est nécessaire. Soyez vigilant au moment de la souscription du contrat d’assurance, en prenant soin notamment de savoir quels sont les risques garantis, les conditions et les exclusions de cette assurance (rapatriement, indemnités, service d’assistance, dommages corporels, prise en charge des frais médicaux, etc.)

Assuré Groupama

Avec l’assurance équestre de Groupama, vous êtes couvert, que vous soyez professionnel de la filière équine, éleveur, entraîneur, enseignant en centre équestre ou organisateur de compétitions sportives… Vous pouvez aussi être couvert en tant que particulier.

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

  • Cerise avant dégât des eaux rebond

    Habitation

    Assurance habitation

    Les solutions pour couvrir vos biens que vous soyez locataire, colocataire, propriétaire occupant ou non occupant ou bien bailleur, en copropriété ou en maison.

    Découvrir l'offre
  • Cerise GAV rebond

    Prévoyance

    Garantie des accidents de la vie

    Pour pouvoir être indemnisé des préjudices subis et bien accompagné à la suite d'un grave accident ayant entraîné une invalidité permanente ou un décès.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils loisirs

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.
(2) 150 euros de réduction sur la cotisation de la première année d’assurance pour toute nouvelle souscription d’un contrat Groupama Santé Active ou Groupama Santé Active Senior entre le 29 août et le 13 novembre 2022 sous condition d’un montant minimum de prime annuelle variable selon les Caisses Régionales - Voir conditions en agence.


Contenu mis à jour le 04/03/2022