Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Participer à un vide-grenier, comment ça marche ?

Participer à un vide-grenier, une foire ou une braderie est une bonne solution pour donner une seconde vie à vos meubles, votre dressing ou vos objets usagés tout en réalisant un bénéfice bien appréciable. Mais pour bien réussir cette opération, mieux vaut avoir le sens de l’organisation. Nos conseils et astuces pour préparer et réussir votre prochain vide-grenier.

vide-grenier

Qu’est-ce qu’un vide-grenier ?


Un vide-grenier donne la possibilité aux particuliers de vendre des objets personnels usagés (attention, les objets neufs sont interdits, sauf certaines conditions). Il est généralement organisé par une association locale. Il est considéré comme un acte commercial et est soumis au régime des ventes au déballage défini par l’article L. 310-2 du Code de commerce. Qu’il se tienne sur une place publique, la place du marché, dans la rue, une salle des fêtes, un gymnase ou la salle polyvalente d’une commune, il doit être déclaré auprès de la mairie du lieu de vente. Il est aussi tout à fait possible d’organiser un vide-grenier chez soi, à condition d’en informer votre mairie et de remplir un formulaire de déclaration.

Comment fonctionne un vide-grenier ?


L’organisateur du vide-grenier doit établir un registre des vendeurs qui sera coté et paraphé par le commissaire de police ou, à défaut, par le maire de la commune du lieu de l’événement. En tant que particulier, vous devez inscrire vos nom et prénom, votre adresse ainsi que les détails de votre pièce d’identité. Une attestation sur l’honneur de non-participation à deux autres événements de même nature au cours de l’année civile doit être également remise.

Comment préparer son vide-grenier ?


Pour que cette expérience soit la plus bénéfique et agréable possible, il est important d’anticiper la présentation de votre stand et la disposition des objets que vous souhaitez vendre. Essayez de trier et de rassembler par catégorie afin de créer une harmonie et d’attirer l’œil des passants. En apportant des tables ou tout autre support, vous pourrez créer des espaces séparés dédiés aux différents types d’objets.

1 - S’inscrire à un vide-grenier


Pour faciliter son organisation, et le transport des marchandises, choisissez un vide-grenier près de chez vous. Une recherche de vide-greniers sur les sites brocabrac.fr ou vide-greniers.org vous permettra d’identifier les dates et lieux des événements. Brocantes, braderies, marchés aux puces et vide-greniers sont souvent organisés durant le week-end, et le plus souvent les dimanches, pour permettre à un grand nombre de chineurs de venir trouver la perle rare.


Lors de votre inscription, n’oubliez pas de préciser la taille de votre stand : 2 mètres au minimum sont conseillés. Prévoyez suffisamment d’espace pour que les potentiels acheteurs qui viennent flâner ou chercher la perle rare puissent apprécier vos trésors.


L’attribution des emplacements se fait par ordre d’arrivée, par tirage au sort ou selon la taille du stand. Un bon emplacement vous donnera un avantage certain.

2 - Choisir objets et vêtements


Bien préparer votre vide-grenier passe surtout par une sélection soigneuse de votre « marchandise ». Si vous souhaitez que vos biens trouvent preneur, vérifiez leur état et ne vous encombrez pas de choses trop abîmées.


Repérez tout ce qui ne vous sert plus et triez malin. Les articles les plus faciles à vendre en vide-grenier sont les jouets pour enfants, les habits, les jeux vidéo, les cartes mémoire, la vaisselle, les objets anciens et les antiquités.


Laissez chez vous les bibelots, les livres et magazines écornés et tout autre bric-à-brac moins prisé. Sachez que les objets neufs sont interdits à la vente.


Bien sûr, les vêtements doivent être propres, l’électronique et ses accessoires en état de marche.

À savoir

Selon la loi, vous n’avez pas le droit de vendre des gâteaux ni des animaux ni des DVD téléchargés. Vendre un objet neuf est toléré si vous avez encore la facture d’achat prouvant qu’il vous appartient.

3 - S’organiser la veille


Côté organisation, pour gagner du temps et éviter les oublis, tout doit être prêt la veille du vide-grenier.


Étiquetez vos objets et vêtements, rangez-les dans votre voiture. Préparez une liste de prix sur une feuille à part : vous fixerez vos prix définitifs sur place.


Pensez aux incontournables : petite monnaie, caisse, bâche, sacs en plastique, portants, tables, chaises et nappes.

4 - Rendre son stand plus attractif le jour du vide-grenier


Pour attirer les regards et faciliter le choix :

  • Rangez vos affaires par catégories pour faciliter les recherches des acheteurs ;

  • Mettez vos objets en valeur sans les entasser ;

  • Placez les vêtements sur des portants et classez les chaussures par taille.


Astuce

Emportez de quoi vous restaurer sans oublier une bouteille d’eau. Plus votre espace dégage de la bonne humeur, plus les passants auront tendance à s’y attarder.

5 - Fixer les prix justes et bien négocier


Lors du vide-grenier, pour déterminer les bons prix à reporter sur vos étiquettes, jetez un œil sur les autres stands. La bonne solution consiste à fixer trois niveaux de prix :

  • Quelques euros pour les objets déjà bien utilisés et les habits souvent portés ;

  • De 10 à 20 € pour les articles peu usagés ;

  • Une sélection de quatre ou cinq objets ou vêtements quasi neufs à vendre à un tarif plus élevé, de l’ordre de 20 à 30 % de leur prix d’achat. Ces « articles phares » attireront les clients.

Pour la négociation, jouez-la finement : annoncez 15 € pour un objet que vous voulez vendre 10 €. Et pour les articles les plus bas, inutile de discuter.


En fin de vide-grenier, un conseil : n’hésitez pas à baisser le prix des articles pour liquider votre marchandise !

Astuce

N’étiquetez pas tout ! Un prix demandé est une façon d’entrer en relation avec, peut-être, un futur acheteur.

6 - Faire le point sur la réglementation et l’assurance


Vous avez le droit d’organiser deux vide-greniers par an. En outre, votre déclaration sur l’honneur au moment de l’inscription doit attester que vous vendez uniquement des objets personnels et d’occasion : dans ce cas, vos recettes ne sont pas imposables.
Pensez à contacter votre assureur pour vérifier que la responsabilité civile de votre assurance habitation vous assure en cas de dommage à un tiers (une bâche qui tombe sur la tête d’un chineur, par exemple). Vérifiez aussi que votre contrat auto vous couvre si vous devez utiliser une remorque.

Quelle différence entre une brocante et un vide-grenier ?


La brocante est généralement un événement destiné aux exposants professionnels, tels que les antiquaires, tandis qu’un vide-grenier est destiné à des particuliers. Mais la différence est désormais assez mince puisque les deux catégories sont autorisées à participer à ces événements. Cependant, la réglementation appliquée n’est pas tout à fait la même pour les particuliers et les professionnels. Vous devez ainsi préciser votre statut sur le registre des vendeurs.

Astuce

Si vous avez envie de changer la décoration de votre logement à moindres frais, le vide-grenier est un moyen de réaliser de bonnes affaires et se meubler pas cher. Vous pouvez revendre mais aussi chiner et trouver de bonnes affaires à acheter.

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

Toutes nos infos et conseils loisirs

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(2) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.


Contenu mis à jour le 04/03/2022