Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Comment vendre sa voiture à un particulier ?

Vous avez décidé de changer de voiture et ne savez pas comment vendre la vôtre à un particulier ? Vous vous demandez où vendre votre voiture, quelles conditions remplir ou encore quels documents prévoir pour une vente à un particulier ? Voici nos conseils pour vendre un véhicule d'occasion dans le respect des règles et sans mauvaise surprise.

vendre voiture particulier

Quelles sont les conditions pour vendre sa voiture à un particulier ?


Avant même de penser aux conditions de vente, sachez que vous devez avoir une assurance auto pour votre voiture car c’est obligatoire et même indispensable lors des essais avec vos futurs acheteurs. Pour pouvoir vendre votre voiture à un particulier, vous devez remettre à l'acheteur certains documents et remplir les conditions suivantes :

  • Le véhicule doit être passé au contrôle technique et vous devez être en possession du procès-verbal de contrôle technique datant de moins de 6 mois. Si votre voiture doit passer une contre-visite, vous pouvez vous en charger avant la vente ou bien conclure la vente en l'état avec le nouvel acquéreur, qui devra lui-même soumettre le véhicule à une contre-visite dans un délai maximum de deux mois après la visite de contrôle technique initiale.

  • La carte grise doit être à jour, notamment si vous avez changé d'adresse depuis l’achat de votre voiture. Elle doit également être à votre nom puisque seul le propriétaire d’un véhicule est autorisé à le vendre.

  • Vous ne pouvez pas vendre un véhicule que vous louez avec option d'achat (leasing) dans la mesure où vous n'en êtes pas le propriétaire.

  • Vous devez déclarer la vente ou la cession du véhicule sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Vous obtiendrez ainsi deux documents nécessaires pour vendre votre voiture à un particulier. Il s'agit du formulaire Cerfa n°15776 (certificat de cession du véhicule) et du certificat de situation administrative (anciennement certificat de non-gage). Le certificat de situation administrative garantit que le véhicule n'a pas été donné en gage et que les éventuelles contraventions ont toutes été payées. Si vous ne parvenez pas à télécharger ce certificat en ligne, cela signifie que le Trésor public a bloqué le transfert de votre carte grise et vous devrez alors prendre contact avec votre centre des impôts pour en connaitre la raison.

Comment estimer la valeur à la vente de sa voiture ?


Pour vendre une voiture à un particulier au juste prix, il est important de procéder à une estimation correcte de sa valeur. La cote d'une voiture dépend en effet de plusieurs facteurs et il peut être utile de faire appel à un expert plutôt que de fixer un prix approximatif.


De nombreux sites internet permettent également de réaliser une estimation de la valeur de votre véhicule. Pour cela, des informations vous seront demandées, comme la marque et le modèle de votre véhicule, l'année de sa mise en circulation ou encore le nombre de kilomètres qu'il affiche au compteur. Sachez que des détails comme la couleur, les options ajoutées, d'éventuelles réparations effectuées ou encore des vices, aussi minimes soient-ils, peuvent faire varier le prix de vente de votre voiture.


Si vous souhaitez disposer d’une estimation plus précise, prenez contact avec votre garagiste. Celui-ci connaît l'état du marché des voitures d'occasion et pourra vous fournir une estimation fiable.

Comment trouver un acheteur à qui vendre sa voiture ?


Votre véhicule est prêt à être vendu et il ne vous manque qu'un potentiel acheteur ? De nos jours, les circuits de vente de voiture d'occasion sont nombreux et facilement accessibles. Si le prix que vous avez fixé est correct, vous ne devriez pas avoir de difficulté à trouver un futur propriétaire pour votre véhicule d'occasion.

Plateformes d'achat de véhicules en ligne


La plupart des acheteurs de voitures d'occasion effectuent leurs recherches sur Internet. Il existe divers sites internet généralistes ou spécialisés de vente de véhicules d'occasion entre particuliers, sur lesquels vous pouvez faire paraître une petite annonce. Indiquez le plus de détails possibles dans votre annonce et ajoutez-y plusieurs photos de qualité afin de donner envie aux potentiels acheteurs de vous contacter.

Autres moyens de trouver un acheteur


Si vous êtes pressé, vous pouvez vendre votre voiture à un garage. Les garagistes ne sont pas tous intéressés par cette activité, mais certains se sont spécialisés dans la revente de véhicules d'occasion. En revanche, les garagistes ne vous offriront probablement pas le prix que vous aviez fixé.


Si vous souhaitez vendre votre véhicule à un particulier, mais que vous n'êtes pas à l'aise avec Internet, vous pouvez toujours faire diffuser une annonce dans un journal de petites annonces ou déposer des affichettes dans les commerces de proximité.


Pensez aussi à communiquer autour de vous concernant votre souhait de vendre votre véhicule, puisque le bouche-à-oreille reste une méthode qui a fait ses preuves.

Comment éviter les arnaques lors de la vente à un particulier ?


Moyen de paiement, lieu de vente, papiers à demander : nous vous conseillons de prendre quelques précautions afin d’éviter les éventuelles arnaques.

Le choix du moyen de paiement au moment de vendre sa voiture


Pour éviter tous risques au moment de vendre sa voiture à un particulier, il est recommandé de solliciter un règlement par chèque de banque. Celui-ci constitue une protection pour les deux parties puisque la somme est prélevée sur le compte de l'acheteur par la banque et ne sera versée au vendeur que lors de la remise du chèque à la banque.


Acheter une voiture par virement bancaire est également possible, mais moins recommandé. Il existe un délai entre l'émission de l'ordre de virement et la réception de celui-ci, ce qui constitue forcément un risque pour l'une des deux parties. De plus, la banque peut toujours annuler un ordre de virement pour différentes raisons.


Enfin, le paiement en espèces n’est pas adapté à la vente d'un véhicule entre particuliers puisque ce moyen de paiement ne laisse aucune trace de la transaction. Il existe par ailleurs un risque lié à la circulation de faux billets.

Conseils à suivre pour garantir une vente sans problème


Pour éviter tout problème éventuel lors de la vente de votre voiture à un particulier, il est recommandé de :

  • Réaliser la vente à votre domicile ou dans un lieu public et, si possible, de vous faire accompagner ;

  • Vérifier l’authenticité du chèque de banque directement auprès de l'agence bancaire concernée ;

  • Refuser un chèque d'un montant trop élevé ou une proposition de paiement en espèces ;

  • Ne jamais laisser, à aucun moment, le potentiel acheteur seul avec le véhicule.

Les démarches à effectuer après la vente d'une voiture à un particulier


Une fois le certificat de cession signé par les deux parties, la vente de la voiture est juridiquement réalisée. Il ne vous reste plus qu'à remettre à l'acheteur l'ensemble du dossier du véhicule :

  • Votre carte grise barrée et avec la mention "Vendu le …(jour)…/…(mois)…/…(année)…" suivie de votre signature, après avoir rempli le coupon détachable qui permettra au nouveau propriétaire de rouler provisoirement pendant un mois ;

  • L'exemplaire n°2 du certificat de cession ;

  • Le certificat de situation administrative de moins de 15 jours ;

  • Le procès-verbal de contrôle technique de moins de 6 mois ;

  • Le code de cession qui vous est communiqué sur le site de l'ANTS et qui permettra au nouveau propriétaire de faire sa demande de certificat d'immatriculation ;

Vous devrez ensuite valider votre déclaration de cession sur le site de l'ANTS dans les 15 jours suivant la signature du certificat de cession. Vous pourrez également y télécharger un accusé d'enregistrement de la déclaration de cession du véhicule.

À savoir

Des bornes avec accès à Internet sont à votre disposition en préfecture pour réaliser vos démarches sur le site de l'ANTS.

Assuré Groupama

N'oubliez pas d'informer votre assureur de la vente de votre véhicule et de lui adresser dans les 15 jours le duplicata du certificat de cession. Vous pourrez alors résilier votre contrat d'assurance auto. Vous avez commencé par acheter votre nouvelle voiture avant de vendre l’ancienne ? Si vous choisissez d’assurer la nouvelle chez Groupama, l’ancienne reste assurée gratuitement jusqu’à sa vente (dans la limite de 30 jours).

Simulez votre tarif assurance auto en ligne

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance Auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(2) Taux de 2,20 % dès 7 000€ empruntés . Prêt remboursable sur 37 à 48 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 10 000 € empruntés sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 2,20% (taux débiteur annuel fixe de 2,18%), hors assurances facultatives, vous remboursez 48 mensualités de 217,74 €. Montant total dû : 10 451,52 € (dont 451,52 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 336 €, soit un coût mensuel de 7 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,63%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur du 14 au 25 mai 2022 inclus, susceptibles de modification.


Contenu publié le 09/02/2022