.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Quelle assurance choisir pour la conduite accompagnée ?

Contenu mis à jour le 14/03/2023 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Votre adolescent souhaite apprendre à conduire de manière anticipée ? En France, il existe une formation spécifique qui permet aux jeunes d’acquérir de l’expérience et plus de confiance au volant avant de passer le permis de conduire. Mais avant d’inscrire votre enfant à la conduite accompagnée, il est essentiel de prévenir sa compagnie d’assurance pour être couvert en cas de souci.

Conduite Accompagnée

Comment assurer une voiture pour la conduite accompagnée ?


Avant tout, sachez que l’assurance auto n’autorise que les adultes titulaires du permis B depuis un minimum de 5 ans à devenir accompagnateur. Il est d’ailleurs possible d’avoir plusieurs accompagnateurs, dans le cadre familial ou en dehors, à condition d’obtenir l’accord de l’assureur pour chaque véhicule utilisé.

Prévenir l'assurance


Cet accord est indispensable pour démarrer la conduite accompagnée. Pour cela, demandez à votre assureur une extension des garanties de votre contrat auto en mentionnant le ou les accompagnateur(s). Vous devez aussi remettre à votre assureur soit l’attestation de fin de formation initiale (délivrée par l’auto-école) soit l’attestation d’autorisation d’accès à la conduite encadrée (délivrée par le chef d’établissement) pour être autorisé à conduire avec votre enfant. Cette démarche est gratuite et n’entraîne aucune surprime. Le coût de votre assurance n’est donc pas modifié. En cas d’accident, vous conserverez à votre charge la franchise prévue au contrat.

Assuré Groupama

Vous souhaitez assurer votre véhicule pour la conduite accompagnée de votre enfant ? Connectez-vous à votre espace client et demandez à un conseiller Groupama de vous rappeler pour obtenir l'extension des garanties de votre contrat auto.

Attendre le retour de l'assurance


Contactez votre assureur dès l’inscription de l’apprenti conducteur à l’auto-école. En cas d’acceptation, il vous fournit un avenant qui mentionne le nom du nouveau conducteur en apprentissage dans votre contrat. Ce document fait office d’attestation d’assurance pour la conduite accompagnée.



À savoir

Dans certaines situations, les compagnies d’assurance auto peuvent refuser l’extension de l’assurance pour conduite accompagnée. Par exemple, si l’accompagnateur a été condamné pour certains délits routiers (conduite sous l’emprise d’un état alcoolique, délit de fuite, conduite avec un permis suspendu ou annulé…).

Quel est le prix de l'assurance auto en cas de conduite accompagnée ?


Afin de pouvoir superviser un apprenti conducteur dans le cadre de la conduite accompagnée, un accompagnateur doit recevoir un accord de la part de sa compagnie d’assurance pour l’application d’une extension de garantie permettant de couvrir le candidat en cas de sinistre. Le jeune conducteur sera alors couvert par les mêmes garanties que celles souscrites par son accompagnateur. Cette extension de garantie n’entraîne généralement pas de surprime et n’a donc pas d’impact sur le montant de la prime d’assurance auto de l’assuré accompagnateur. Cependant, une franchise pour conducteur novice peut être appliquée par l’assurance suite à un sinistre.

Conduite accompagnée et accompagnateurs : comment marche l'assurance ?


Lors de la pratique de la conduite accompagnée, le futur conducteur bénéficie des mêmes garanties que l’accompagnateur assuré. Si l’apprenti conducteur est supervisé par plusieurs accompagnateurs, il doit figurer sur le contrat d’assurance de chacun des accompagnateurs.

Accident en cas de conduite accompagnée : quels remboursements ?


L’apprenti conducteur est couvert au même titre que l’accompagnateur titulaire du contrat d’assurance. Pour être indemnisé par l’assurance, l’accompagnateur doit être apte à la conduite au moment du sinistre, ne pas avoir consommé d’alcool ou de drogues et son permis de conduire doit être en règle. C’est sa responsabilité qui est engagée en cas d’accident responsable. Son coefficient de bonus-malus peut être dégradé et il peut subir une perte de points sur son permis de conduire. Enfin, si une majoration de la franchise pour conducteur débutant est prévue au contrat, elle sera déduite de la prise en charge des réparations du véhicule ou de son remboursement.

Qu'est-ce que la conduite accompagnée et quelles formules sont proposées ?


La conduite accompagnée propose plusieurs formules d’apprentissage avant de passer le permis. Elle permet au conducteur novice de se familiariser avec la conduite de façon progressive et concrète. Sans remplacer un certain nombre nécessaire de leçons en auto-école, selon la formule de conduite accompagnée choisie, cette méthode d’apprentissage répond à la fois à l’envie précoce de conduire des jeunes et aux exigences des parents.Les avantages de la conduite accompagnée pour les apprenants sont nombreux :

  • Réduction du coût de la formation ;

  • Augmentation considérable des chances de réussite à l’examen ;

  • Réduction de la durée probatoire du permis de 3 à 2 ans (pour l’AAC) ;

  • Diminution des risques d’accident ;

  • Réduction du prix de l’assurance jeune conducteur (pour l’AAC)(1).

Il existe trois formules avec des conditions d’accès et de pratique différentes en fonction de l’âge et de la situation de l’apprenti conducteur. Chacune implique une formation initiale en auto-école, puis une conduite sous le contrôle d’un accompagnateur.

L'Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC)


Cette formule de conduite accompagnée est accessible dès 15 ans. Cette méthode comprend une partie théorique sur le Code de la route, puis une partie pratique avec au minimum 20 heures de conduite en auto-école.


À l’issue de cette formation initiale, l’apprenti conducteur reçoit une attestation qui lui permet de conduire dans le cadre de la conduite accompagnée. Lorsqu’il aura parcouru les 3 000 km requis, il pourra passer son permis dès l’âge de 17 ans. Si le jeune conducteur n’est pas autorisé à conduire seul avant l’âge de 18 ans, il aura néanmoins le droit de conduire en étant accompagné, et avec l’accord de l’assureur.

La conduite supervisée


La conduite supervisée est une forme accélérée de conduite accompagnée réservée aux plus de 18 ans. Après avoir réussi le Code et suivi 20 heures de conduite en auto-école, le jeune perfectionne sa pratique sur la route sans multiplier les leçons en auto-école. Il s’agit en réalité d’une alternative économique pour les personnes qui envisagent de passer le permis ou celles qui ont échoué à l’examen pratique.

La conduite encadrée


Cette formule s’adresse aux élèves de 16 à 18 ans qui préparent un diplôme professionnel de l’Éducation nationale menant aux métiers de la route (CAP et BAC professionnels). Après avoir validé les épreuves du permis (code et conduite) et avoir obtenu, l’accord du chef d’établissement, le jeune conduit avec l’accompagnateur de son choix pendant toute la durée de la formation. L’avantage est qu’il pourra demander son permis dès ses 18 ans.

À savoir

Depuis 2019, le gouvernement a instauré Le Permis pour tous, un ensemble de mesures destinées à réduire le coût du permis de conduire jusqu’à 30 %. Parmi elles figure l’accès facilité à la conduite supervisée ou encadrée.

Peut-on assurer une conduite accompagnée sur tous les types de véhicules ?


S’il n’existe aucune restriction de véhicule pour effectuer la conduite accompagnée, les compagnies d’assurance privilégient cependant les véhicules dont la conduite n’est pas trop difficile. Un véhicule trop puissant et trop imposant, comme un camping-car, ou un véhicule trop dangereux à conduire à ce stade de votre apprentissage pourraient être refusés par votre assurance.

La garantie jeune conducteur : le prolongement de l'assurance conduite accompagnée


Après l’obtention du permis de conduire, le jeune titulaire a deux options : souscrire une assurance en tant que jeune conducteur et conducteur principal ou figurer en tant que conducteur secondaire sur le contrat de son accompagnateur.


Généralement, les assurances auto récompensent les jeunes conducteurs qui ont suivi l’Apprentissage Anticipé de la Conduite (les conduites supervisées et encadrées sont exclues). En effet, grâce à leur expérience de conduite précoce, ils présentent un risque d’accident plus faible que les autres conducteurs novices. Ils bénéficient d’avantages tarifaires, notamment une minoration ou une suppression de la surprime jeune conducteur. Par conséquent, leur cotisation est moins élevée.


Une fois le permis en poche, s’il est obtenu via l’AAC, une décote est appliquée sur le montant de l’assurance auto pour les jeunes conducteurs.

Assuré Groupama

Votre enfant passe le permis et est inscrit en Apprentissage Anticipé de la Conduite ? Nous l’assurons sans majoration pendant la période de conduite accompagnée. En tant qu’accompagnateur, vous n’avez qu’à demander l’extension de vos garanties auto pour la phase de conduite accompagnée.

Simulez votre tarif assurance auto gratuitement en 3 minutes

50€ offerts(2)

Picto Auteurs

Les experts Auto Groupama

Cet article a été mis à jour par l'équipe de rédaction et vérifié par nos experts assurance auto.

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise depart vacances rebond

    Auto

    Assurance auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos sur le permis de conduire

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) La surprime demandée aux conducteurs novices reste appliquée aux conducteurs qui apprennent à conduire dans le cadre de la conduite supervisée et encadrée.
(2) Réduction tarifaire proposée sous réserve de la souscription, en 2024, de deux nouveaux contrats : 50€ offerts sur la cotisation de la première année d'un contrat Groupama Conduire sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 100€. Au minimum deux contrats différents doivent être souscrits pour bénéficier de l'offre. Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat. Chaque contrat peut être souscrit séparément. Voir conditions en agences.
bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions