Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Assurance auto handicapé : comment être bien couvert ?

Conserver ou retrouver un maximum d’indépendance est un enjeu primordial pour la plupart des personnes handicapées. Mais la conduite reste accessible à tout automobiliste, même en situation de handicap, à partir du moment où un avis médical ne s’y oppose pas. Les seules conditions à remplir afin de prendre la route en toute sécurité concernent l’aménagement du véhicule et, comme pour tous les autres conducteurs, la souscription d’un contrat d’assurance auto adapté.

Assurance auto pour les personnes handicapées

La conduite en étant handicapé


Une personne en situation de handicap peut débuter ou reprendre une activité de conduite, en adaptant le poste de conduite à sa situation. Cette condition permet en effet de se conformer aux dispositions de l’article R. 412-6 du Code de la route, selon lesquelles « tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent ».


Pour des raisons de sécurité, à la fois de la personne en situation de handicap et des autres usagers de la route, le permis de conduire ne peut pas être délivré ni renouvelé à un conducteur dont l’affection est incompatible avec les exigences de la conduite.


Pour se soumettre à l’examen du permis de conduire et prendre ensuite la route de manière autonome, le candidat devra ainsi répondre à plusieurs conditions : confirmer son aptitude à conduire, aménager son véhicule en fonction du handicap au besoin, et souscrire une assurance auto.

Comment aménager son véhicule ?


En fonction de la nature et du degré de l’affection, le véhicule devra être plus ou moins adapté pour accueillir une personne en situation de handicap au poste de conduite. Les adaptations de la voiture ne sont en aucun cas standards et doivent correspondre aux besoins précis du conducteur.


Ainsi, les commandes du frein et de l’accélérateur peuvent par exemple être placées au niveau du volant, les pédales peuvent être inversées, une boule peut être positionnée au niveau du volant, etc.

À savoir

Pour vous proposer un aménagement adapté à votre situation de handicap, il est recommandé de faire appel à un ergothérapeute.

Comment assurer son véhicule ?


Comme pour tout véhicule circulant sur le réseau routier, un véhicule aménagé pour une personne en situation de handicap doit être couvert par une assurance auto adéquate, avec toutefois quelques spécificités liées aux travaux d’aménagement du véhicule.

Déclarer son handicap


Il est obligatoire de prévenir votre assureur de votre handicap au moment d’établir votre devis d’assurance auto. Sur la base des informations fournies, votre assureur pourra alors vous aider à trouver la meilleure formule, adaptée à votre situation et à votre véhicule, en tenant notamment compte des aménagements apportés à celui-ci.

Les garanties de l’assurance auto handicapé


Les garanties offertes par les contrats d’assurance auto handicapé sont identiques à celles d’une assurance voiture classique. Les dommages corporels ou matériels subis, de même que les dommages causés, peuvent ainsi être pris en charge en cas d’accident ou d’autres événements tels que le vol, le vandalisme, etc.

Combien coûte une assurance auto pour handicapé ?


À la différence par exemple d’un assuré en conduite accompagnée, d’un jeune conducteur, des automobilistes disposant d’une majoration trop élevée de leur coefficient de malus ou d’un assuré ayant fait l’objet d’une résiliation par une compagnie d’assurance, les conducteurs handicapés ne sont pas considérés comme profils à risque, qu’ils soient par ailleurs assurés en tant que conducteur principal ou conducteur secondaire.


Indépendamment du bonus-malus, les assurances auto doivent cependant prendre en considération chacune des caractéristiques d’un véhicule, et notamment les aménagements que celui-ci aura pu subir. Selon le degré et le type d’affection du conducteur handicapé, ces aménagements peuvent être plus ou moins importants, comme l’abaissement du plancher. Ainsi, en fonction du niveau de technicité des différents aménagements apportés au véhicule, les assureurs sont susceptibles de solliciter un supplément de cotisation, destiné à assurer correctement l’ensemble de ces aménagements matériels en cas de sinistres.

À savoir

À couverture équivalente, les compagnies d’assurance n’ont pas le droit d’augmenter leur tarif d’assurance auto ou de résilier le contrat en raison du critère de handicap. Une telle pratique est illégale. Les éventuels surcoûts de la prime d’assurance pour une personne handicapée ne peuvent en effet résulter que de la nature des équipements spécifiques du véhicule aménagé.

Des aides financières pour aider les conducteurs handicapés


Il existe plusieurs aides pour financer l’aménagement d’un poste de conduite au bénéfice d’une personne en situation de handicap. La prestation de compensation du handicap (PCH), délivrée par le conseil départemental, vous permet notamment de financer tout ou partie du véhicule que vous devez aménager. Cette aide est soumise au barème suivant, dans la limite de 10 000 € maximum(1) tous les 10 ans :

  • 100 % pour des aménagements s’élevant à 1 500 € maximum ;

  • 75 % pour des aménagements d’un montant supérieur à 1 500 €.

Le cas d’un sinistre sur une voiture aménagée


Pour satisfaire aux critères d’homologation, et pour la sécurité de chacun, les travaux d’aménagement du véhicule doivent être réalisés par un professionnel. C’est une condition à l’obtention de l’agrément de mise en conformité, avant toute mise en circulation. Attention : si cette condition d’homologation n’est pas respectée, votre assurance serait en droit de ne plus vous couvrir et pourrait refuser de vous indemniser pour les réparations nécessaires en cas de sinistre.

L’assurance auto pour handicapé en bref


L’assurance d’une voiture aménagée fonctionne de la même manière que l’assurance habituelle d’une voiture. Vous retrouverez ainsi les différentes formules d’assurance au tiers ou tous risques, ainsi que de nombreuses garanties complémentaires (garantie responsabilité civile, garantie assistance et dépannage en cas de panne, etc.). Ces dernières permettent aux compagnies d’assurance d’adapter leurs formules classiques à la situation personnelle des assurés, comme cela peut être le cas des assurances auto pour senior ou des assurances auto pour fonctionnaire.


Dans le cadre d’une assurance auto handicapé, les garanties complémentaires servent également à personnaliser votre formule pour obtenir la meilleure assurance auto, afin que cette dernière soit adaptée aux caractéristiques précises de votre véhicule aménagé et de votre handicap, pour couvrir tous les risques spécifiques liés à votre situation.

Assuré Groupama

Quelle que soit la nature de votre handicap et les caractéristiques de votre véhicule aménagé, Groupama vous conseille au cas par cas, compte tenu de votre budget, pour trouver la meilleure assurance auto, en formule au tiers ou en formule tous risques, accompagnée de toutes les garanties utiles correspondant à votre situation : responsabilité civile, garantie pannes mécaniques, vol, bris de glace, protection juridique, etc.

Simulez votre tarif assurance auto gratuitement en 3 minutes

50€ offerts(2)

Tarif auto

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Source : service-public.fr, consulté en janvier 2023.
(2) Pour toute nouvelle souscription du 2 janvier 2023 au 31 mars 2023, jusqu'à 350€ offerts sur la cotisation de la première année de vos contrats : 100€ offerts sur les contrats Groupama Santé Active et Groupama Santé Active Sénior sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 200€. 50€ sur la Garantie Accident de la vie, 50€ sur Groupama Conduire, 50€ sur Groupama Habitation sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 100€. Au minimum deux contrats différents doivent être souscrits pendant la période du 2 janvier au 31 mars, pour bénéficier des offres. Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat, parmi ceux énoncés précédemment. Jusqu'à 200€ d'abondement sur les contrats Groupama Nouvelle Vie et Groupama Modulation, voir conditions en agences. Chaque contrat peut être souscrit séparément.


Contenu publié le 05/01/2023