Assurance et covoiturage : comment ça marche ?

Partager un véhicule pour se rendre au travail, à l’occasion des vacances ou pour des déplacements occasionnels est un concept de plus en plus pratiqué. Mais avant de partir sur les routes, il convient de vérifier que les clauses de votre assurance auto sont effectivement adaptées au covoiturage.

Assurance pour covoiturage

Qu’est-ce que le covoiturage ? 


Le covoiturage est un mode de déplacement en commun qui permet de voyager à un coût moins élevé par rapport aux moyens de transport classiques. Le principe est simple : des personnes qui se rendent vers la même destination embarquent à bord du même véhicule. En contrepartie, les passagers participent aux frais de déplacement.  

Deux cas peuvent se présenter : 

  • Chaque voyageur se sert de sa voiture à tour de rôle : il n’y a pas de contribution financière particulière. Le statut de passager et de conducteur est alterné. 

  • Un des conducteurs utilise régulièrement sa voiture : les passagers participent aux frais de carburant et de péage. 

Il existe des applications dédiées au covoiturage : les passagers peuvent s’y connecter pour trouver un conducteur disponible, vérifier son expérience ou encore consulter les témoignages des personnes ayant déjà eu recours à ses services. 


Assurance et covoiturage : quels points de vigilance ? 

Vous proposez des services de covoiturage ? Il est essentiel de prendre quelques précautions en matière d’assurance. 

Faut-il souscrire une assurance pour le covoiturage ? 

Il n’est pas nécessaire de souscrire une assurance spécifique pour faire du covoiturage. En effet, votre assurance auto comprend déjà l’assurance de responsabilité civile obligatoire. Cette garantie couvre les dommages causés à des tiers ou aux passagers en cas de sinistre. Seule condition, les frais de covoiturage doivent être partagés entre les passagers, car à défaut le transport pourrait être assimilé à une activité professionnelle (taxis ou VTC, par exemples). 

Certaines garanties peuvent toutefois être utiles, comme la garantie corporelle du conducteur. Elle s’applique en cas d’accident responsable, lorsque le conducteur est au volant de son véhicule mais également lorsque vous prêtez le volant à un covoituré. 

A savoir

Les plateformes de covoiturage proposent des services d’assistance qui viennent renforcer les garanties comprises dans votre contrat d’assurance auto. Ces services peuvent être différents selon les plateformes : il peut s’agir du remorquage de la voiture endommagée à la suite d’un sinistre comme de solutions d’hébergement des passagers en cas d’immobilisation du véhicule, par exemple. 

Déclarer le covoiturage à l’assureur 

Il est recommandé d’informer votre assureur de votre pratique de covoiturage pour vérifier avec lui que votre contrat est adapté. Il pourra attirer votre attention sur certains points : 

  • Vous pratiquez le covoiturage avec des collègues ? Pensez à vérifier si votre assurance auto couvre le covoiturage pour les trajets domicile-travail. Si ce n’est pas le cas, vous devrez modifier votre contrat, sous peine de ne pas être couvert en cas d’accident. 

  • Vous utilisez une voiture de « fonction » ? Vous devez vous assurer que vous êtes autorisé à prendre des passagers à bord.  

  • Vous confiez le volant à l’un de vos passagers covoiturés ? Vérifiez que votre assurance auto couvre le prêt du volant (pas de clause de conduite exclusive). Vérifiez également les éventuelles franchises supplémentaires. Par exemple, si le covoituré a obtenu son permis depuis moins de trois ans, votre contrat peut prévoir une franchise supplémentaire qui sera à votre charge.


A savoir

Votre assurance couvre le prêt de volant ? En cas d’accident responsable, c’est votre contrat qui sera malussé même si votre voiture était conduite par une tierce personne, responsable du dommage. 

Comment être indemnisé pour un sinistre arrivé lors d’un covoiturage ? 

Vous avez eu un accident lors d’un covoiturage ? Les règles d’indemnisation varient selon votre situation : 

  • Vous êtes un passager ? Vous serez indemnisé par la compagnie d’assurance du véhicule, au titre de la garantie de responsabilité civile.  

  • Vous êtes le conducteur ? Si votre contrat d’assurance comporte une « garantie protection corporelle du conducteur », et que vous avez été blessé dans l’accident dont vous êtes responsable, vous serez indemnisé par votre assurance. 

  • Votre véhicule est endommagé ? Le montant du remboursement des dommages matériels constatés sur le véhicule va dépendre des garanties du contrat et des responsabilités de chaque intervenant. Ainsi, si votre contrat d’assurance ne prévoit pas de garanties dommages au véhicule et que la responsabilité totale du conducteur est engagée, les dommages matériels ne seront pas remboursés par l’assurance.


Assuré Groupama

Besoin de louer une voiture pour les prochaines vacances ? Avec l'assurance location, covoiturage ou autopartage, vous bénéficiez automatiquement de certaines garanties de votre contrat d’assurance auto pour le véhicule loué. Cette extension est entièrement gratuite. Groupama prend également en charge le différentiel entre la franchise réclamée par le loueur en cas de dommages au véhicule (parfois plusieurs milliers d’euros) et celle prévue dans votre contrat Groupama. 

Obtenir votre tarif auto en ligne

Valeur d'achat 1€/an pendant 3 ans(0)

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance Auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Mentions légales et informatives


Contenu mis à jour le 18/04/2018