.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

À quoi faut-il faire attention avant de prêter sa voiture ?

Contenu mis à jour le 22/09/2023 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Sur la route des vacances ou simplement pour dépanner un ami, il arrive que l’on passe le volant à un autre conducteur. Mais ce prêt est-il autorisé ? Que disent les assurances à ce sujet ? Découvrez tous les points à vérifier avant de prêter votre voiture.

prêter sa voiture

Est-il autorisé de prêter sa voiture ?


Il est tout à fait légal de prêter sa voiture à la personne de son choix. Au préalable, le propriétaire doit vérifier deux conditions essentielles :

  • Le conducteur possède un permis de conduire valide, adapté à la catégorie de véhicule ;

  • Le prêt du véhicule respecte les conditions inscrites au contrat d’assurance auto.

La personne qui emprunte la voiture doit avoir en sa possession son permis de conduire, le certificat d’immatriculation (carte grise) et l’attestation d’assurance de votre véhicule. Elle doit pouvoir présenter ces documents en cas de contrôle par les forces de l’ordre.


Côté assurance, il existe deux situations : le prêt occasionnel et régulier.

Le prêt occasionnel


Lorsque vous prêtez votre voiture à un proche de manière exceptionnelle pour une durée limitée dans le temps, il s’agit d’un prêt occasionnel.


De nombreuses situations peuvent se présenter. Par exemple, si vous sortez un soir et que vous vous sentez fatigué ou que vous avez consommé de l’alcool, vous pouvez passer vos clefs à un ami pour rentrer en toute sécurité chez vous. En partant en vacances avec des proches, il est raisonnable de partager le volant pour éviter la fatigue. Vous pouvez également passer votre voiture à un proche non motorisé (mais titulaire du permis B) pour se rendre à un rendez-vous ou aller faire des courses.

Le prêt régulier


Un conducteur emprunte souvent votre véhicule pour ses déplacements habituels ? Il s’agit d’un prêt régulier. Cela arrive quand votre conjoint prend votre voiture pour se rendre au travail tous les jours ou que votre enfant se met au volant pour aller à un entrainement sportif chaque semaine.

Assuré Groupama

A compter du 1er avril 2024, la Carte internationale d'assurance automobile -ou carte verte- ne sera plus nécessaire pour les véhicules immatriculés circulant en France. Assurer son véhicule reste cependant une obligation. Nous vous recommandons de conserver votre carte verte : contenant les informations essentielles de votre contrat, elle vous sera utile en cas de constat amiable à remplir.

À qui puis-je prêter mon volant ?


Peut-on prêter sa voiture à la personne de son choix ? Que faut-il vérifier ? Dans les conditions définies par votre contrat d’assurance, vous pouvez prêter votre volant à un proche, un parent, votre enfant, votre conjoint, un ami, un collègue en qui vous avez confiance…


Mieux vaut vous renseigner auprès de votre assureur lorsque vous avez l’intention de confier les clefs du véhicule à un conducteur qui a son permis depuis moins de 3 ans (conducteur novice) ou qui n’a jamais été assuré ou n’a pas été assuré depuis plus de 3 ans.


Ces profils représentent pour certaines compagnies un risque supplémentaire. Certains courtiers possèdent aussi une politique particulière pour les automobilistes de moins de 21 ans.

Vérifier son assurance auto avant de prêter sa voiture


Votre contrat d’assurance automobile indique si vous êtes autorisé à prêter votre voiture et dans quelles conditions. Il précise aussi de quelle couverture le conducteur bénéficie. Il est souvent inutile d’inscrire un conducteur occasionnel sur son contrat lorsqu’une clause « prêt de volant » existe déjà. Mais si le doute persiste, interrogez directement votre conseiller sur l’étendue de la souscription.


Votre assureur a le droit de vous demander de signer un avenant à votre contrat d’assurance et de vous faire payer un supplément afin d’étendre la couverture (en cas de prêt régulier par exemple).

La clause « prêt de volant »


Les compagnies d’assurance prévoient toute une variété de clauses « prêt de volant » à inclure dans un contrat :

  • Le prêt de véhicule sans restriction : en cas de sinistre, aucune majoration de franchise ne vous sera appliquée ;

  • Le prêt de véhicule avec majoration de franchise : en cas de sinistre, la franchise à payer sera plus élevée ;

  • Le prêt de véhicule à un tiers, sauf aux conducteurs novices : les conditions qui définissent ce jeune conducteur (âge, années de permis…) sont inscrites dans les conditions générales du contrat ;

  • L’interdiction de prêt de véhicule à un tiers, sauf ascendants, descendants et membres de la famille : les conditions de votre contrat définissent exactement quels membres de votre famille ont le droit de conduire votre voiture ;

  • L’interdiction totale de prêt du véhicule.

Certaines garanties, qui s’appliquent quand vous conduisez votre voiture, peuvent ne pas être valables lorsqu’un sinistre survient si le véhicule est conduit par une autre personne. N’hésitez pas à demander un devis pour votre assurance auto avant de souscrire un nouveau contrat afin de connaitre toutes les éventuelles exclusions.

La clause de « conduite exclusive »


La clause de « conduite exclusive » inscrite dans un contrat d’assurance nomme les personnes autorisées à conduire votre véhicule régulièrement. Elle identifie le conducteur principal et le (ou les) conducteur(s) secondaire(s). Il s’agit en général de vous, votre conjoint(e), votre enfant...


Cette clause permet de prêter sa voiture sur une longue durée à un proche. Elle vous engage à être le ou les seul(s) conducteur(s) du véhicule.


Si vous prêtez votre voiture à une autre personne, vous allez à l’encontre des conditions de votre contrat. En cas de sinistre, vous risquez de vous exposer à une franchise d’assurance auto élevée. Celle-ci peut même être majorée si la personne au volant est un jeune conducteur en accord avec les conditions générales ou personnelles de votre contrat.


Afin d’éviter l’une de ces conséquences coûteuses, mieux vaut prévenir votre assureur en cas de prêt régulier et ajouter un « conducteur secondaire » à votre contrat. Pour un jeune conducteur, l’opération a un double avantage. Elle lui permettra d’acquérir un historique de conduite et, éventuellement, de se constituer un bonus dans la limite du nombre d’années de permis.

Quelle responsabilité est engagée lors d’un accident à la suite d’un prêt de volant ?


À la suite d’un prêt de volant occasionnel, la responsabilité et la prise en charge des réparations dépendent de plusieurs facteurs :

  • La personne qui a emprunté votre véhicule n’est pas responsable de l’accident. Dans ce cas, l’assurance de l’autre partie doit vous indemniser pour les réparations de votre véhicule ;

  • La personne qui conduisait votre véhicule est responsable de l’accident et vous avez souscrit une assurance auto au tiers. Votre assureur prend en charge les dommages matériels et physiques causés aux éventuelles victimes dans le cadre de la responsabilité civile. En revanche, les dégâts subis par votre véhicule et ceux subis par le conducteur occasionnel ne sont pas couverts en général ;

  • La personne qui conduisait votre véhicule est responsable de l’accident et vous avez souscrit une assurance auto tous risques. Les préjudices matériels et physiques de la ou des victimes sont pris en charge par votre assurance. Les blessures du conducteur occasionnel peuvent être prises en charge par une garantie dommages du conducteur et les dommages causés à votre véhicule donnent lieu à une indemnisation par votre assureur si vous avez une garantie de type dommages tous accidents. Mais vous devez payer une franchise. Elle peut être plus élevée que prévu si le conducteur occasionnel n’a pas fait l’objet d’une inscription au contrat.

De plus, en cas d’accident, les règles du bonus-malus s’appliquent à vous.

À savoir

Si le conducteur auquel vous avez prêté votre voiture commet un excès de vitesse, vous recevrez le PV à sa place et devrez payer l’amende, sauf si vous êtes en mesure de prouver que vous n’avez pas commis cette infraction.

FAQ - Vos questions sur le prêt de volant


Retrouvez les questions que vous vous posez sur le prêt de volant.

Est-il possible de prêter sa voiture à un jeune conducteur ?


Il est possible de prêter régulièrement sa voiture à un jeune conducteur si celui-ci a fait l’objet d’une inscription au contrat d’assurance en tant que conducteur secondaire. Dans le cadre d’un prêt occasionnel, vous devez vérifier que votre contrat d’assurance l’autorise.

Quels sont les risques de ne pas prévenir son assurance si je prête ma voiture ?


Si vous prêtez votre voiture à un ami sans prévenir votre assurance, vous devez tout d’abord vérifier que votre contrat vous autorise à le faire par le biais d’une clause de prêt de volant. Si le prêt occasionnel n’est pas autorisé, vous risquez de payer une franchise plus importante que celle inscrite à votre contrat en cas d’accident causé par votre ami.

Quels sont les papiers à remettre au conducteur occasionnel ?


Lorsque vous remettez les clefs de votre véhicule à un conducteur occasionnel, vous devez aussi lui remettre le certificat d’immatriculation et l’attestation d’assurance. Autrement dit, la carte grise et la carte verte.

Est-il possible de conduire la voiture d’un ami sans être assuré ?


Si le contrat d’assurance de votre ami n’autorise pas le prêt de volant, vous ne pouvez pas conduire sa voiture.

Assuré Groupama

Les deux formules « au tiers » et les deux formules « tous risques » de l’assurance auto de Groupama incluent automatiquement une garantie Accident corporel du conducteur. Elle couvre tous les conducteurs de votre voiture qui sont (sous réserve de votre autorisation) dans les mêmes conditions que vous en cas d’accident. Pour en savoir plus, contactez votre conseiller.

Simulez votre tarif assurance auto gratuitement en 3 minutes

50€ offerts(1)

Picto Auteurs

Les experts Auto Groupama

Cet article a été mis à jour par l'équipe de rédaction et vérifié par nos experts assurance auto.

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise depart vacances rebond

    Auto

    Assurance auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Réduction tarifaire proposée sous réserve de la souscription, en 2024, de deux nouveaux contrats : 50€ offerts sur la cotisation de la première année d'un contrat Groupama Conduire sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 100€. Au minimum deux contrats différents doivent être souscrits pour bénéficier de l'offre. Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat. Chaque contrat peut être souscrit séparément. Voir conditions en agences.
bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions