Examen du permis de conduire : comment se déroulent les épreuves ?

Le grand jour est enfin arrivé ! Vous avez votre code en poche et quelques heures de conduite derrière vous : vous voilà fin prêt à passer le permis de conduire. Avant de vous installer derrière le volant, un récapitulatif s’impose. Comment se déroule l’épreuve ? Et quelles notes faut-il obtenir pour une réponse favorable ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le passage du permis de conduire ainsi que les erreurs éliminatoires à éviter.

Examen du permis de conduire

Comment se déroule l’examen du permis de conduire ?


L’examen de passage du permis de conduire s’effectue en deux temps, d’abord avec une épreuve théorique, puis avec une épreuve pratique, pour un taux de réussite d'environ 58 %(0).

L’examen du Code de la route


Vous pouvez postuler pour l’examen du code de la route dès l’âge de 16 ans. Vous pouvez alors vous inscrire en candidat libre, ou être présenté par une auto-école. Les épreuves ont lieu toute l’année et vous avez la possibilité de vous inscrire en ligne sur le site d’un centre d’examen. Il vous suffit de réserver une place au moins 48 heures avant la date et l’heure de la session choisie. Cet examen théorique du permis est composé de 40 questions, sous forme de QCM. Si vous obtenez 35 bonnes réponses sur 40, vous validez l'examen. Vous pourrez dès lors passer l’épreuve pratique de conduite. Le délai de validité de l’examen du Code est de 5 ans. Autrement dit, vous disposez de 5 ans pour vous présenter à l’examen pratique.

L’examen pratique du permis B


Tout comme l’examen du Code de la route, vous pouvez passer l’examen pratique en candidat libre ou par l’intermédiaire d’une auto-école. Dans tous les cas, vous devez être suffisamment préparé et avoir accompli 20 heures de conduite en apprentissage pour passer l’examen de conduite classique en vue d’obtenir le permis boîte manuelle. En revanche, si vous optez pour le permis boîte automatique, vous devez effectuer au moins 13 heures de formation pratique avant de vous présenter à l’examen.


Le jour de l’épreuve, vous devez absolument vous munir des documents suivants :

  • Votre convocation à l’examen du permis ;

  • Une pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité, passeport ou titre de séjour) ;

  • Le justificatif d’obtention du Code de la route ;

  • Une enveloppe format A5 affranchie et comportant votre nom, prénom et adresse (cette enveloppe est nécessaire pour l’envoi du certificat de permis provisoire, ou CEPC, en version papier en cas de problème informatique notamment) ;

  • Le certificat médical (si vous passez l’examen sur un véhicule aménagé ou si vous êtes en cours de régularisation de permis pour raison médicale) ;

  • L’attestation d’assurance, remplie par votre moniteur d’auto-école et valable pour la journée d’examen ;

  • Le livret d’apprentissage (uniquement pour les candidats se présentant après avoir suivi une période de conduite accompagnée, ou AAC).


La présentation de ces pièces à l’examen est indispensable. Il vous est aussi recommandé d’apporter votre dossier CERFA 02 ou l’attestation d’inscription, ainsi que votre certificat médical, dans les cas où une visite préalable a été demandée pour attester de votre capacité à conduire.


L’examen de conduite est un bilan de compétences au cours duquel un examinateur agréé évalue votre niveau de conduite sur divers thèmes, incluant :

  • L’utilisation des commandes ;

  • L’application de la réglementation ;

  • La communication avec les autres usagers de la route ;

  • L’adaptation de l’allure du véhicule au contexte ;

  • Le respect des distances de sécurité.


Pour réussir cet examen pratique du permis de conduire, vous devez obtenir une note minimum de 20 points sur 30 et ne commettre aucune faute éliminatoire.


Quelles sont les fautes éliminatoires du permis ?


Une faute éliminatoire se caractérise par le fait qu’elle met en danger le conducteur ou les autres usagers de la route. Voici quelques exemples :

  • Circuler à gauche ;

  • Franchir une ligne continue ;

  • Ne pas respecter un signal d’arrêt ;

  • Risquer un arrêt dangereux (par exemple en s’engageant dans un carrefour encombré où le candidat sera obligé de s’arrêter à l’intersection) ;

  • Refuser la priorité, notamment à un véhicule prioritaire ;

  • Heurter le trottoir.


À savoir

Les inspecteurs seront catégoriques : réaliser une seule de ces fautes entraîne l’échec au permis de conduire, même si vous avez obtenu les 20 points requis sur 30.

Quelle est la durée de l’examen du permis ?


L’examen pratique dure 32 minutes et se compose de :

  • 25 minutes de conduite ;

  • La réalisation de deux manœuvres différentes concernant la précision du freinage et la marche arrière ;

  • La vérification d’un élément technique sur le véhicule ;

  • Une question sur la sécurité routière ;

  • Une question sur les notions basiques de premiers secours.

Comment savoir si l’on a réussi l’examen du permis de conduire ?


Le résultat du Code est communiqué par e-mail quelques heures après la fin de l’épreuve. Le résultat de l’examen de conduite, qui va déterminer la réussite à l’examen du permis de conduire, est généralement envoyé par voie postale dans les deux jours qui suivent l’épreuve.

À savoir

Le résultat de l’examen du permis est disponible sur le site de la sécurité routière environ 48 heures après l’épreuve. Pour connaître le résultat, il suffit de renseigner votre numéro NEPH (Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé), votre date de naissance et la catégorie du permis à passer pour connaître le résultat.

En cas de réussite, vous pouvez télécharger votre certificat d’examen du permis de conduire (CEPC), preuve que vous êtes titulaire du permis catégorie B. Celui-ci va servir de permis à présenter aux autorités et a une validité de quatre mois, le temps nécessaire pour l’obtention du permis. Le CEPC est réservé à un usage sur le territoire français, les jeunes conducteurs ne peuvent donc pas l’utiliser à l’étranger.


Vous pouvez effectuer une demande de permis de conduire en ligne, en créant un espace personnel sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés ou ANTS. Le permis probatoire est ensuite expédié par courrier Lettre Expert.


Si vous avez choisi de passer l’examen du permis B sur boîte automatique, vous recevrez un permis avec la mention « Code 78 ». Dans ce cas, vous ne pourrez pas conduire ni louer un véhicule à boîte manuelle. Si vous avez besoin de conduire ce type de voiture par la suite, vous devrez d’abord suivre une formation théorique de sept heures en auto-école et obtenir une attestation.

Assuré Groupama

Vous souhaitez acheter une nouvelle voiture pour votre enfant une fois qu’il aura son permis, ou bien tout simplement pour vous-même ? Grâce à l’offre de prêt personnel Désirio(0) d’Orange Bank, vous pouvez emprunter jusqu’à 75 000 € à des conditions avantageuses.

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance Auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.


Contenu mis à jour le 22/11/2021