.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Quelle indemnisation peut être versée en cas d’accident de trajet ?

Contenu mis à jour le 12/06/2023 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Vous êtes tombé de vélo en vous rendant au bureau ? Votre voiture a été percutée par un autre automobiliste après votre pause déjeuner ? Si vous êtes blessé, quelles sont les conditions pour percevoir une indemnisation en cas d’accident de trajet ? Voici ce qu’il faut savoir.

Accident de trajet indemnisation

Les indemnités journalières


Un accident de trajet est un événement soudain et imprévu à l’origine d’un dommage corporel. Il doit s’être produit entre votre résidence et votre lieu de travail ou encore votre lieu de travail et l’endroit où vous vous rendez afin de vous restaurer. Le trajet doit donc être effectué pendant une plage horaire en lien avec vos heures de travail, tout en prenant en compte la longueur du trajet, l’interruption ou le détour éventuel, ainsi que les moyens de transport utilisés.


Si l’accident de trajet survenu vous empêche de vous rendre au travail, vous devez demander un arrêt de travail. Pour compenser la perte de salaire, vous avez droit à des indemnités journalières (IJ) versées par votre régime d’assurance maladie (Caisse primaire d’assurance maladie, Mutualité sociale agricole ou autre régime spécial).


Si vous êtes travailleur indépendant, en profession libérale ou dirigeant d’entreprise, vous pouvez aussi dans certains cas bénéficier d’indemnités journalières.


Pour permettre à votre caisse d’assurance maladie (CPAM, MSA) de faire le décompte de vos indemnités, votre employeur doit remplir le formulaire « Attestation de salaire - accident de travail ou maladie professionnelle ».


Si vous souhaitez plus de précisions sur le mode de calcul des IJ pour accident de trajet, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre caisse d’assurance maladie.

À savoir

Une indemnisation en cas d’accident de trajet avec votre véhicule est-elle prévue par votre assurance ? Tout dépend de l’usage déclaré lors de la souscription de votre contrat d’assurance auto.

Les indemnités temporaires d’inaptitude


Si vous êtes dans l’incapacité de reprendre rapidement votre poste et êtes déclaré inapte au travail suite à un accident de trajet, vous pouvez percevoir une indemnité temporaire d’inaptitude. Attribuée sous certaines conditions, elle vous sera versée durant une période d’un mois maximum à partir de la date du certificat d’inaptitude.

  • Votre accident doit être d’origine professionnelle (rechute ou accident initial ayant donné lieu à un arrêt de travail indemnisé) ;

  • Le médecin du travail doit attester de votre inaptitude à votre poste de travail ;

  • Vous ne devez percevoir aucune autre rémunération durant cette période (salaire, congé payé, RTT, journées de récupération, allocations de l’assurance chômage, etc.).

Les indemnités permanentes


En cas de lourdes séquelles après un accident de trajet, le médecin-conseil de votre caisse d’assurance maladie peut décider de vous allouer un taux d’incapacité permanente, établi selon différents critères : nature des séquelles, âge, état de santé, contraintes du poste de travail, etc.


Par la suite, le taux d’incapacité donne lieu à une rente d’incapacité permanente ou à une indemnité versée sous forme de capital.


En cas d’arrêt maladie consécutif à un accident de trajet travail, une indemnisation peut vous être attribuée par votre employeur, sous certaines conditions. En revanche, ce dernier peut exiger la réalisation d’une contre-visite médicale.


Dans le cas de faute inexcusable de l’employeur, vous pouvez percevoir une indemnisation complémentaire ou une majoration de la rente perçue du fait de l’accident de trajet. La notion de faute inexcusable de l’employeur intervient s’il est prouvé que celui-ci n’a pris aucune mesure pour assurer votre sécurité.

À savoir

Comment différencier accident de trajet et accident de travail ? L’accident de trajet a lieu au moment du parcours entre votre domicile et votre bureau, ou entre le lieu de travail et le lieu de restauration. L’accident de travail se produit à l’intérieur des locaux de l’entreprise. Un accident de la route qui se produit alors que vous êtes en formation ou en mission est également considéré comme un accident de travail. Dans tous les cas, il est essentiel de déclarer le sinistre rapidement. Pour cela, vous devez remplir un formulaire de déclaration d’accident. N’oubliez pas de joindre la copie du constat amiable à votre déclaration. Vous pouvez remplir un formulaire de constat amiable papier ou procéder par voie électronique.

Comment les indemnités sont-elles calculées ?


Si vous êtes salarié, payé mensuellement, l’indemnité journalière est calculée à partir du salaire brut du mois précédant votre arrêt de travail. Votre régime d’assurance maladie divise ce salaire par 30,42 afin de déterminer votre salaire journalier de base ou de référence. Ce dernier ne peut pas dépasser 366,89 €.


Le montant de vos indemnités journalières est réévalué dans la durée :

  • Pendant les 28 premiers jours suivant l’arrêt de travail : l’indemnité journalière correspond à 60 % de votre salaire journalier de base, avec un montant maximum plafonné à 220,14 € au 1er janvier 2023.

  • À partir du 29e jour d’arrêt de travail : l’indemnité journalière est portée à 80 % de votre salaire journalier de base, avec un montant maximum plafonné à 293,51 € au 1er janvier 2023.

  • Au-delà de trois mois d’arrêt de travail : votre indemnité journalière peut être revalorisée en cas d’augmentation générale des salaires.

De plus, l’indemnité est soumise à l’impôt sur le revenu à hauteur de 50 % de son montant, ainsi qu’à la CRDS et à la CSG aux taux respectifs de 0,5 % et de 6,2 %(1).

Comment les indemnités sont-elles versées ?


Le jour où se produit l’accident de trajet est rémunéré par votre employeur. Les indemnités journalières vous sont ensuite versées par votre organisme de sécurité sociale à partir du premier jour qui suit l’arrêt du travail, sans délai de carence.


L’indemnité est versée tous les 14 jours, à compter de la date de la délivrance de l’avis d’inaptitude, et pour tous les jours calendaires (y compris samedi, dimanche et jours fériés).

Accident de trajet : dans quels cas l’assuré a-t-il droit à une prestation complémentaire pour recours à tierce personne ?


La prestation complémentaire pour recours à tierce personne est un montant forfaitaire qui permet de financer les aides dont vous avez besoin pour la réalisation des actes de la vie courante (toilette, habillage, ménage, courses, déplacements en voiture…).


Voici les conditions pour en bénéficier :

  • Vous présentez un taux d’incapacité permanente de 80 % minimum ;

  • Vous percevez une rente pour incapacité permanente en lien avec une maladie professionnelle ou un accident du travail ;

  • Vous avez besoin de l’aide d’une ou de plusieurs personnes pour accomplir au moins 3 actes de la vie quotidienne, ou vous présentez des troubles neuropsychiques pouvant représenter un danger pour vous-même ou pour votre entourage.

Le montant de la prestation complémentaire est variable en fonction du nombre d’actes que vous ne pouvez effectuer seul, calcul réalisé à partir de la grille AGGIR. La prestation complémentaire peut ainsi être revue à la baisse ou à la hausse, en fonction de l’évolution de vos aptitudes à gérer certains gestes de la vie quotidienne.

Assuré Groupama

Avec la garantie accident de la vie privée et professionnelle, vous bénéficiez d’un coup de pouce financier supplémentaire pour faire face aux accidents de trajet. En cas de litige avec un tiers, vous bénéficiez en outre d’une protection juridique dédiée.

Simulez votre tarif assurance auto gratuitement en 3 minutes

50€ offerts(2)

Picto Auteurs

Les experts Auto Groupama

Cet article a été mis à jour par l'équipe de rédaction et vérifié par nos experts assurance auto.

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise depart vacances rebond

    Auto

    Assurance auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos suite à un accident de voiture

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Source : www.ameli.fr, consulté en mai 2023.
(2) Réduction tarifaire proposée sous réserve de la souscription, en 2024, de deux nouveaux contrats : 50€ offerts sur la cotisation de la première année d'un contrat Groupama Conduire sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 100€. Au minimum deux contrats différents doivent être souscrits pour bénéficier de l'offre. Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat. Chaque contrat peut être souscrit séparément. Voir conditions en agences.
bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions