.

Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, Groupama Assurances Mutuelles recueille des informations pour en mesurer l’audience, améliorer votre expérience et vous présenter des offres personnalisées. Avec votre accord, nous les utiliserons à des fins de suivi statistique intersites, de recoupement avec nos bases de données internes, de publicité ciblée, de campagnes Marketing et permettre le partage de contenu vers les réseaux sociaux.

Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur "Gérer mes cookies" en bas de chaque page.

Achat d’une voiture d’occasion : tous nos conseils

Contenu mis à jour le 17/05/2023 - Partager l'article
twitter-pictofacebook-picto

Vous avez décidé d’acheter une voiture d’occasion, mais vous ne savez ni par où ni comment commencer vos recherches ? Comment évaluer le prix d’une voiture d’occasion ? Que demander au vendeur ? Quels sont les pièges à éviter ? Suivez nos conseils pour réussir l’achat d’une voiture d’occasion.

Achat d’une voiture d’occasion

Acheter un véhicule d’occasion chez un professionnel ou un particulier ?


L’achat de votre nouveau véhicule d’occasion peut être réalisé auprès de particuliers, de concessions, de collaborateurs d’un constructeur automobile, de mandataires qui réalisent les démarches d’achat à votre place ou encore de loueurs de voitures.

Acheter une occasion auprès d’un professionnel : quelles garanties


Contrairement à un particulier, un vendeur professionnel offre une garantie des pannes mécaniques de trois mois, en général.


S’adresser à un collaborateur salarié, c’est être assuré d’avoir un modèle récent (6 mois) avec un faible kilométrage, bien équipé et avec une garantie constructeur encore valable. Le recours au mandataire vous offre du « clé en main » et vous dégage de tout souci. Seul inconvénient : les prix sont là aussi souvent plus élevés que ceux des particuliers.


Avec un loueur de voitures, vous pouvez réaliser une vraie affaire lors de l’achat de votre voiture d’occasion. Vous devrez cependant être vigilant sur l’état du véhicule, surtout s’il s’agit d’un loueur de courte durée. Si vous bénéficiez du reliquat de la garantie du constructeur, vous n’aurez pas de visibilité sur l’historique du véhicule.

Acheter une occasion chez un particulier : quelle assurance ?


Acheter une voiture d’occasion auprès d’un particulier présente certains avantages : le vendeur connaît parfaitement l’historique de son véhicule, et le prix de vente est souvent moins élevé que chez un professionnel. En contrepartie, il y a une absence de garantie sur cet achat ; votre vigilance doit donc être de mise.


Il peut arriver que le vendeur ait acheté une extension de garantie au moment de l’achat du véhicule : si celle-ci court toujours, sachez que vous pouvez en bénéficier, car elle est transférable.

Trouver sa voiture d’occasion en ligne


Destinés aux vendeurs professionnels comme aux particuliers, les sites de vente de voitures d’occasion sur Internet vous permettent de trouver rapidement les véhicules qui correspondent à vos critères, en précisant par exemple :

  • La catégorie du véhicule ;

  • La motorisation du véhicule ;

  • Les technologies souhaitées ;

  • Votre budget.


À savoir

Il est aussi possible de bénéficier de la prime à la conversion suite à l’achat d’une voiture d’occasion. Renseignez-vous pour savoir si vous remplissez les conditions.

Bien choisir sa voiture d’occasion


Avant d’acheter une voiture d’occasion, vérifiez sa cote sur le marché de l’occasion, autrement appelé l’argus. Cette cote est estimée en fonction du marché, du modèle, des options de la voiture, de sa puissance ou encore de son kilométrage. En renseignant l’ensemble de ces informations, vous pourrez ainsi vérifier si la voiture d’occasion que vous avez repérée est à un prix juste. Pour l’achat d’une voiture d’occasion, la cote peut être un argument de négociation.


Vous pouvez maintenant faire vos recherches directement en ligne grâce à des sites spécialisés, comme l’Argus ou encore La Centrale, qui proposent de se faire rapidement et simplement une idée du prix d’une voiture grâce à leurs simulateurs. Sachez enfin qu’il est souvent possible de négocier le prix de la voiture, notamment lorsqu’il y a également reprise d’une ancienne voiture en même temps que l’achat du véhicule d’occasion.


Les documents à fournir pour l’achat d’un véhicule d’occasion


Certains documents sont obligatoires lors de l’achat d’une voiture d’occasion.

Documents à fournir par le vendeur


Le vendeur doit vous fournir les documents suivants :

  • Le certificat de non-gage, daté de moins de 15 jours : il vous assure que le véhicule appartient bien à celui qui le vend ;

  • Le contrôle technique de moins de 6 mois (pour les véhicules de plus de 4 ans) ;

  • Le certificat d’immatriculation (ex-carte grise) barré avec la mention « Vendu le… » et la signature du vendeur ;

  • L’exemplaire n° 2 du certificat de cession ;

  • Le code de cession que le vendeur aura obtenu en réalisant les démarches en ligne pour vendre le véhicule ;

  • Le carnet d’entretien + les factures des réparations ainsi que la notice du constructeur.


À savoir

Avec la plate-forme officielle HistoVec, mise en place par le ministère de l’Intérieur, vous pouvez, si le propriétaire joue le jeu, avoir accès à tout l’historique de votre future voiture.

Documents à fournir par l’acheteur


Du côté de l’acheteur, des documents sont nécessaires pour réaliser la procédure d’immatriculation après l’achat. Il est possible de les fournir directement sur le site de l’ANTS, au format numérique. Prévoyez les éléments suivants :

  • Le code de cession transmis par l’ancien propriétaire ;

  • Le formulaire Cerfa n° 13750 ;

  • La carte grise du véhicule, barrée avec la mention « Vendu le… » et signée par les anciens propriétaires ;

  • La preuve du contrôle technique datant de moins de six mois, dans le cas d’une voiture de plus de 4 ans ;

  • Un justificatif de domicile de moins de six mois.

Vous devez certifier sur l’honneur que le demandeur de la carte grise dispose d’une attestation d’assurance pour véhicule et d’un permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule immatriculé.


Vous devrez en outre fournir l’identité du titulaire et éventuellement des co-titulaires de la carte grise et vos coordonnées bancaires. Il n’est pas nécessaire de joindre une copie du permis de conduire.


Les démarches obligatoires pour l’achat d’une voiture d’occasion : immatriculation et assurance


Lors de l’achat d’une voiture d’occasion, vous disposez d’un mois pour procéder à son immatriculation. Au-delà de ce délai, la peine encourue est une amende de quatrième classe, pouvant aller au maximum jusqu’à 750 €. Vous êtes également dans l’obligation légale de souscrire une assurance auto, en souscrivant à minima une garantie responsabilité civile, également appelée formule au tiers, ou une formule tous risques si vous souhaitez une couverture plus étendue.

A savoir

Peut-on assurer une voiture d’occasion si on n’est pas propriétaire ? Oui, et c’est même recommandé. En effet, si vous repartez au volant de la voiture que vous venez d’acheter, vous devez impérativement être assuré. Surtout si l’acheteur résilie sa propre assurance le jour de la vente. Vous recevrez par mail ou courrier votre certificat d'assurance provisoire que vous apposerez sur votre pare-brise.

Quelles précautions prendre pour l’achat d’un véhicule d’occasion ?


Mieux vaut prendre quelques précautions pour se prémunir de certains risques :

  • Le risque de la tentative d’arnaque à la vente de voiture d’occasion. Il peut être tentant pour un vendeur d’embellir l’historique de son véhicule en omettant ou en falsifiant certaines informations comme le kilométrage ou un défaut d’entretien. Soyez donc intransigeant sur la présentation de tous les documents liés au véhicule et restez vigilant en cas d’historique du véhicule flou.

  • Le risque de la tentative d’escroquerie au faux paiement ou aux fausses annonces. Ces escroqueries reposent souvent sur des annonces fictives, dans le but d’inventer des frais pour vous forcer à réaliser des virements bancaires. Ne versez donc jamais d’argent avant la transaction de vente et évitez les paiements en argent liquide.

Avant l’achat


Il convient d’examiner attentivement la voiture d’occasion en vérifiant un certain nombre d’éléments.

  • Commencez par un tour général de la voiture en vous attardant sur la carrosserie, le moteur, l’intérieur de la voiture et les pneus.

  • Prenez le temps de tester tous les éléments de la voiture : les ceintures de sécurité, le réglage des sièges, les vitres, les pédales, le chauffage et la climatisation, les essuie-glaces, les clignotants, les phares, etc.

  • Assurez-vous que le numéro de châssis gravé sur la carrosserie correspond bien à celui qui est indiqué sur le certificat d’immatriculation, et qu’il n’a pas été limé.

  • Consultez le carnet d’entretien et réclamez au vendeur les factures des interventions effectuées afin de les vérifier.

  • Relevez le kilométrage inscrit au compteur dans le but de le comparer aux documents fournis.

Au moment de l’achat


Au moment de l’achat, il est très important de tester la voiture d’occasion sur différents types de routes. Sachez que vous êtes tout à fait dans le droit de demander à essayer le véhicule quelques minutes avant l’achat, même si bien sûr il ne s’agit pas d’une obligation pour le vendeur. Un refus du vendeur doit cependant vous alerter sur sa fiabilité et sur la qualité du véhicule.


Lors de votre test, vérifiez le fonctionnement du moteur, la tenue de la voiture sur la route, le freinage, l’embrayage, etc. Dans l’idéal, essayez d’emprunter différents types de routes pour essayer la voiture, ce qui vous permettra de voir comment elle réagit dans des configurations différentes.

A savoir

Vérifiez bien quelle est la pastille Crit’Air de la voiture que vous souhaitez acheter. En effet, il existe aujourd’hui 11 Zones à faibles émissions mobilités (ZFE-m) qui imposent des contraintes de circulation aux voitures selon le niveau de leur émission de pollution. Sachez qu’à partir de janvier 2024, Les ZFE-m interdisent la circulation de véhicules Crit'air 4.

Les différentes garanties qui vous couvrent après l’achat en cas de panne ou de vice caché


Si votre véhicule acheté d’occasion tombe en panne quelque temps après l’achat, vous pouvez être couvert par plusieurs types de garanties, selon la situation.

  • La garantie légale de conformité vous couvre pour les défauts de conformité du véhicule. Elle vous permet de demander au vendeur la réparation ou le remplacement de la voiture.

  • La garantie des vices cachés, ou garantie légale, vous couvre pour un défaut de fabrication, une usure anormale ou des pièces détériorées. Le défaut doit être grave et empêcher l’usage normal du véhicule pour que la garantie s’applique. Vous devrez prouver que le défaut était caché et qu’il existait avant l’achat de la voiture. Sachez que pour intenter une action judiciaire, vous disposez de deux ans à compter de la découverte du vice.

  • La garantie commerciale, dite du constructeur, permet de couvrir certains défauts et pièces défectueuses durant une période limitée, qui va de six mois à un an. Elle concerne les achats d’occasion réalisés auprès d’un professionnel. L’étendue de la garantie est inscrite sur le bon de commande du véhicule.

  • Si vous achetez auprès d’un particulier en passant par un site de mise en relation (La Centrale…), le véhicule peut bénéficier d’une garantie mécanique de six ou douze mois.


Assuré Groupama

La garantie pannes mécaniques de l’assurance auto Groupama permet de prendre le relais de la garantie constructeur. Une mesure de prévention utile quand on sait que, très souvent, les voitures d’occasion ont un problème la première année après l’achat.

Simulez votre tarif assurance auto gratuitement en 3 minutes

50€ offerts(1)

Picto Auteurs

Les experts Auto Groupama

Cet article a été mis à jour par l'équipe de rédaction et vérifié par nos experts assurance auto.

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise depart vacances rebond

    Auto

    Assurance auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Réduction tarifaire proposée sous réserve de la souscription, en 2024, de deux nouveaux contrats : 50€ offerts sur la cotisation de la première année d'un contrat Groupama Conduire sous réserve d'un minimum de cotisation annuelle de 100€. Au minimum deux contrats différents doivent être souscrits pour bénéficier de l'offre. Pour les clients Groupama, la réduction sur la cotisation pourra être appliquée dès la souscription d'un seul contrat. Chaque contrat peut être souscrit séparément. Voir conditions en agences.
bot placeholder

Aide et contact

Je réponds à vos questions

bot bot placeholder when teaser