Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Négocier le prix d’une voiture d’occasion : nos 5 conseils

À la recherche d’une voiture de seconde main, vous avez repéré le modèle de vos rêves sur un site de petites annonces ou dans le parc automobile d’un concessionnaire ? Prendre le temps de discuter du prix d’achat du véhicule avec le vendeur, qu’il s’agisse d’un particulier ou d’un professionnel, pourra vous permettre de faire de bonnes affaires. Découvrez les conseils à suivre pour bien négocier le prix d’une voiture d’occasion.

Négocier prix voiture occasion

1. L’importance de l’examen visuel pour négocier le prix d’une voiture


Le premier conseil à suivre pour bien négocier le prix d’une voiture d’occasion, c’est d’examiner minutieusement le véhicule. Le but est de détecter les points faibles sur lesquels jouer pour obtenir un tarif plus bas :

  • Bosses, impacts ou rayures ;

  • Corrosion sur la carrosserie ;

  • Pneus en fin de vie ;

  • Kilométrage déjà élevé ;

  • Surfaces et revêtement intérieurs usés…

Vérifiez aussi les équipements intégrés au véhicule et leur état de fonctionnement. Par exemple, l’absence de la climatisation ou d’une caméra de recul constituera un argument pour négocier le prix de la voiture à la baisse. De même, une climatisation ou une vitre électrique défectueuse, ou toute autre anomalie nécessitant des réparations, pourra vous servir de base pour faire diminuer la facture d’achat de votre voiture.


Pensez enfin à consulter le calendrier d’entretien du véhicule pour vous assurer qu’une opération coûteuse n’est pas prévue dans un futur très proche, comme le changement de la courroie de distribution. Le cas échéant, vous pourrez évoquer les frais dont vous devrez vous acquitter peu après l’achat du véhicule pour demander un rabais.

2. Demander des services ou équipements supplémentaires en cas de négociations tendues


Négocier le prix d’une voiture d’occasion chez un concessionnaire en vous appuyant uniquement sur l’examen du véhicule peut être délicat. En effet, vous pourrez avoir du mal à identifier des défauts : les professionnels préparent souvent les voitures de façon à en masquer les imperfections et ne proposent généralement pas de véhicules trop usés à la revente.


Comment négocier le prix d’une voiture d’occasion dans ce cas ? En demandant, plutôt qu’une baisse du tarif du véhicule, l’ajout de services ou d’équipements.


S’il n’est pas disposé à vous faire de remise sur le prix de vente, un concessionnaire ou un garagiste pratiquant la vente de véhicules de seconde main pourra consentir à vous accorder une extension de garantie. Il pourra aussi accepter de prendre en charge les frais de changement de carte grise ou encore d’ajouter quelques équipements sur la voiture afin d’en augmenter sensiblement la valeur, comme un autoradio ou une boule d’attelage.

À savoir

Acheter une voiture dans une concession vous permettra d’éviter les arnaques à la vente de voitures d’occasion. Par ailleurs, vous bénéficierez à la fois de la garantie légale des vices cachés et peut-être d’une garantie commerciale (en fonction des vendeurs).

3. Négocier le prix d’une voiture d’occasion difficile à revendre


Toutes les marques et tous les modèles de voitures ne sont pas faciles à revendre, d’autant plus si le véhicule a été personnalisé. Ainsi, un véhicule possédant une allure peu courante (look sport, couleur vive, etc.) aura plus de mal à trouver preneur qu’une voiture « standard ». Et ce, qu’il soit cédé par un particulier ou un professionnel.


Pour négocier le prix d’une telle voiture d’occasion, n’hésitez pas à insister sur le fait qu’il vous faudra engager des frais pour en modifier certaines particularités et faire correspondre le véhicule à vos attentes. Si la voiture est en vente depuis un certain temps, il y a de grandes chances que le vendeur accepte d’en baisser le prix pour pouvoir enfin s’en séparer.

4. Choisir le bon moment pour négocier le prix d’une voiture d’occasion


Si vous le pouvez, préférez planifier l’achat de votre voiture chez un professionnel en fin d’année. En effet, négocier le prix d’une voiture d’occasion en concession en cette période peut s’avérer fructueux, les commerciaux étant fréquemment désireux d’écouler leurs stocks.

5. Attendre, une solution pour négocier le prix d’une voiture d’occasion


Dernier conseil pour acheter sa voiture d’occasion au meilleur prix, dans les concessions ou auprès de particuliers : ne pas se presser ! Prendre le temps de réfléchir et suggérer que vous pourriez tout aussi bien acquérir votre voiture ailleurs pourra pousser le vendeur à accepter vos conditions de négociation, car il pourra avoir peur de passer à côté de la transaction.

Est-il vraiment possible de négocier le prix d’une voiture d’occasion ?


Négocier le prix d’une voiture d’occasion vendue par un particulier est tout à fait possible. Il s’agit même d’une pratique courante, qui peut vous permettre de vous offrir un véhicule affiché, au départ, à un tarif supérieur à votre budget. Il n’y a pas de règle quant au pourcentage de réduction à demander, l’essentiel étant de trouver un terrain d’entente avec le vendeur concernant le prix de la voiture. Pour établir votre base de négociation, renseignez-vous au préalable sur les prix du marché, en consultant des annonces de véhicules similaires.


Vous souhaitez négocier le prix d’une voiture d’occasion avec un garage ? Discuter du prix d’achat d’un véhicule avec un professionnel est également envisageable. La marge de négociation pourra toutefois dépendre du modèle et des caractéristiques de la voiture, et être plus réduite qu’avec un vendeur particulier ou que pour une automobile neuve.


Quelles autres solutions pour faire baisser le prix d’une voiture ?


Vous ne vous sentez pas confiant pour négocier le prix d’une voiture d’occasion ? Vous pouvez vous rapprocher d’un mandataire automobile. Celui-ci recherchera et négociera les véhicules susceptibles de vous convenir à votre place, moyennant le règlement d’une commission.


Vous ne souhaitez pas forcément négocier le prix de votre voiture d’occasion en concession ou auprès d’un particulier, mais plutôt accéder à des facilités de paiement ? Vous pouvez souscrire un crédit auto(1) pour financer votre véhicule ou encore vous tourner vers la location avec option d’achat (LOA). La LOA vous permettra de disposer d’une voiture d’occasion tout en payant des mensualités adaptées à son utilisation.

À savoir

Si vous optez pour l’achat en occasion d’un véhicule peu polluant et que vous rendez en échange un véhicule ancien, vous pourrez bénéficier du bonus écologique et de la prime à la conversion (sous conditions).

Assuré Groupama

Que vous optiez pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion, vous allez devoir l’assurer. Groupama vous propose différentes formules d’assurance auto, du simple tiers aux tous risques.

Simulez votre tarif assurance auto gratuitement en 3 minutes

Profitez de la valeur d'achat à 1€/an pendant 3 ans(2)

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance Auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Prêt personnel, après accord d’Orange Bank et délai de rétractation de 14 jours. Dans le cadre du prêt personnel Désirio pour un prêt Auto de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5.024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (hors assurance Sénior) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA* (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur jusqu'au 30 juin 2021.
(2) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.
(3) 150 euros de réduction sur la cotisation de la première année d’assurance pour toute nouvelle souscription d’un contrat Groupama Santé Active ou Groupama Santé Active Senior entre le 29 août et le 13 novembre 2022 sous condition d’un montant minimum de prime annuelle variable selon les Caisses Régionales - Voir conditions en agence.

Contenu mis à jour le 05/08/2022

Contenu publié le 18/01/2022