Prime à la conversion : pour qui et comment en bénéficier ?

La prime à la conversion, autrement surnommée prime à la casse, vous tend les bras si vous achetez ou louez un véhicule... en mettant à la casse votre ancienne voiture. Il faut en profiter jusqu’au 30 juin 2021 car cette prime à la conversion sera accordée ensuite de manière très restrictive. 

Prime à la conversion

Qui a droit à la prime à la conversion ?

1 - Vous devez être propriétaire depuis au moins 1 an du véhicule à détruire (voiture ou camionnette) non endommagé et non gagé, immatriculé en France, avec un contrat d’assurance en règle. Il s’agit :

 

  • d’un « diesel » immatriculé avant 2011,

  • d’un « essence » immatriculé avant janvier 2006.

 

2 – Vous achetez neuf ou d'occasion un véhicule ou vous le louez.

Le véhicule peut être électrique (taux de CO2 inférieur à 20g/km), hybride rechargeable (taux de CO2 inférieur à 50g/km), thermique classé en Crit’Air 1 ou 2, ce dernier devant être immatriculé après le 1er septembre 2019.

Son prix d’acquisition est inférieur à 50 000 €.

À savoir :

le véhicule acheté peut être un 2 roues, 3 roues ou quadricycle électriques. Il ne doit pas être vendu dans l'année suivant sa 1ère immatriculation ni avant d'avoir parcouru au moins 2 000 km.

3 – Vos revenus déterminent le montant de la prime à la conversion

 

Vous voulez acheter une thermique ? Votre revenu fiscal de référence (RFR) par part, mentionné sur l’avis d’imposition 2020 sur les revenus 2019, doit être inférieur ou égal à 13 489 € pour bénéficier d’une prime maximale de 3 000 €.

 

L’achat d’une électrique ou d’une hybride rechargeable avec une autonomie supérieure à 50 km/h neuve ou d’occasion donne droit à une prime de 2 500 ou 5 000 € en fonction de votre RFR.

L’aide ne peut pas représenter plus de 80 % du coût d’achat.

À savoir :

vous achetez un électrique ou hybride rechargeable et vous travaillez ou habitez dans une « zone à faible émission » ? Vous pouvez prétendre à une surprime maximale de 1 000 €, co-financée par les collectivités et l’Etat.

Découvrez si votre véhicule est éligible à cette prime à la conversion et pour quel montant en faisant le test.

Comment bénéficier de la prime à la conversion ?

La prime à la casse est une aide de l’Etat. Vous pouvez faire une demande de paiement direct en ligne sur le site du ministère de l’environnement. Mais la plupart des concessionnaires font une avance du montant de cette aide en vous accordant une remise sur le montant TTC de la facture d’achat du nouveau véhicule ou de la quittance de loyer du véhicule.

Prime à la conversion et bonus écologique : un cumul possible

Vous pouvez cumuler prime à la conversion (ou à la casse) et bonus écologique si le nouveau véhicule acheté est considéré comme propre selon les critères du bonus écologique. Mettre à la casse votre ancienne voiture pour acheter un modèle économe en énergie est un bon moyen pour réduire le montant de votre facture.

Avez-vous pensé à contacter votre assureur pour profiter des avantages mis en place pour tous les automobilistes qui veulent changer de véhicules ?

On parle alors de super bonus écologique, réservé aux automobilistes les plus vertueux, écologiquement parlant.

Seuls ceux qui investissent dans un véhicule électrique émettant au maximum 20g/km de CO2 (voiture, camionnette, 2 roues…) y ont droit. L’aide maximale est de :

 

  • 11 000 € pour l’achat d’une voiture ou camionnette neuve (5 000 +6 000) pour les ménages remplissant les conditions (gros rouleur, RFR inférieur à 6 300 €) ;

  • 2 000 € pour l’achat d’un 2, 3 roues ou quadricycle électrique sans batterie au plomb (1 100 + 900).


Assuré Groupama :

vous financez votre nouvelle voiture avec un prêt personnel Désirio d’Orange Bank(0) de plus de 7 000 € tout en l'assurant en tous risques chez Groupama pour 1 € de plus par an(0) ? Bonne nouvelle, en cas de vol ou d’accident grave, dans les 3 ans après son acquisition. Vous pouvez être indemnisé à hauteur du montant de son prix d’achat(0).

Mentions légales et informatives


Contenu publié le 02/09/2019