Tout savoir sur le taux d’alcoolémie

Conduire sous l’emprise de l’alcool est passible de plusieurs sanctions. Il faut cependant savoir que le taux d’alcoolémie autorisé pour le jeune conducteur est différent de la limite imposée aux automobilistes expérimentés. Alors, à quel moment commet-on une infraction et comment connaître son taux d’alcool ? En cas de conduite en état d’ivresse, que risque-t-on ? Groupama vous informe.

immersive-taux-d-alcoolemie

Comment calculer le taux d’alcoolémie ? 


La mesure du taux d’alcoolémie se fait à l’aide d’un éthylotest. L’automobiliste doit souffler dans la partie dédiée à cet effet. L’appareil va indiquer le taux d’alcoolémie, c’est-à-dire la quantité d’alcool dans l’organisme, exprimé en gramme par litre de sang. Cela est rendu possible par le fait que l’alcool dans le sang est en partie expiré par les poumons.


Comment savoir son taux d’alcoolémie sans éthylotest ?


En l’absence de l’appareil d’éthylotest, il est possible d’effectuer un calcul d’alcoolémie à l’aide de la formule suivante(0) :

  • Pour un homme : (Volume de boisson consommé en ml x degré d’alcool en pourcentage x 0,8)/(0,7 x poids de la personne) ;

  • Pour une femme : (Volume de boisson consommé en ml x degré d’alcool en pourcentage x 0,8)/(0,6 x poids de la personne).

Dans cette formule :

  • 0,8 correspond à la densité de l’alcool ;

  • 0,6 et 0,7 correspondent respectivement au coefficient de diffusion pour une femme et pour un homme.

Prenons l’exemple d’un homme de 70 kg qui a bu un verre de vin, soit 125 ml à 12 ° (0,12 %) :

Taux d’alcoolémie = (125 x 0,12 x 0,8)/(0,7 x 70) = 0,24 g/L.


De manière générale, lorsqu’une personne consomme un verre d’alcool, son taux d’alcool augmente d’environ 0,25 g/L(0). Toutefois, certaines sources proposent un tableau du taux d’alcoolémie suivant le poids et le sexe de l’individu.


L’élimination de l’alcool avec le temps


Le taux maximal d’alcool dans le sang est atteint au bout de 15 minutes après l’absorption à jeun ou une heure en cas de consommation d’alcool au cours d’un repas(0). La concentration d’alcool dans le sang peut diminuer progressivement, avec une baisse du taux d’alcoolémie de 0,10 mg/L par heure en moyenne(0).


Ainsi, un homme ayant bu trois verres de vin à jeun va présenter un taux d’alcoolémie d’environ 0,73 mg/L au bout de 15 minutes. S’il élimine 0,10 mg au bout d’une heure, il faut plus de deux heures pour atteindre un taux d’alcoolémie de 0,50 g/L. Au total dans ce cas, il faut donc plus de 2 heures et 15 minutes après le dernier verre pour en arriver au taux d’alcoolémie légal. 


Taux d’alcoolémie trop élevé : les risques


L’alcool au volant est responsable de 30 % des accidents mortels(0) chaque année en France. Outre cela, la consommation d’alcool peut avoir des conséquences très dangereuses pour l’individu. Lorsque l’alcool dans le sang atteint 2 à 4 g/L, cela peut provoquer un coma éthylique. Au-delà de 5 g/L, cela peut entraîner la mort(0)


Ivresse au volant et taux d’alcoolémie trop élevé


Le taux d’alcoolémie au volant doit respecter la limite autorisée. Pour prévenir la conduite en état d’ivresse, le taux d’alcoolémie en France pour les jeunes conducteurs avec un permis probatoire est limité à 0,25 g/L, contre 0,5 g/L pour les conducteurs expérimentés.


Le taux d’alcool dans le sang est dépisté à partir d’un contrôle d’alcoolémie qui peut avoir lieu de façon aléatoire, à la suite d’un accident ou lorsque le conducteur présente un état alcoolique manifeste.


Au-delà du taux d’alcool autorisé, l’automobiliste s’expose à des sanctions. Tout comme le téléphone au volant ou la conduite sous stupéfiants, dépasser la limite autorisée peut entraîner diverses peines allant d’une amende à l’emprisonnement, en passant par la suspension du permis de conduire.


Les sanctions légales en cas de conduite avec un taux d’alcoolémie trop élevé


Si votre taux d’alcool pendant la conduite se situe entre 0,5 et 0,8 g/L (ou bien 0,20 à 0,80 g/L pour le taux d’alcoolémie en période de permis probatoire), cela constitue une infraction au Code de la route. Vous serez alors passible d’une amende forfaitaire de 135 €, pouvant aller jusqu’à 750 €. En même temps, votre permis de conduire perd 6 points et votre véhicule peut être immobilisé(0). En cas d’alcoolémie plus élevée, les sanctions seront plus importantes.


Quelle sanction pour 1 gramme d’alcool ?


Qu’il s’agisse de jeunes conducteurs ou d’automobilistes expérimentés, conduire avec un taux d’alcoolémie supérieur à 0,8 g/L constitue un délit. Dans ce cas, votre permis perd 6 points et peut être retiré pendant 72 heures. Votre véhicule peut être immobilisé et le préfet peut vous imposer la mise en place d’un éthylotest anti-démarrage (EAD) selon les résultats de votre analyse de sang.


Vous risquez également les peines suivantes : 

  • Jusqu’à 4500 € d’amende ; 

  • Jusqu’à 2 ans d’emprisonnement ; 

  • Jusqu’à 3 ans de suspension de permis ; 

  • Jusqu’à 3 ans d’annulation de permis et interdiction de demander un nouveau permis ; 

  • Jusqu’à 5 ans d’interdiction de conduire, incluant les véhicules sans permis ;

  • Jusqu’à 5 ans de conduite avec un EAD ;

  • Travaux d’intérêt général ;

  • Jours-amende ;

  • Obligation d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière à vos frais ; 

  • Confiscation du véhicule.

Les peines complémentaires


Dans le cas où votre taux d’alcoolémie se trouve entre 0,5 et 0,8 g/L, vous risquez plusieurs peines complémentaires en dehors de l’amende et des sanctions concernant votre permis :

  • Jusqu’à 3 ans de suspension du permis de conduire, pouvant être limitée à la conduite en dehors de l’activité professionnelle ;

  • Jusqu’à 3 ans de conduite avec un EAD. 

Si vous refusez de vous soumettre à un test sanguin, vous risquerez 4500 € d’amende et 2 ans d’emprisonnement, et 6 points seront retirés de votre permis. Vous risquerez également les peines complémentaires suivantes :

  • Suspension ou annulation du permis ;

  • Jours-amende ;

  • Travaux d’intérêt général ;

  • Interdiction de conduire certains véhicules ;

  • Confiscation du véhicule ;

  • Conduite avec EAD ;

  • Confiscation du véhicule. 


Assuré Groupama

Les conducteurs qui souhaitent adopter un comportement plus sécuritaire au volant peuvent suivre le stage de conduite proposé par Groupama et Centaure.

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance Auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

Contenu publié le 24/11/2021