Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

8 conseils pour adapter sa conduite en hiver

Brouillard, pluie, neige ou encore verglas… Suivez ces conseils de conduite pour rouler en sécurité quelles que soient les conditions climatiques hivernales.

conduite hiver

1 – Vérifier la météo et le risque de tombées de neige


Informez-vous en amont sur la météo locale ou sur votre trajet. Des intempéries sont annoncées, voire des alertes météorologiques dans certains secteurs ? Essayez de décaler votre déplacement car la circulation peut devenir difficile. Le bon réflexe pour obtenir toutes les informations concernant les conditions météorologiques, et notamment les risques de chute de neige, ainsi que les conditions de circulation plus générales, est de consulter le site de Bison futé ou d’appeler le 0800 100 200.


2 - Vérifier la pression des pneus pour l’adapter à la neige et au verglas


En hiver comme en été, la pression de vos pneumatiques doit toujours être vérifiée sur un véhicule à froid. En effet, celle-ci change lorsque votre véhicule roule et ne correspond plus forcément à celle indiquée par le constructeur. La température extérieure influence aussi la pression : plus la température est basse, plus la pression mesurée est faible. N’hésitez donc pas à rajouter 0,2 bar à froid à la pression recommandée par le constructeur. En plus de la pression, assurez-vous que vos pneus sont encore en bon état pour assurer une bonne tenue de route de votre véhicule. Et surtout, adoptez une conduite souple, en évitant les virages et les freinages brutaux. La température descend sous les 7 °C ? Même s’il ne neige pas, les pneus hiver ont une bien meilleure adhérence.


3 – Lors de la conduite sur neige, augmenter sa distance de sécurité


Sur une chaussée glissante et en cas de visibilité réduite, il vous faudra plus de temps pour vous arrêter. En effet, la distance de freinage augmente sur une route glissante. Sur une route mouillée, la distance est multipliée par deux par rapport à une route sèche à cause notamment du risque d’aquaplaning, sur les routes enneigées par quatre et par huit sur les routes verglacées. Pensez donc à bien respecter les distances de sécurité.


4 – Adapter sa vitesse à la conduite sur neige


Comme nous l’avons vu dans le point précédent, la distance de freinage augmente dans des conditions difficiles telles que neige et verglas, elle augmente également avec la vitesse. Nous vous recommandons donc de rester prudent et de ralentir pendant la période hivernale.


Pour rouler en toute sécurité, adoptez également une vitesse adaptée à l’état de la chaussée. Respecter les limitations de vitesse est essentiel, mais selon les conditions, rouler plus lentement permet, en cas de dérapage ou de versement dans un fossé, de limiter les dégâts.


5 - Rouler autrement en cas de conduite sur neige ou verglas


N’oubliez jamais que la conduite sur neige ou verglas nécessite d’anticiper : mettez plus de distance avec la voiture qui vous précède pour pouvoir freiner en douceur. Pour éviter la glissade, il est recommandé d’éviter les accélérations et les freinages brutaux, qui sont autant de risques de perte de contrôle du véhicule.


6 - Voir et être vu pour rouler en toute sécurité


Brouillard, chutes de neige ou pluie sont autant d’aléas climatiques qui réduisent votre visibilité. Avant de prendre la route sous des conditions hivernales, procédez à un dégivrage complet, vérifiez vos éclairages, contrôlez vos balais d’essuie-glaces et le niveau de votre liquide lave-glace antigel. Sur la route, utilisez à bon escient vos feux de brouillard avant et arrière, même pendant la journée si c’est nécessaire. N’hésitez pas à allumer vos feux de croisement dès que la luminosité diminue. Enfin, pensez à ventiler pour éviter la buée.


7 – Éviter les dérapages lors de la conduite sur neige grâce aux équipements


Il est indispensable d’adapter sa conduite en hiver, mais dans certaines conditions, il est aussi essentiel de prévoir des équipements pour son véhicule. Ces derniers sont non seulement utiles pour faciliter les conditions de conduite en hiver, mais ils sont aussi obligatoires dans plusieurs départements suite à la loi montagne II entrée en application en 2021.


Cette obligation concerne tous les véhicules légers et utilitaires, ainsi que les camping-cars, les poids lourds et autocars qui circulent dans les zones établies par arrêté préfectoral. Elle ne concerne pas les véhicules équipés de pneus à clous ou à crampons.


Les véhicules concernés doivent disposer au choix :

  • de quatre pneus hiver (aussi appelés pneus neige) ou pneus quatre-saisons ;

  • d’une paire de chaînes à neige métalliques dans le coffre pour équiper au moins deux roues motrices ;

  • d’une paire de chaussettes à neige dans le coffre pour équiper au moins deux roues motrices.

Les zones dans lesquelles ces équipements hivernaux sont obligatoires sont signalées par des panneaux sur la route. Les chaînes et chaussettes à neige sont à conserver dans le véhicule en absence de neige ou de verglas.


8 – Conduite sur neige… à la montagne


La conduite à la montagne présente ses propres difficultés par rapport à la conduite sur neige. Les routes y sont en général plus étroites et le déneigement y est plus difficile. Un virage serré emprunté à une vitesse inadaptée peut rapidement vous entraîner dans le fossé.


Pour comprendre les particularités d’une conduite hivernale et en montagne, rien ne vaut une mise en pratique. Alors, pourquoi ne pas opter pour un stage de conduite qui vous apprend à conduire sur la neige et à rouler sur chaussée glissante ou gelée avec un environnement dangereux ? Ces formules donnent une véritable assurance : on maîtrise mieux les risques lorsqu’on les comprend !

Assuré Groupama

Les stages Centaure permettent de perfectionner votre conduite, et avec Groupama, de profiter de tarifs avantageux. Les jeunes, enfants d’assurés, peuvent dans certains cas bénéficier d’une prise en charge totale du prix du stage. Renseignez-vous auprès de votre conseiller.

Simulez votre tarif assurance auto en ligne

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance Auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Du 28 avril au 17 juillet 2022, 50 euros offerts sur la cotisation de la première année d’assurance pour la souscription d’un contrat Groupama Habitation sous réserve d’un montant minimum de souscription de 150 euros TTC ainsi que les frais d’installation de 150 euros offerts à la souscription d’un pack ou d’une formule libre Groupama Box Habitat. Voir conditions en agence, selon les caisses régionales participantes. Chaque contrat peut être souscrit séparément.
(2) Taux de 2,20 % dès 7 000€ empruntés . Prêt remboursable sur 37 à 48 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 10 000 € empruntés sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 2,20% (taux débiteur annuel fixe de 2,18%), hors assurances facultatives, vous remboursez 48 mensualités de 217,74 €. Montant total dû : 10 451,52 € (dont 451,52 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 336 €, soit un coût mensuel de 7 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,63%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur du 14 au 25 mai 2022 inclus, susceptibles de modification.

Contenu mis à jour le 16/12/2021