Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

10 conseils pour préparer sa voiture pour l’hiver

Vous vivez dans une zone montagneuse ou partez en vacances au ski ? Les conditions météorologiques en hiver peuvent mettre votre voiture à rude épreuve. Le froid, le verglas, la neige ou encore le sel de déneigement entraînent souvent des désagréments et nécessitent quelques mesures de précaution. Voici notre liste de points à vérifier afin de préparer sa voiture pour l’hiver.

Préparer sa voiture pour l'hiver

1. Changer ses pneus été pour des pneus hiver


Lorsque la température descend en dessous de 7 degrés Celsius, la gomme des pneus classiques a tendance à durcir. Par conséquent, elle perd une partie de son efficacité. Pour éviter de devoir vous faire dépanner par votre assurance auto en pleine montagne, mieux vaut anticiper. À l’arrivée de l’hiver, votre premier réflexe doit être de vérifier l’état des pneumatiques de votre voiture. Des pneus anciens, usés ou dont la pression est trop basse sont souvent à l’origine de glissades dangereuses sur les routes recouvertes de neige ou de verglas.


La meilleure solution est de faire installer des pneus hiver dans les régions où il fait très froid. Équipés de lamelles et de rainures profondes, ils vous garantissent une meilleure adhérence sur les routes recouvertes de neige, de boue et de verglas. De plus, ils diminuent la distance de freinage par rapport aux pneus d’été ou quatre saisons. Vous bénéficiez ainsi d’un supplément de sécurité dans des conditions hivernales.

À savoir

Depuis le 1er novembre 2021, la loi sur les pneus hiver oblige les automobilistes à équiper leur véhicule de chaînes à neige ou de pneus hiver dans plusieurs zones de massifs montagneux en saison hivernale. Celle-ci s’étale du 1er novembre au 31 mars de l’année suivante. La loi Montagne s’applique dans 48 départements situés dans les Alpes, en Corse, dans le Massif central, le Massif jurassien, les Pyrénées et le Massif vosgien.

2. Mettre des chaînes à neige dans son coffre


Dans des conditions extrêmes, les pneumatiques d’hiver ne suffisent pas à rouler sur une route enneigée. Il en va de même dans les régions montagneuses ou dans les stations de ski. Nous vous conseillons d’avoir des chaînes à neige à disposition dans le coffre. Cet équipement doit être compatible avec la taille de vos pneus. Il améliore la tenue du véhicule sur la glace et la neige. Même si les chaînes sont faciles à installer et à retirer, il vaut mieux vous entraîner chez vous avant de prendre la route.

3. Acheter de l’antigel


Dès que les températures descendent en dessous de 7 degrés, il faut protéger sa voiture du froid. L’un des gestes à adopter concerne le liquide de refroidissement. Si celui-ci gèle, vous risquez d’endommager le moteur de votre véhicule. Il est donc nécessaire d’ajouter un antigel adapté à votre moteur, de préférence celui vendu par le constructeur automobile. En cas de doute sur les quantités à utiliser, n’hésitez pas à demander un contrôle dans une station-service ou un garage. La protection contre le gel devrait être efficace jusqu’à moins 25 degrés Celsius.

4. Contrôler les balais d’essuie-glace


Avant de prendre la route en hiver, il est essentiel de vérifier que vos essuie-glaces fonctionnent correctement. Ils laissent des traces ou ne glissent plus de manière optimale sur le pare-brise ? Alors, il est temps de les remplacer. Évitez de faire marcher vos essuie-glaces sur un pare-brise enneigé pour ne pas les abîmer. Versez d’abord un produit dégivrant puis enlever la couche de gel avec une raclette. Vous pouvez également décoller les balais d’essuie-glace le soir pour ne pas les retrouver collés sur le pare-brise le lendemain matin. Les magasins d’accessoires autos proposent d’ailleurs des housses en plastique pour protéger les essuie-glaces.

À savoir

Il est possible de réaliser un entretien auto hiver chez votre garagiste ou concessionnaire automobile. Le moment idéal pour préparer sa voiture pour l’hiver est le début de l’automne, soit fin septembre ou début octobre.

5. Nettoyer son pare-brise


Vous avez remplacé vos essuie-glaces, mais les taches persistent sur votre pare-brise ? Dans ce cas, utilisez un détergent pour vitres et un chiffon en microfibre pour retirer la couche de saleté qui limite la vision, en particulier de nuit. Celle-ci se forme à cause de la poussière, des traces de doigts ou encore de la fumée de cigarette. L’entretien du pare-brise s’effectue aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur. En hiver, vous pouvez recouvrir le pare-brise sec avec une housse de protection pour faciliter l’élimination de la neige et du gel. Nous vous conseillons par ailleurs de remplacer l’eau de nettoyage du pare-brise par un produit lave-glace antigel.

6. Lutter contre l’humidité


Pendant l’hiver, l’habitacle des véhicules a tendance à se gorger d’humidité. Celle-ci finit par se condenser sur les vitres froides en entravant la vision. Un pare-brise embué représente un réel danger pour les usagers de la route. Afin de limiter ce phénomène, nous vous conseillons de remplacer le filtre intérieur de manière régulière. Un filtre propre assure un échange d’air optimal lorsque vous utilisez la ventilation ou la climatisation. En outre, les canaux d’écoulement de l’eau doivent rester libres, dans le compartiment moteur, sous le pare-brise et dans le coffre. Pour dissoudre rapidement la buée sur les vitres, mettez la climatisation en marche. Certains véhicules disposent d’une fonction automatique Defrost. Dans le cas contraire, il suffit d’orienter les buses en direction des vitres et de régler la soufflerie au maximum. Cette technique permet de sécher l’air ambiant en quelques instants.

7. Vérifier ses joints de voiture


Si l’intérieur de votre voiture reste humide en hiver, il faut contrôler l’étanchéité des joints. Ces derniers se situent au niveau des portes, des fenêtres et du toit ouvrant, le cas échéant. Un joint défectueux ou fissuré engendre une fuite d’air et contribue à élever le taux d’humidité dans le véhicule. De même, le gel fragilise les joints et les rend friables. Mieux vaut donc éviter de forcer l’ouverture d’une porte gelée. Avant l’arrivée de l’hiver, vous pouvez enduire les joints avec un produit d’entretien spécial comme un spray lubrifiant au silicone.

8. Charger sa batterie


Les pannes de batterie sont monnaie courante en hiver. En effet, lorsque les températures sont proches de 0, elle se décharge plus vite qu’en temps normal. Il est donc conseillé de la faire tester par un professionnel dès le début de la période hivernale ou avant votre voyage aux sports d’hiver. En effet, seul un essai à plein régime, réalisé à l’aide d’un appareil spécial, permettra d’obtenir un résultat pertinent. N’hésitez pas à vous procurer un chargeur de batterie de voiture. Branché à une prise électrique normale, il permet de redonner vie à la batterie gelée et d’établir un diagnostic. Si vous laissez votre véhicule dehors pendant un hiver froid sans l’utiliser, mieux vaut mettre la batterie de la voiture en hivernage : graissez ses bornes, utilisez un isolateur de batterie ou retirez-la pour la conserver à l’intérieur. Dans tous les cas, lors du démarrage d’une voiture en hiver, nous vous recommandons de faire tourner le moteur thermique pendant quelques minutes avant de partir. Respecter ce très léger temps de chauffe permet de prolonger l’espérance de vie de sa voiture.

9. Régler ses phares


Pluie, neige, brouillard… La visibilité est fortement réduite pendant la saison froide. Or il s’agit d’un élément indispensable pour la sécurité routière. En plus d’adapter sa conduite en hiver, il est essentiel de vérifier que l’éclairage du véhicule fonctionne de manière optimale. Vous vous assurez ainsi de bien voir, mais aussi d’être bien vu. Certains modèles intègrent une fonction d’alerte lorsque les feux de signalisation sont défectueux. Sinon, vous pouvez vous garer devant une baie vitrée ou une vitrine et faire un test de nuit. Contrôlez tous les feux (de position, de croisement, de freinage, de routes, de détresse, d’immatriculation, antibrouillard) ainsi que les clignotants. Réalisez l’opération pour l’avant du véhicule et pour l’arrière. Sachez qu’une ampoule défectueuse ou un phare cassé constituent des contraventions de troisième classe sanctionnées par une amende. Mieux vaut confier la vérification de l’éclairage du véhicule et les éventuelles réparations à un professionnel. Il réalisera un test pour savoir si la chaussée est suffisamment éclairée ou si vous éblouissez inutilement les autres usagers de la route.

10. Revoir les techniques de conduite en hiver


Vous comptez partir aux sports d’hiver mais n’avez pas pris le volant en montagne ou sur une route enneigée depuis longtemps ? N’hésitez pas à vous rafraîchir la mémoire en vous inscrivant à un stage de conduite. Vous pourrez ainsi bénéficier des conseils de professionnels, revoir les bases de la conduite sur route verglacée et parfaire votre démarrage en côte en toute sécurité.

Assuré Groupama

Grâce à la formule Mobilité de votre assurance auto, vous bénéficiez de la garantie assistance panne 0 km. Elle vous permet d’être dépanné ou remorqué jusqu’au prochain garage, même lorsque la panne arrive à deux pas de chez vous. Utile si vous grippez votre moteur devant votre maison en hiver !

Simulez votre tarif assurance auto gratuitement en 3 minutes

Profitez de la valeur d'achat à 1€/an pendant 3 ans(1)

Découvrez notre offre d’assurance auto

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance Auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Pour toute souscription simultanée d'une assurance Conduire formule Confort ou Mobilité et d'un crédit auto chez Orange Bank de 7 000€ minimum. Le crédit doit être toujours en cours au moment du sinistre. Offre soumise à conditions. Voir modalités d'application auprès d'un conseiller de votre caisse régionale.
(2) 150 euros de réduction sur la cotisation de la première année d’assurance pour toute nouvelle souscription d’un contrat Groupama Santé Active ou Groupama Santé Active Senior entre le 29 août et le 13 novembre 2022 sous condition d’un montant minimum de prime annuelle variable selon les Caisses Régionales - Voir conditions en agence.


Contenu publié le 12/09/2022