Groupama protège votre vie privée

Lorsque vous naviguez sur notre site, nous recueillons des informations pour mesurer l’audience, améliorer notre site, interagir avec vous et vous présenter des offres personnalisées. En les autorisant, votre navigation sera simplifiée.

Vous avez le droit de changer d’avis à tout moment en cliquant sur « Gérer mes cookies » en bas de chaque page Groupama.fr

Loi Montagne : est-ce que les pneus neige sont obligatoires en hiver ?

À chaque début de période hivernale, quand les températures descendent, vous vous demandez comment équiper votre véhicule pour rouler sur les routes enneigées ? La loi pneus hiver a évolué depuis le 1er novembre 2021. Quelles sont les conditions d’application de la loi Montagne ? Dans quels départements le pneu neige est-il obligatoire pour les automobilistes ? 

immersive-pneu-hiver-obligatoire

Est-ce que les pneus neige sont obligatoires en France en hiver ? 


Jusqu’à présent, un équipement approprié était obligatoire seulement pour rouler dans la neige et sur une route verglacée où était implanté le panneau spécifique. À compter du 1er novembre 2021, l’obligation d’équiper son véhicule de chaînes à neige ou de pneus hiver est étendue à plusieurs zones de massifs montagneux. Vous devez donc respecter le nouveau règlement en matière de sécurité routière en saison hivernale. Celle-ci s’étale du 1er novembre au 31 mars de l’année suivante. 


À quoi servent les pneus neige ? 


Lorsque la température descend en dessous de 7 degrés, la gomme des pneus classiques a tendance à durcir. Par conséquent, il perd une partie de son efficacité et n’adhère plus correctement à la chaussée sous ces conditions hivernales. 

 

À l’inverse, la gomme du pneu hiver est plus souple. Ses rainures sont plus profondes et sa bande de roulement dispose de lamelles qui favorisent une meilleure motricité et une meilleure adhérence, même dans les virages. Vous profitez ainsi d’une meilleure tenue de route, quelles que soient les conditions climatiques. 

 

Nous vous recommandons de respecter les limitations de vitesse et d’augmenter les distances de freinage par temps neigeux ou temps froid. Découvrez aussi tous nos conseils pour adapter votre conduite en hiver et rouler en toute sécurité. 


Qu’est-ce que la loi Montagne ? 


Le Code de la route a été modifié par la Loi de modernisation, de développement et de protection des territoires de montagne, dite « Loi Montagne 2 » du 28 décembre 2016. L’objectif de cette nouvelle réglementation pneu hiver est de réduire les risques liés à la conduite sur routes enneigées, verglacées ou glissantes. Son décret d’application, entré en vigueur le 18 octobre 2020, rend obligatoires des équipements spéciaux à partir de 2021. 


Quelles sont les zones concernées par la loi Montagne ? 


La loi Montagne sur le pneu d’hiver et les autres équipements de neige s’applique dans les zones de massifs montagneux. Il s’agit de 48 départements situés dans les Alpes, en Corse, dans le Massif central, le Massif jurassien, les Pyrénées et le Massif vosgien.  


Les Préfets des départements concernés définissent par arrêté — pris après avis des comités de massif — les communes à inclure. Des dérogations aux obligations d’équipements peuvent être définies par arrêté du préfet de département sur certaines sections de routes et certains itinéraires de délestage. 

À savoir

Vous vous demandez si le pneu neige est obligatoire dans votre département ? Retrouvez la liste des communes concernées par la loi Montagne sur le site de la sécurité routière. Elle sera actualisée puis rendue définitive au fur et à mesure de la prise des décisions préfectorales. 

Quels sont les véhicules concernés par la loi Montagne ?  


Les nouvelles obligations de la loi pneus hiver s’appliquent à tous les véhicules de type quatre-roues et plus. Si vous conduisez un véhicule léger, un utilitaire ou un camping-car, vous avez le choix entre les deux options suivantes :  

  • Détenir des dispositifs antidérapants amovibles permettant d’équiper au moins deux roues motrices (chaînes à neige métalliques ou chaussettes à neige) ; 

  • S’équiper de 4 pneus hiver obligatoires ou de 4 pneus toutes saisons (homologués 3PMSF). 


Les véhicules équipés de pneus cloutés (pneus à clous) ou à crampons sont dispensés de cette obligation. Une réglementation particulière s’applique aux poids lourds, autobus et autocars. 

À savoir

De nouveaux panneaux de signalisation B58 et B59 indiqueront les entrées et les sorties de zones montagneuses où l’obligation d’équipements hivernaux s’appliquera. En cas d’absence de chutes de neige ou de verglas, vous devez conserver les dispositifs amovibles à bord du véhicule. 

Comment s’adapter à la loi Montagne ?  


Vous reconnaîtrez tous les pneus hiver par leur sculpture différente de celle des pneus été, mais aussi par certains signes distinctifs. 

 

Qu’est-ce que la norme 3PMSF ? 


Les pneus hiver arborent un petit logo représentant une petite montagne à trois pics avec un flocon de neige. On le surnomme « 3PMSF », acronyme de l’appellation anglaise « 3 Peak Mountain Snow Flake ». Il peut s’accompagner d’un marquage « M+S », « M.S » ou « M&S » (Mud and Snow, « Boue et Neige »). 


À partir du 1er novembre 2024, seuls les pneumatiques 3PMSF seront admis en équivalence aux chaînes. L’achat et l’utilisation d’autres pneus neige resteront possibles, mais les usagers devront, dans ce cas, détenir en plus des chaînes pour circuler du 1er novembre au 31 mars dans les zones concernées par la mesure. 


Les conséquences en cas d’infraction à la loi Montagne 


Si vous circulez dans une zone concernée par la loi Montagne et que votre véhicule n’a pas les équipements ou pneus adaptés aux conditions, vous risquez une amende de 135 euros ainsi que l’immobilisation du véhicule. Sachez toutefois que les éventuels manquements à cette obligation ne seront pas sanctionnés la première année de la mise en place du dispositif, soit du 1er novembre 2021 au 31 mars 2022. 


Quels pneus choisir en hiver ?  


En plus des chaînes métalliques ou textiles, les manufacturiers proposent une large gamme de pneus neige obligatoire ou 4 saisons.  


On distingue 2 catégories en France : 

  • Les pneus hiver Alpin, adaptés aux routes mouillées, froides et enneigées en Europe occidentale ; 

  • Les pneus Nordiques, avec ou sans clous, conçus pour offrir les meilleures performances dans les conditions météorologiques les plus extrêmes (jusqu’à - 40 °C) et sur des routes régulièrement verglacées. 


À vous de choisir les meilleurs pneus hivers qui conviennent à vos besoins et au milieu dans lequel vous vivez ou voyagez. Il est conseillé d’opérer un changement des pneus été par des pneus hiver en automne.  


Loi Montagne, pneus neige et sinistre, que peut faire votre assurance ? 


Si vous vivez dans une région montagneuse ou que vous y séjournez régulièrement, il est judicieux de souscrire une assurance auto tous risques. En cas de tempêtes (grêle, orage), la garantie intempéries climatiques peut aussi vous être très utile. 

Nos conseillers à l'écoute pour vous aider

  • Cerise mobilité voiture rebond

    Auto

    Assurance Auto

    4 formules au choix pour s'adapter à vos besoins, à votre budget et à votre profil de conducteur (petit rouleur, etc.), que votre voiture soit neuve ou d'occasion.

    Découvrir l'offre

Toutes nos infos et conseils auto

Mentions légales et informatives

Pour les conditions et les limites des garanties et des services présentés, se reporter au contrat ou voir auprès de votre conseiller Groupama.

(1) Taux de 0,90 % dès 5 000 € empruntés. Prêt remboursable sur 12 mois. Prêt personnel pour financer vos projets. Dans le cadre du prêt personnel Désirio, pour tout projet de 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,90% (taux débiteur annuel fixe de 0,90%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,70 €. Montant total dû : 5 024,40 € (dont 24,40 € d'intérêts et sans frais de dossier). Le montant total dû au titre de l'assurance facultative (pour un client de moins de 65 ans) sur la durée totale du prêt est de 42 €, soit un coût mensuel de 3,50 € s'ajoutant à l'échéance de remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance) de 1,57%. Exemple sur la base d’une 1ère échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 2 mai 2022 susceptibles de modification.

Contenu publié le 17/11/2021